Accueil Tags Anaïs Demoustier

Tag: Anaïs Demoustier

Critique : Une nouvelle amie

1
Deux ans après Laurence Anyways de Xavier Dolan, c’est à François Ozon de s’intéresser au personnage d’un homme qui se travestit en femme. C’est-à-dire de mettre en scène un être qui n’est pas né femme, mais qui cherche à le devenir. Romain Duris incarne là le plus beau personnage féminin du film, et joue peut-être aussi l’un des meilleurs rôles de sa carrière.

Ces dernières semaines sur la planète Ciné

0
Quelques rattrapages de news non évoquées lors de ces dernières semaines : le nouveau selfie de Thelma et Louise, l'éventuel retour de David Lynch espéré...

Au Fil d’Ariane

0
3 ans après le superbe Les Neiges du Kilimandjaro, Robert Guédiguian s'offre une sorte de récréation avec Au fil d'Ariane, un film qu'il qualifie lui-même de fantaisie. Pour écrire le scénario, il a choisi de travailler avec un autre marseillais, le dramaturge Serge Valetti, dont certains prétendent qu'il est actuellement l'auteur français contemporain le plus joué dans le monde. Le côté un peu « barré », dans le bon sens du terme, de Valetti n'est sans doute pas étranger au côté décalé du film.

Cannes 2014 : Bird People

1
Près de huit ans déjà après Lady Chatterley, César du meilleur film en 2007, Pascale Ferran revient avec un long-métrage d'une grande originalité dont il est préférable d'en savoir le moins possible pour l'apprécier à sa juste valeur.

Le 15ème Printemps du Cinéma commence aujourd’hui !

0
À partir de ce dimanche 16 et jusqu'au mardi 18 mars, toutes les séances dans les quelques 5400 salles françaises sont au tarif unique...

Festival de Cinéma Européen des Arcs 2013, c’est parti !

0
Voir un film ou se se lancer tout schuss sur les pistes de skis ? Fondue ou travellings ? Pourquoi choisir ? La station des Arcs dit stop à ces hésitations criminelles et invite les eurocinéphiles skieurs à viender chez eux. La cinquième édition de ce festival consacré au cinéma européen a lieu depuis le samedi 14 et jusqu'au 21 décembre, sous la présidence de la comédienne et réalisatrice Nicole Garcia.

Quai d’Orsay

0
Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement halé est partout, de la tribune des Nations Unies à New-York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Vorms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la Sainte Trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les russes corrompus et les chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d’âme de la France, son art se sent à l’étroit enfermé dans l’hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l’ENA, est embauché en tant que chargé du “langage” au ministère des Affaires Étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l’entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Alors qu’il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l’inertie des technocrates.

Cannes 2012 : Thérèse Desqueyroux en film de clôture

1
Le dernier film de Claude Miller intitulé Thérèse Desqueyroux clôturera le festival de Cannes 2012.

Elles

0
Il y a des films comme ça, qui ont tout d'une bonne idée sur le papier, et qui une fois vu vous laisse une impression de pétard mouillé. « Elles », le film des lectrices de « Elle » fait cet effet là. Retour sur la bonne idée, et le reste...