Accueil Tags Park Chan-wook

Tag: Park Chan-wook

Cannes 2019 : la Palme pour Bong Joon-ho

0
Première Palme d'or pour la Corée du sud avec Parasite, le septième long-métrage de Bong Joon-ho et...

Cannes 2019 : Parasite (compétition)

0
Parasite est avant tout une histoire de famille(s) : celle des protagonistes, qui doivent vivre dans un entre-sol et celle des Park, socialement à l'opposé des précédents. Comme d'habitude chez Bong Joon-ho, quelques plans suffisent pour nous faire ressentir une empathie immense envers les personnages. Ici, tous sont attachants, même (et surtout) lorsque les évènements prennent un tournant inattendu. Car s'il y a une chose dont le cinéaste semble s'être fait la spécialité, c'est le changement de ton.

Critique : JSA – Joint Security Area

0
L'actualité 2018 concernant les deux Corée et les qualités cinématographiques de "JSA -Joint Security Area" doivent inciter un grand nombre de spectateurs à aller voir en salle ce qui est un des plus beaux films de Park Chan-Wook.

Cannes 70 : la nouvelle vague coréenne

0
70 ans, 70 textes, 70 instantanés comme autant de fragments épars, sans chronologie mais pas au hasard, pour fêter les noces de platine des...

Cannes 2017 : le jury

0
Le jury du 70ème Festival de Cannes est désormais au complet, grâce à une annonce intervenue cet après-midi. Alors que certains noms avaient déjà circulé de façon plus ou moins clandestine depuis quelques jours, nous disposons donc de la liste officielle des huit professionnels du cinéma, quatre femmes et quatre hommes, qui rejoindront le président du jury, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar (*1949), annoncé au mois de janvier.

Test Blu-ray : Mademoiselle – Version longue

0
De tous les films sortis en salles durant l'année 2016, Mademoiselle est sans aucun doute, ex-æquo avec The Neon Demon, celui qui a le plus déchaîné les passions des cinéphiles, enflammant littéralement les réseaux sociaux de cris du cœur et autres odes dédiées à la beauté plastique incroyable du film de Park Chan-wook. Les échos positifs et autres dithyrambes enthousiastes fusaient de toutes parts, au point que l'on s'est un peu étonné au final que le film n'ait réuni que 300.000 spectateurs dans les salles obscures (dont la moitié à Paris). Néanmoins, on reconnaîtra à Mademoiselle un parcours en salles plus honorable que celui du film de NWR (qui n'avait attiré que 139.000 curieux, pour la plupart morts d'ennui ou d'une crise d'épilepsie avant même la fin de la séance).

Critique : Mademoiselle

0
La longueur du film et le côté "j'aime bien me regarder filmer" de Park Chan-Wook ont malheureusement tendance à vitre émousser l'intérêt du spectateur.

Nouveaux membres de l’Académie : la promotion 2016

1
Une fois que la tempête médiatique soulevée plus tôt cette année par la controverse #OscarsSoWhite était passée, l’Académie du cinéma américain n’avait essentiellement qu’une option pour remédier au manque de diversité, reflété par les dernières nominations aux Oscars.

Cannes 2016 : deux techniciens honorés

3
Le Prix Vulcain de l'artiste technicien est remis cette année à la coréenne Ryu Seong-Hee, 47 ans, pour sa direction artistique précieuse de Mademoiselle...

Cannes 2016 : le bilan de Jean-Jacques

1
Certes, il peut sembler présomptueux d'exprimer un sentiment général sur un Festival dont on est très loin d'avoir vu tous les films de toutes les sélections. Toutefois, à la lumière de l'échantillonnage pratiqué sur ces sélections et des échos qu'on a pu avoir sur les autres films, on peut affirmer presque à coup sûr que le cru 2016 a été globalement très moyen.

Cannes 2016 : nos pronostics palmarès

1
Sept à huit longs-métrages devraient être récompensés ce soir par le jury présidé par le réalisateur australien George Miller. Les neuf artistes réunis ont-ils...

Festival de Marrakech : c’est parti !

0
Un jury présidé par un président cinéphile : Martin Scorsese, des hommages à la Scandinavie et à quelques grands noms du cinéma contemporain : la 13ème édition du Festival de Marrakech donne des envies de voyage.