Les sorties du 6 mars 2024

0
302

Inchallah un fils © 2023 The Imaginarium Films / Bayt Al Shawareb / Georges Films / Pyramide Distribution
Tous droits réservés

Pour une semaine ponctuée d’abord par la Journée internationale des droits des femmes vendredi, puis la 96ème cérémonie des Oscars dimanche, le programme des sorties reflète au mieux accessoirement ces deux événements annuels majeurs. Certes, il y a au moins une demi-douzaine de films avec un personnage féminin en haut de l’affiche, mais la plupart d’entre eux sont réalisés par des hommes. Alors que la réalisatrice la plus chevronnée de ce début du mois de mars, la Française Anne Fontaine, évoque dans son dix-neuvième long-métrage (!) la vie d’un homme célèbre. Et un seul film nommé cette année aux Oscars, quoique complètement dépourvu de chances pour gagner, est sorti sur les écrans français hier : La Salle des profs de Ilker Catak, le candidat allemand dans la catégorie du Meilleur Film international, où il s’inclinera devant La Zone d’intérêt de Jonathan Glazer.

Néanmoins, nous avons trouvé sans trop de peine trois films à vous conseiller particulièrement. A commencer par Les Carnets de Siegfried, le dernier film du réalisateur anglais Terence Davies, décédé le 7 octobre dernier, dans lequel il évoque avec une belle poésie cinématographique le destin de l’écrivain pacifiste Siegfried Sassoon. Nos deux autres recommandations hebdomadaires rendent davantage hommage aux femmes – quand même ! – à travers Inchallah un fils de Amjad Al Rasheed, l’un des derniers films sélectionnés à la Semaine de la Critique au Festival de Cannes en 2023 à sortir en France, ainsi que le coup de cœur de notre critique maison Jean-Jacques La Vie de ma mère de Julien Carpentier dans lequel la fraîchement césarisée d’honneur Agnès Jaoui excelle dans le rôle d’une mère vraiment pas commode.

Blue Giant © 2023 Toho Animation / Eurozoom Distribution Tous droits réservés

Presque tout aussi dignes d’intérêt, une poignée d’autres films pourraient valoir la sortie dans votre multiplexe ou votre salle art et essai préférés. Encore et toujours le thriller allemand en milieu scolaire La Salle des profs de Ilker Catak, le film d’animation japonais sur fond de jazz Blue Giant de Yuzuru Tachikawa, le drame social français Comme un fils de Nicolas Boukhrief avec l’éminemment solide Vincent Lindon et le drame d’adolescents Holly de Fien Troch, présenté en compétition au dernier Festival de Venise.

Enfin, le cinéma asiatique est mis à l’honneur cette semaine du côté des films en ressortie. Ils sont soit tellement connus que Hollywood a tenté d’en faire un remake, l’Oldboy de Spike Lee sorti en 2014, soit tellement obscurs qu’ils sont distribués pour la première fois en France près de 70 ans après leur sortie nationale. La trilogie Park Chan-wook et Rivière de nuit de Kozaburo Yoshimura ont par contre en commun, qu’ils vous feront aimer encore un peu plus le cinéma venu de l’est lointain.

Sympathy for Mr. Vengeance © 2002 CJ Entertainment / Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

14 jours pour aller mieux de Edouard Pluvieux (France, Comédie, 1h36, distribué sur 373 copies) avec Maxime Gasteuil, Zabou Breitman et Romain Lancry

Blue Giant de Yuzuru Tachikawa (Japon, Animation, 2h00, distribué sur 100 copies)

Boléro de Anne Fontaine (France, Biographie filmique, 2h00, distribué sur 511 copies) avec Raphaël Personnaz, Doria Tillier et Jeanne Balibar

Les Carnets de Siegfried de Terence Davies (Royaume-Uni, Biographie filmique, 2h18, distribué sur 42 copies) avec Jack Lowden, Peter Capaldi et Simon Russell Beale

Comme un fils de Nicolas Boukhrief (France, Drame, 1h42, distribué sur 238 copies) avec Vincent Lindon, Karole Rocher et Stefan Virgil Stoica

HLM Pussy de Nora El Hourch (France, Drame d’adolescents, 1h41, distribué sur 87 copies) avec Leah Aubert, Medina Diarra et Salma Takaline (critique)

Holly de Fien Troch (Belgique, Drame, 1h42, distribué sur 23 copies) avec Cathalina Geeraerts, Felix Heremans et Greet Verstraete

Imaginary de Jeff Wadlow (États-Unis, Horreur, 1h44, distribué sur 250 copies) avec Betty Buckley, Aubree Majors et Suzette Lange

Inchallah un fils de Amjad Al Rasheed (Jordanie, Drame, 1h53, distribué sur 77 copies) avec Mouna Hawa, Seleena Rababah et Haitham Ibrahem Omari

Lettre errante de Nurith Aviv (France, Documentaire, 0h51, distribué sur 1 copie)

La Salle des profs de Ilker Catak (Allemagne, Thriller, 1h39, distribué sur 156 copies) avec Leonie Benesch, Leonard Stettnisch et Eva Lobau (critique)

Shikun de Amos Gitai (Israël, Drame, 1h25, distribué sur 6 copies) avec Irène Jacob, Hanna Laszlo et Yaël Abecassis (critique)

La Vie de ma mère de Julien Carpentier (France, Comédie dramatique, 1h45, distribué sur 170 copies) avec Agnès Jaoui, William Lebghil et Salif Cissé (critique)

Reprises

La Trilogie Park Chan-wook (2002-2005) de Park Chan-wook (Corée du Sud, Thriller, distribué sur 13, 18 et 10 copies) : Sympathy for Mr. Vengeance, Old Boy et Lady Vengeance

Rivière de nuit (1956) de Kozaburo Yoshimura (Japon, Drame, 1h44, distribué sur 1 copie) avec Fujiko Yamamoto, Ken Uehara et Keizo Kawasaki

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici