Test Blu-ray : Mr. Wolff

0
205

Mr. Wolff

 
États-Unis : 2016
Titre original : The accountant
Réalisateur : Gavin O’Connor
Scénario :
Acteurs : , , J.K. Simmons
Éditeur : .
Durée : 2h03
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 2 novembre 2016
Date de sortie DVD/BR : 8 mars 2017

 

 

Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde…

 

 

Le film

[3,5/5]

enchaîne les projets à vitesse grand V – à peine avait-on eu le temps de découvrir l’intéressant Jane got a gun que son nouveau film, intitulé Mr. Wolff, débarquait sur les écrans français. Mr. Wolff en V.O, c’est The accountant – alors, qu’on se le dise, Ben Affleck revient, et il est accountant. Accountant du tout, même. Ha ! Ha ! Sur ce bon mot qui, j’en suis sûr, vous a fait hurler de rire devant votre écran (là on touche vraiment des cimes au niveau de l’humour), revenons à notre film : Mr. Wolff suit donc la trajectoire d’un expert-comptable autiste et génie des mathématiques aux activités louches, incarné par un Ben Affleck dont le jeu tout en sobriété mono-expressive colle parfaitement à la personnalité froide et calculatrice (de poche) de Christian Wolff.

Face à Wolff, il y a Braxton, le tueur à gages, incarné par Jon Bernthal – découvert dans la série The walking dead, et enfilant depuis quelque temps le T-Shirt à tête de mort du Punisher pour les séries Netflix tournant autour de l’univers étendu Marvel. Comme à son habitude, il en fait des caisses, mais il s’agit là d’une bonne chose, puisque le personnage se pose en double négatif de Wolff, dont la véritable nature s’avère au centre d’un récit à la structure alambiquée (bien qu’un poil éventée tout de même), avec laquelle Gavin O’Connor compose plutôt bien, livrant un film évoquant un peu les grands films de studios des années 70, et dont le succès aux États-Unis a du surprendre bon nombre d’observateurs : 90 millions de dollars de recettes, pour un film au budget modeste qui n’est, qui plus est, ni une suite, ni un film de super-héros, ni destinés aux adolescents, ni adapté d’un roman à succès – Qui l’eut cru ?

Le revers de la médaille est, bien sûr, que le succès de Mr. Wolff fait qu’aujourd’hui, tous les regards à Hollywood sont tournés vers Gavin O’Connor, à qui l’on va proposer, à n’en point douter, des tas de projets de suites, de films de super-héros, destinés aux adolescents ou adaptés de roman à succès…

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Côté Blu-ray, et comme à son habitude, l’éditeur Warner Bros. fait dans le lourd avec cette galette de Mr. Wolff. Couleurs, contrastes, définition, piqué, tout est au top niveau, on a entre les mains le pur disque de démonstration. L’encodage sans faille rend hommage aux superbes décors du film, mais aussi à la sublime photo signée Seamus McGarvey (Reviens-moi, Godzilla…). Du côté des enceintes, c’est également un sans faute, avec un DTS-HD Master Audio 5.1 à la spatialisation exubérante, faisant constamment appel aux canaux arrière, à la fois pour les diverses ambiances du film mais aussi pour les effets surround, vraiment impressionnants quand ils se mettent en branle. Bien sûr, comparé à la piste HD, le mixage français en Dolby Digital 5.1 fait un peu figure de parent pauvre, mais reste néanmoins largement dynamique et somme toute assez fréquentable.

Dans la section suppléments, on s’attardera sur l’habituelle série de featurettes made in Warner, toujours sur le fil entre la promo et l’information pure, mais comme toujours suffisamment courtes et accrocheuses pour emporter l’adhésion : vingt-cinq minutes de visites en coulisses (divisées en trois sujets) qui, à défaut d’être réellement passionnantes, nous donnent tout de même une idée assez précise de la note d’intention générale et de l’esprit du tournage !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici