Accueil Tags Danièle Thompson

Tag: Danièle Thompson

Test Blu-ray : L’étudiante

0
Grand classique populaire de la comédie romantique niaise made in France, L’étudiante a remporté, avec 1.583.067 entrées, un grand succès dans les salles en 1988, confirmant l’histoire d’amour des français de l’époque avec la jeune Sophie Marceau, maintenant âgée de 22 ans. Probablement pensé, au départ, comme une deuxième suite à La boum, le film marquait les retrouvailles du trio Claude Pinoteau / Danièle Thompson / Sophie Marceau, le tout étant toujours rythmé par l’abominable soupe musicale de Vladimir Cosma. Les amateurs ne s’y tromperont pas, d’autant que le film est une coproduction franco-italienne, et qu’en Italie, le film est intitulé Il tempo delle melle 3, soit… La boum 3. Il y a d’ailleurs fort à parier que si le film s’était également appelé comme ça en France, il aurait probablement attiré un million de personnes de plus au cinéma.

Dinard 2019 : jury, invités et sélection

0
Année particulière pour le nouveau Dinard Film Festival. La manifestation dédiée au cinéma britannique célèbre sa trentième...

1er Festival CinéComedies : rendez-vous avec Pierre Richard

0
Depuis le jeudi 27 et jusqu'au dimanche 30 septembre, Lille accueille la première édition du festival CineComedies qui, comme son nom l'indique, est dédié...

Test Blu-ray : Levy et Goliath

0
Même s’il s’agit, pour être tout à fait honnête, d’un film aujourd’hui totalement oublié au sein de la carrière de Gérard Oury, Levy et Goliath est tout de même parvenu, à sa sortie dans les salles début 1987, à réunir 2,2 millions de français. A postériori, on pourrait avoir tendance à rapprocher Levy et Goliath d’un autre film de la carrière de Gérard Oury – c’est d’ailleurs ce que fait Michel Boujenah dans l’entretien disponible dans les bonus de l’édition Blu-ray du film : ainsi, Levy et Goliath serait un descendant des

Test Blu-ray : Cézanne et moi

0
L'ambition de Cézanne & moi est de retracer à l'écran l'amitié qui a lié, durant une grande partie de leur vie, le peintre Paul Cézanne et l'écrivain Émile Zola. Cette amitié, on ne la connaît que dans ses grandes lignes (115 lettres ont été réunies dans Lettres croisées (1858-1887) chez Gallimard), et c'est Danièle Thompson qui se charge de remplir les blancs et autres pointillés, imaginant, extrapolant une rupture entre les deux hommes s'orchestrant autour de la publication de L’œuvre de Zola (1886). Cette thèse a en effet été soutenue dés 1937 par John Rewald, le premier éditeur de la correspondance de Zola, mais a largement été remise en question en 2013 avec la découverte d'une nouvelle lettre, postérieure à celle de la « rupture ».

Critique : L’As des as

0
Afin de célébrer la confirmation de notre accréditation au prochain festival de Berlin et surtout pour soutenir fidèlement la première grande rétrospective des Fauvettes qui ne semble hélas pas mobiliser une foule de spectateurs, voici l’un des plus grands succès de la carrière de Bébel, issu d’une époque où le nom de l’acteur en haut de l’affiche suffisait pratiquement pour assurer un spectacle populaire.

La Pagode ferme, les Fauvettes rouvrent

0
Deux événements majeurs ont lieu cette semaine du côté des salles de cinéma parisiennes : d’un côté la fermeture de la vénérable Pagode dans le 7ème arrondissement, et de l’autre la réouverture du Gaumont Gobelins Fauvette sous le nom de Les Fauvettes, le premier complexe d’un grand exploitant exclusivement dédié aux films de répertoire.

Test Blu-ray : Le coup du parapluie

1
Exit la poésie, place au théâtre. A l'image du casting du film, qui case un maximum de membres de la bande du Splendid (Gérard Jugnot, Valérie Mairesse, Dominique Lavanant, Philippe Bruneau...) et même un petit bout de l'intrigue dans leur théâtre, Le coup du parapluie fait dans le vaudeville moderne, chronométré, rythmé et chorégraphié, nous proposant une série de scènes énormes (la séquence sous la moquette, le bateau qui se dégonfle...), que le temps rangera à coup sûr aux côtés d'autres scènes « cultes » de la carrière de Gérard Oury. Un poil mécanique certes, mais toujours efficace...

Palmarès du Festival de Beaune 2015

3
Déjà récompensé d'un Prix de la contribution technique décerné au directeur de la photographie Sturla Brandth Grøvlen lors du dernier Festival de Berlin, le...

Critique : L’Art de la fugue

0
Le cinéma choral à la française, contrairement à celui de nos voisins italiens, est souvent redoutable, ne citons que ceux de Danièle Thompson (Le Code a changé notamment, un sommet du genre) qui ne sont pas les pires pourtant comme peuvent en témoigner les spectateurs de Sous les jupes des filles d'Audrey Dana...

Le code a changé

0
Nouvelle réussite pour Danièle Thompson qui, après Fauteuil d’orchestre ou encore La Bûche, s’éloigne de son thème de prédilection « la famille et ses défauts » pour se tourner vers le thème de l’illusion de l’apparence en société.

Une comédie musicale pour La Boum… mais sans Sophie Marceau

0
La Boum, le film culte de Claude Pinoteau (1980) qui avait révélé la jeune Sophie Marceau devrait-être adapté en comédie musicale.