DVD — 10 août 2015
Test Blu-ray : Hysteria


États-Unis : 2014
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Joe Gangemi
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h52
Genre : Fantastique
Date de sortie DVD/BR : 7 août 2015

 

 

Lorsqu’il arrive à l’asile de Stonehearst, le docteur Edward Newgate est accueilli par le Directeur de l’établissement, le Dr Lang et une envoûtante jeune femme : Eliza Graves. Edward montre beaucoup d’intérêt pour les méthodes modernes de traitement de Lamb, jusqu’à ce que des événements mystérieux lui dévoilent une horrible vérité. L’utopie du Dr Lamb va pousser Edward aux limites de sa conscience…

 

 

Le film

[3/5]

Également connu sous le titre de Eliza Graves ou encore de , Hysteria est le dernier film fantastique signé Brad Anderson (The machinist, L’empire des ombres). Il s’agit de l’adaptation en mode gothique et horrifique d’une nouvelle d’ écrite quant à elle sur le registre comique et intitulée « Le système du docteur Goudron et du professeur Plume ». Claude Chabrol ou encore Jan Švankmajer avaient déjà adapté cette nouvelle pour la TV et le cinéma ces dernières décennies.

Le traitement visuel et narratif pour lequel opte Brad Anderson est celui de l’horreur gothique, vaguement remise sur le devant de la scène horrifique il y a quelques années avec La dame en noir. En bons formalistes, le cinéaste et son directeur photo Tom Yatsko nous offrent quelques plans vraiment superbes ; le scénario respecte globalement le déroulement de la nouvelle, parvenant même à replacer certaines des phrases clé de la nouvelle de Poe (« Ne croyez rien de ce que vous entendez, et seulement la moitié de ce que vous voyez ! »), mais en modifiant un peu le rôle du narrateur et en ajoutant de nouveaux personnages.

Comme souvent -pour ne pas dire toujours- avec le cinéma de Brad Anderson, Hysteria est un film réussi, visuellement léché, proposant des prestations d’acteurs convaincues, mais paradoxalement également un poil trop didactique, et donnant l’impression de tourner en rond dans son déroulement, dans le sens où le final s’avère un peu trop prévisible pour réellement cueillir le spectateur. C’est dommage, mais on commence à avoir l’habitude avec Anderson, qui se fait d’ailleurs de plus en plus rare au cinéma, se concentrant bien d’avantage sur les séries TV où il officie également en tant que réalisateur.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Sans être préalablement passé par la case « ciné », Hysteria arrive donc sur support Blu-ray, sous les couleurs de Metropolitan Vidéo. Comme à son habitude, l’éditeur nous propose une galette de haute tenue : couleurs naturelles, piqué d’une précision impressionnante, définition ne faiblissant quasiment jamais… On regrettera juste une légère fluctuation des contrastes sur la séquence du « repas », donnant une teinte étrange aux noirs sur certains plans, avant de revenir à la normale. Bon, on chipote vraiment, on l’admet. Côté son, les deux pistes audio sont encodées en DTS-HD Master Audio 5.1 et s’avèrent réellement impressionnantes de dynamisme et de précision quand la spatialisation entre en jeu.

Du côté des bonus, la galette nous propose une série de bandes-annonces de films sortis chez Metropolitan Vidéo en 2015, ainsi qu’un court making of en HD et VOST revenant sur la nouvelle d’Edgar Allan Poe et son adaptation.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(1) Reader Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *