Test Blu-ray : Le flic se rebiffe

0
287

 
États-Unis : 1974
Titre original :
Réalisation : ,
Scénario : Roland Kibbee, Burt Lancaster
Acteurs : Burt Lancaster, ,
Éditeur :
Durée : 1h57
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 14 juin 1974
Date de sortie DVD/BR : 27 juin 2017

 

 

Slade, ancien policier emprisonné pour le meurtre de l’amant de sa femme, est libéré sur parole et devient gardien de nuit dans une université. Il doit cependant se présenter régulièrement à la police, auprès d’une femme, Linda, chargée de sa surveillance, et qui tombe sous son charme. Des assassinats ont lieu, après le vol de bandes magnétiques concernant des étudiants. La première victime est la fille du sénateur local, Nathalie Clayborne, bientôt suivie dans la mort par le secrétaire de son père, puis par son amant. Slade décide de mener l’enquête…

 

 

Le film

[3,5/5]

Le flic se rebiffe, Mr Majestyk, Un silencieux au bout du canon, L’homme du clan… En 1974, Papy faisait de la résistance ! Devant l’invasion d’une brochette d’acteurs musclés ayant l’avantage d’avoir 10 à 20 ans de moins qu’eux et semblant bien décidés à leur piquer leurs places de superstars à Hollywood (Clint Eastwood, Joe Don Baker, Steve McQueen…), les séniors ayant fait les beaux jours du western vingt ans auparavant reprennent d’assaut le polar, genre très populaire à l’époque, quitte à aborder de front les grands changements sociaux survenus durant la fin des années 60…

Jeunes, amour libre, homosexuels, drogue(s)… Le fossé des générations ne fait donc même pas peur à Burt Lancaster et Cameron Mitchell, héros sexagénaires du Flic se rebiffe, premier et seul film réalisé par Roland Kibbee, surtout connu pour son scénario de Vera Cruz. Fonctionnant essentiellement grâce à son ton désabusé et misanthrope, le film confronte le manque de repères de la jeune génération au sens de l’honneur anachronique des aînés au sein d’une société décadente où nul ne pourra réellement être sauvé – et surtout pas les intellectuels / artistes, tous des pervers en puissance ! De fait, Le flic se rebiffe propose au spectateur, forcément complice, d’adhérer durant un peu moins de deux heures à cette conception de la société et des pouvoirs en place (politique, police, justice) volontiers réactionnaire, ce qui en fait, à l’image de nombre de polars des années 70, un régal de spectacle politiquement incorrect.

Car c’est bel et bien un plaisir de voir un Burt Lancaster vieillissant foncer dans le tas et laisser derrière lui des monts de cadavres sans jamais se soucier des représentants officiels des pouvoirs publics, tous pourris ou presque et en grande partie responsables du déchaînement de violence qui s’abat sur la ville à travers le bras vengeur (et quasi-divin) du personnage principal. Réjouissant !

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Après avoir édité deux vagues de films orientés fantastique / science-fiction (« Trésors du Fantastique ») ainsi qu’une vague de « Films de Guerre » le mois dernier, Movinside lance le 27 juin une nouvelle collection de Blu-ray / DVD intitulée « Suspense & Polar », logiquement consacrée au thriller et film policier – la première vague de cette série sera composée de trois films majeurs du genre : Don Angelo est mort (1973), Le flic se rebiffe (1974) et The hit (1984).

Côté Blu-ray, la définition est précise, les couleurs riches et bien saturées, les noirs sont profonds, et la restauration a pris soin de préserver le grain argentique d’origine. Bien sûr, les plans « à effets » (générique, mentions écrites, fondus enchaînés) accusent des effets du temps, mais le reste est d’une propreté et d’une stabilité tout à fait étonnantes. Côté son, VF et VO sont proposées en DTS-HD Master Audio 2.0, le désuet doublage français d’origine étant mixé à un niveau plus bas que son homologue dans la langue de Shakespeare.

Pas de bonus à se mettre sous la dent, mais la redécouverte de ces trois films se suffit à elle-même…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici