DVD — 01 mai 2018
Test Blu-ray : Jumanji – Bienvenue dans la jungle

Jumanji : Bienvenue dans la jungle

 
États-Unis : 2017
Titre original : Jumanji – Welcome to the jungle
Réalisation :
Scénario : , , ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h59
Genre : Fantastique, Aventures
Date de sortie cinéma : 20 décembre 2017
Date de sortie DVD/BR : 25 avril 2018

 

 

Le destin de quatre lycéens en retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés dans le monde de Jumanji. Après avoir découvert une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler, les quatre jeunes se retrouvent mystérieusement propulsés au coeur de la jungle de Jumanji, dans le corps de leurs avatars. Ils vont rapidement découvrir que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui joue avec vous… Pour revenir dans le monde réel, il va leur falloir affronter les pires dangers et triompher de l’ultime aventure. Sinon, ils resteront à jamais prisonniers de Jumanji…

 

 

Le film

[4/5]

A l’apparition il y a quelques mois des premières photos de la suite de Jumanji, on s’était dit « tiens, des photos de Voyage au centre de la Terre 2 ». Et puis il s’avérait finalement qu’en fait, non, c’était bien des photos de la suite de Jumanji, qui mettait également en scène Dwayne « The rock » Johnson dans la jungle, en aventurier aguerri entouré de personnages folkloriques.

 

 

Deuxième surprise à la découverte du titre du nouveau film familial de Dwayne Johnson : la séquelle tardive au film de Joe Johnston s’appelle Jumanji : Bienvenue dans la jungle. Voilà qui risque à nouveau de faire tiquer le public européen, puisque le film The rundown (2003) était également intitulé Welcome to the jungle / Bienvenue dans la jungle dans la plupart des pays du Vieux Continent, Angleterre comprise. Et, forcément, le public de penser que la carrière de The rock commence à tourner sérieusement en rond…

 

 

On évoquait il y a peu de temps, à l’occasion de la sortie en DVD de Very bad dads 2 (lire notre article), le fait que l’Art cinématographique ne se cloisonne par forcément à une simple vision « mathématique » des choses. Pourtant, certains acteurs semblent avoir une philosophie tellement décontractée du médium cinéma ainsi que de leur carrière que dans certains cas, une certaine logique algébrique semble en découler tout naturellement. Ainsi, on était tenté à priori de résumer le nouveau film de Jake Kasdan par une équation simple : Bienvenue dans la jungle + Voyage au centre de la Terre 2 = Jumanji : Bienvenue dans la jungle.

Bien sûr, tout n’est pas si simple, ni si évident. Et pour être tout à fait honnête, ce grand spectacle débarquant avec son cocktail d’humour et d’aventures sans prise de tête s’avère le plus souvent absolument réjouissant. Pur divertissement assumé comme tel, Jumanji : Bienvenue dans la jungle slalome avec aisance entre les tonalités, avec humilité, dynamisme et une bonne dose de second degré. Spectaculaire, 100% fun et souvent assez drôle (principalement grâce au personnage de Jack Black), le film de Kasdan prend le contrepied de l’original et parvient sans peine à trouver sa personnalité, certes sous influence (impossible de ne pas penser à Voyage au centre de la Terre 2) mais finalement assez éloignée de ce à quoi on pouvait s’attendre : celle d’un divertissement rythmé, hilarant et vraiment attachant qui comblera à coup sûr petits et grands.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Le Blu-ray de Jumanji : Bienvenue dans la jungle édité par Sony Pictures s’avère un exemple époustouflant de l’excellence du support Haute-Définition en matière d’immersion et de confort de visionnage, surtout en ce qui concerne ce type de films à grand spectacle. Pas la peine de chercher la petite bête, le transfert de ce Jumanji cuvée 2017 est littéralement sublime et ne pourra être pris en défaut : le Blu-ray du film nous propose un piqué, des textures et des couleurs d’une richesse impressionnante. Même sur les plans larges, c’est impeccable, irréprochable, avec des noirs profonds et une profondeur de champ exceptionnelle. Côté enceintes, c’est un feu d’artifice sonore ininterrompu et époustouflant avec une VO encodée en Auro-3D qui sera décodé, faute de matériel adéquat, en DTS-HD Master Audio 5.1 : le mixage en envoie plein les esgourdes et fait littéralement trembler les murs pendant les scènes d’action – on appréciera tout particulièrement la délirante scène de la course des rhinocéros, qui nous propose une spatialisation de OUF. La VF n’est pas en reste, puisqu’elle est proposée en DTS-HD Master Audio 5.1 et se démène comme une diablesse pour remuer le spectateur dans son fauteuil ; le caisson de basses ne connait pas le repos, les effets multicanaux rivalisent de puissance et de finesse : c’est du grand Art.

Comme souvent avec les Blu-ray édités par Sony Pictures, la section suppléments s’avère particulièrement informative et sympathique, avec des bonus très ludiques et agréables – on commencera avec le traditionnel bêtisier, court mais amusant, pour enchainer avec les nombreuses featurettes d’usage sur ce genre de production : on y passera en revue les origines du film (« Du livre au jeu au grand écran et au-delà : célébrez l’héritage de Jumanji »), le tournage (« Voyage au cœur de la Jungle »), les personnages (« Rencontrez les joueurs : une équipe héroïque ») ainsi que les cascades (« Survivre dans la jungle : des cascades spectaculaires »), avec un focus tout particulier sur la conception de la scène de la course de rhinocéros (« L’attaque des rhinos »). Le ton « promo » typiquement US est de rigueur, le tout demeure relativement superficiel, mais c’est tout de même intéressant. Mais le supplément le plus original et le plus drôle de cette galette est en fait le clip musical « Jumanji, Jumanji », interprétée par Jack Black et Nick Jonas : un clip haut en couleurs pour une chanson délirante, absolument hilarante, à voir et à revoir !

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *