Accueil Tags Alfredo Castro

Tag: Alfredo Castro

Critique Express : Karnawal

0
Tout à la fois drame familial, thriller et road-movie, "Karnawal" est avant tout un très beau film sur le passage à l'âge adulte d'un adolescent qui n'est pas encore assez âgé pour qu'il puisse prendre ses propres décisions mais n'est plus assez jeune pour être mené par le bout du nez sans réaction de sa part.

Cinélatino 2021 : sept courts-métrages en libre accès jusqu’au 28 février...

0
Empêché in extremis par le premier confinement national au printemps 2020, le Festival Cinélatino devra également s'adapter à la crise sanitaire cette année pour sa 33ème édition. Celle-ci aura donc lieu en deux temps, un peu selon le modèle berlinois. Le premier volet se déroulera du vendredi 19 au dimanche 28 mars, certainement en ligne et également sur place à Toulouse, si l'évolution de la pandémie du coronavirus en France le permet.

La Roche-sur-Yon 2018 : Museo

0
Même s'il n'en a pas forcément l'air, Gael Garcia Bernal n'est plus qu'à quelques jours de son quarantième anniversaire. Découvert par le public français au début des années 2000 dans des films tels que Amours chiennes de Alejandro Gonzalez Iñarritu et Et ta mère aussi de Alfonso Cuaron, l'acteur endosse donc depuis près de vingt ans la lourde responsabilité d'être l'un des visages internationaux du cinéma mexicain.

Cinélatino 2018 : Severina

0
Est-ce que les librairies traditionnelles ont encore un avenir aujourd'hui ? Et le cinéma, peut-il encore aménager une place de choix à ces comédies romantiques désormais un peu démodées, aussi sophistiquées que divertissantes ? Ce film brésilien, tourné en espagnol en Uruguay et présenté en compétition au Festival Cinélatino, tente de donner une réponse doucement mélancolique à ces questions, qui ne préoccupent hélas plus grand monde.

Critique : Mariana (Los Perros)

0
Alors qu'elle disposait d'un sujet en or, Marcela Said ne réussit pas vraiment à confirmer les espérances qu'avait fait naître "L'été des poissons volants", son beau premier long métrage de fiction. La faute, pour beaucoup, à Antonia Zegers, interprète peu convaincante du rôle principal et que la caméra ne quitte presque jamais.

Critique : Les Amants de Caracas

1
Récompensé du Lion d’or au dernier Festival de Venise, ce film jette un regard sans concession sur le quotidien au Venezuela. Alors que ce pays sud-américain – plus connu pour les mesures extrêmes de ses dirigeants que pour sa cinématographie nationale – traverse actuellement une crise économique et politique majeure, Les Amants de Caracas se situe en marge d’une société en chute libre.

Critique : El Club

0
Charge anti-cléricale, film cynique, "El Club" est un sacré pavé dans la mare de l'Eglise catholique, d'autant plus qu'il vient d'une région du monde dans laquelle cette Eglise représente une force très importante, parfois pour le pire, parfois pour le meilleur.

Critique : Les Sœurs Quispe

0
Comment trois sœurs vivant seules sur les montagnes austères de l’Altiplano vont être écrasées par la dictature du général Pinochet et devenir des symboles d’une lutte impossible. Une tragédie bouleversante, tirée d’une histoire vraie.

No

0
Chili, 1988. Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet, face à la pression internationale, consent à organiser un référendum sur sa présidence, les dirigeants de l’opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, de concevoir leur campagne. Avec peu de moyens, mais des méthodes innovantes, Saavedra et son équipe construisent un plan audacieux pour libérer le pays de l’oppression, malgré la surveillance constante des hommes de Pinochet.

No

0
Chili, 1988 : un référendum doit décider de la prorogation ou non du mandat d'Augusto Pinochet. Le camp du non met en place une campagne publicitaire, choisissant d'axer sa communication sur l'avenir plutôt que sur les attaques contre le dictateur... Sa victoire amorcera la fin du régime Pinochet.