Test Blu-ray : La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil

0
112

La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil

 
France, Belgique : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Gilles Marchand, Patrick Godeau
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h35
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 5 août 2015
Date de sortie DVD/BR : 9 décembre 2015

 

 

Elle est la plus rousse, la plus myope, la plus sentimentale, la plus menteuse, la plus vraie, la plus déroutante, la plus obstinée, la plus inquiétante des héroïnes. La dame dans l’auto n’a jamais vu la mer, elle fuit la police et se répète sans cesse qu’elle n’est pas folle. Pourtant…

 

 

Le film

[3,5/5]

« Remake » d’un film méconnu de 1970, ou plutôt nouvelle adaptation du roman éponyme de , La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil permet donc à Joann Sfar de remettre le pied à l’étrier côté mise en scène, tout en débarquant là où on ne l’attendait pas forcément. Le cinéaste, venu de la bande dessinée, a en effet choisi d’opter pour cette œuvre de commande afin de prouver, aux autres autant qu’à lui-même, ses capacités à mettre en images un récit qui lui est totalement étranger, qu’il n’a pas écrit et qu’il confesse d’ailleurs ne pas apprécier réellement, même s’il est un grand admirateur du roman.

En résulte donc au final un grand film malade, schizophrène, tourné à la manière des films français des années 60, avec des acteurs au phrasé sonnant volontairement très faux, une histoire simple au traitement alambiqué nous réservant un twist du dernier ridicule, mais à force d’ambiance onirique et d’images planantes sous perfusion manifeste des grands -et plus petits- giallos des années 70, Sfar parvient à emmener le spectateur dans sa balade morbide et étrange, qui nous réserve des images vraiment superbes signées Manuel Dacosse, directeur photo des deux longs-métrages d’Hélène Cattet et Bruno Forzani, les poèmes filmiques Amer et L’étrange couleur des larmes de ton corps.

Constamment sur le fil entre réalité et folie, La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil trouve bon gré mal gré son équilibre et s’avère au final un véritable trip visuel, pas foncièrement parfait mais très agréable, techniquement chiadé, étrange, ensoleillé, érotique et assez unique dans le paysage cinématographique français.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil débarque enfin sous les couleurs de Wild Side Vidéo, et cela valait le coup d’attendre : le transfert du film est assez sublime, la photo est magnifiquement rendue, les décors sont superbes et riches en détails, le piqué est d’une précision à couper le souffle… Un beau Blu-ray, pour sûr ! Côté son, la galette nous propose un mixage DTS-HD Master Audio 5.1, qui fait le djaube sans souci, et prend vraiment toute leur ampleur durant les scènes les plus « musicales ». Un superbe boulot d’encodage et de mixage.

Rayon suppléments, on ouvre le bal avec un passionnant entretien avec Joann Sfar, qui évoque son film avec une absence totale de langue de bois. Honnête, amusant, il évoque les raisons qui l’ont amené à choisir ce film en particulier, et les difficultés rencontrées sur le tournage (budget, scénario, photo, musique, montage). Humble, il met tout le crédit de la réussite du film sur le boulot de montage de Christophe Pinel, qui a repris au pied levé le boulot entamé par Maryline Monthieux. Dans un second sujet, Sfar nous fait voir les peintures qu’il a réalisées pendant le tournage du film. L’habituelle sélection de bandes-annonces made in Wild Side ferme la section.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici