Accueil Tags Benjamin Biolay

Tag: Benjamin Biolay

Albi 2017 : La Douleur

1
Marguerite Duras, rien qu'à l'évocation de ce nom, les uns fuient et les autres s'extasient. Ce monument de la culture française n'est certainement pas fait pour tout le monde, grâce ou plutôt à cause de son exigence littéraire et de son style de vie, qui aurait de quoi faire rouspéter de nos jours, où le tabagisme et sa représentation au cinéma font débat de façon plus ou moins sensée.

Test DVD : Irréprochable

0
La réussite principale de "Irréprochable" réside dans la distribution et la direction d'acteur

Festival de l’Alpe d’Huez 2016 : bilan au sommet (1/3)

2
Oyé Oyé!!! Voici le bilan sur la sélection officielle de la 19ème édition du festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez (longs métrages...

Critique : Encore heureux

1
Qu'y a-t-il de plus triste qu'un film censé faire rire et qui n'y arrive pratiquement jamais ? L'éclosion de quelques sourires, peut-être ? On l'admet : en effet, quelques répliques arrivent à arracher des sourires. Toutefois sachez que les 3 meilleures du genre sont dans la bande-annonce : dans la première, il y a le mot "sarkozyste" ; dans la deuxième, il y a "Hollande" ; dans la troisième, il y a "honnêteté" et "les riches".

Test Blu-ray : La dame dans l’auto avec des lunettes et...

0
La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil permet donc à Joann Sfar de remettre le pied à l'étrier côté mise en scène, tout en débarquant là où on ne l'attendait pas forcément. Le cinéaste, venu de la bande dessinée, a en effet choisi d'opter pour cette œuvre de commande afin de prouver, aux autres autant qu'à lui-même, ses capacités à mettre en images un récit

Test DVD : L’Art de la Fugue

0
L'Art de la Fugue est ce qu'on appelle un film choral, même si un des personnages est davantage présent que les nombreux autres qui gravitent autour de lui. Ce personnage s'appelle Antoine, il est le cadet d'une fratrie de trois frères, il est homosexuel. Plus âgé que lui : Gérard ; plus jeune : Louis. Tous les 3 sont en couple, avec des fortunes ou des envies diverses.

Critique : L’Art de la fugue

0
Le cinéma choral à la française, contrairement à celui de nos voisins italiens, est souvent redoutable, ne citons que ceux de Danièle Thompson (Le Code a changé notamment, un sommet du genre) qui ne sont pas les pires pourtant comme peuvent en témoigner les spectateurs de Sous les jupes des filles d'Audrey Dana...

Critique : Mariage à Mendoza

1
Deux frères débarquent en Argentine pour aller célébrer le mariage de leur cousin, à Mendoza, dans l’ouest du pays. La grande aventure, la vraie, voilà longtemps qu’ils en rêvaient… Mais à l’arrivée à Buenos-Aires, Antoine ne va pas bien du tout, comme un type que sa femme vient de plaquer. Marcus est sûr qu'aller au mariage du cousin remettra son petit frère d'aplomb. Des nuits caliente de la capitale aux splendeurs de la vallée de la lune, ils croiseront sur leur chemin un réceptionniste illuminé, une beauté divine, des pierres qui portent bonheur…

La Meute

2
La Meute est un film d'horreur français réalisé par Franck Richard. Chez Critique Film, on aime les films de genre de chez nous et on s'est réjoui face au projet de Franck Richard. Pour son premier long-métrage, le réalisateur a annoncé s'être inspiré de Carpenter, à cela s'ajoute un superbe casting composé de Yolande Moreau (Mme Deschiens), Emilie Dequenne et le beau gosse Benjamin Biolay. Le résultat est-il à la hauteur de nos espérances ?