DVD — 03 décembre 2015
Test Blu-ray : Les dossiers secrets du Vatican

 
États-Unis : 2015
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : , ,
Acteurs : , Michael Peña,
Éditeur :
Durée : 1h31
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 29 juillet 2015
Date de sortie DVD/BR : 2 décembre 2015

 

 

Angela Holmes, une jeune femme ordinaire de 27 ans, comprend un jour que sa présence a un effet dévastateur sur son entourage, infligeant des blessures, voire la mort, à ceux qui l’approchent. Estimant qu’elle est possédée, le Vatican est sollicité pour pratiquer l’exorcisme. Mais il s’avère que le mal qui ronge Angela est une ancienne force satanique d’une puissance hors du commun. Le père Lozano va tenter d’éliminer le redoutable démon, pas seulement pour sauver l’âme de la jeune femme, mais notre monde…

 

 

Le film

[?/5]

Imaginés dans l’inconscient collectif comme absolument inséparables après quatre films tournés ensemble, les duettistes , responsables de certaines des bandes les plus branquasses et déviantes des années 2000 (Hyper-tension / Hyper-tension 2, Ultimate game et Ghost rider 2), ont pourtant commis l’impensable en 2015 : se séparer l’espace d’un film, Mark Neveldine prenant seul la direction des studios afin de tourner Les dossiers secrets du Vatican pour Lionsgate.

Ce que Lionsgate ignorait peut-être en faisant appel à lui, c’était la nette propension de Neveldine à casser ses jouets ; aussi si l’on imagine que la « commande » qui lui avait été faite était un found footage à petit budget dans la lignée de ce que font les productions Blumhouse, Neveldine n’en a cure, il tournera ce qu’il veut, c’est-à-dire à peu près tout et n’importe quoi, alternant quelques bonnes, voire excellentes idées de mise en scène et des passages plus plats, faisant apparaître au détour d’un plan quelques têtes connues, telles que sa femme Alison Lohman (Jusqu’en enfer), Michael Paré, gloire des 80’s récemment aperçue dans le dernier film de Brian Yuzna ou encore Djimon Hounsou (Gladiator). Le tout baigne dans une sorte de frénésie difficile à décrire, et s’impose comme une curieuse expérience pour le spectateur, déroutante et pas toujours forcément plaisante.

Au final, et même si la fin du film s’avère suffisamment originale pour parvenir à faire lever le sourcil au spectateur, il sera difficile de s’enthousiasmer à 100% pour Les dossiers secrets du Vatican, ni même de savoir réellement quoi en penser tant le film au final s’affiche tel un vibrant doigt d’honneur tendu par un sale gosse de réal à ses producteurs.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Comme à son habitude, Metropolitan nous livre avec Les dossiers secrets du Vatican une galette Blu-ray en tous points irréprochable. Le rendu alterne d’une scène à l’autre, les images d’archive et autres passages vidéo au rendu volontairement numérique succédant à des passages traditionnels affichant un piqué saisissant. Le rendu est donc fidèle à ce que voulaient les auteurs, l’éventail de couleurs est particulièrement vaste et soigné, bref c’est du très beau boulot. Côté son, VF et VO sont proposés en DTS-HD Master Audio 5.1, et les deux mixages imposent un solide dynamisme, dont le spectateur profitera surtout durant les scènes d’horreur et les scènes en extérieur, qui proposent de multiples détails sonores parfaitement rendus et spatialisés.

Dans la section suppléments, outre les traditionnelles bandes-annonces des sorties à venir chez Metropolitan et un commentaire audio de Mark Neveldine accompagné de son directeur photo et de son actrice principale malheureusement non sous-titré, on trouvera tout d’abord un making of très orienté promo, dans le plus pur style « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » cher aux américains. Plus surprenant, on aura aussi la possibilité de découvrir rien de moins qu’une demi-heure de scènes coupées ou étendues.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles