Accueil Tags Pyramide Distribution

Tag: Pyramide Distribution

Critique : Faute d’amour

0
Certes, dans les 128 minutes que dure "Faute d'amour", il y a des moments forts, il y a quelques plans magnifiques, mais, globalement, ce film souffre de longueurs inutiles et aurait beaucoup gagné à être raccourci de 30 minutes environ.

Critique : Été 93

0
C'est avec une réalisatrice très prometteuse qu'on fait connaissance grâce à "Été 93". Ce premier long métrage étant très autobiographique, on peut penser que le suivant le sera moins, voire pas du tout. On vérifiera alors si elle sait se montrer aussi à l'aise dans l'invention que dans la relation d'une partie importante de son vécu.

Critique : Nothingwood

0
En Afghanistan, affirme le réalisateur Salim Shaheen, il n'y a pas d'argent pour le cinéma, c'est Nothingwood ! Ce manque d'argent n'a pas empêché Salim Shaheen de réaliser plus de 100 films.

Critique : Tempête de sable

0
Elite Zexer, sans doute emportée par son désir de nous faire connaître de façon précise les us et coutumes des communautés bédouines de son pays, en oublie souvent de mettre de un minimum d’émotion et une vraie force de révolte dans la partie romanesque de son film.

Critique : Ma’Rosa

0
Le plus souvent excessif dans sa façon de filmer, Brillante Mendoza livre avec "Ma'Rosa" un de ses films les plus intéressants.

Critique : 21 nuits avec Pattie

0
Il est difficile de résister à ce film qui mélange comédie, drame et fantastique. Cette fois ci, les frères Larrieu ont trouvé le bon angle pour enfoncer le clou de la transgression et on peut qu'aimer la façon très naturelle avec laquelle Pattie / Karin Viard raconte sa vie sexuelle à Caroline / Isabelle Carré.

Critique : Fatima

0
Dans Fatima, Philippe Faucon a su doser de façon parfaite son goût pour l'épure et une conduite de récit très bien menée. Tout en étant très réaliste sur la vie difficile de Fatima, et donc, de toutes celles qui partagent son sort, son film fait souvent la part belle à une sorte de poésie, issue sans doute des poèmes écrits par Fatima Elayoubi. Un film puissant et généreux.