Parenthood Saison 4 Episodes 2 et 3 – The Left Field et Everything Is Not Okay

Dû aux problèmes que le site a rencontré, la critique de l’épisode 2 de , , n’a pu être mise en ligne. Une fois n’est pas coutume, elle sera combinée avec la critique de l’épisode 3, . Les deux épisodes étant parfaitement assortis tant au niveau du ton que la qualité, cette exception tombe plutôt bien.

Après la découverte d’une tumeur au sein lors d’un examen de routine, Kristina essaie de ne pas se laisser submerger par le désespoir et de prendre les bonnes décisions par rapport à son processus de guérison. Zeek est arrêté par la police après la péremption de son permis de conduire qu’il a contesté et se retrouve au poste à la grande inquiétude de ses enfants qui voient là le signe d’un vieillissement certain.

La dernière scène de The Left Field nous avait laissé pantois. Dans une superbe mise en scène – le réalisateur a choisi de couvrir les mots de par une musique et de laisser le jeu de l’actrice et l’imagination des téléspectateurs faire le reste – Kristina annonçait à Adam que les médecins lui avaient découvert une tumeur au sein. Un choix de réalisation particulièrement inspiré qui, après un premier épisode très moyen nous laisser espérer un retour en force de la série.

Concentré sur les premiers pas de Kristina et d’Adam dans le monde difficile de la chimiothérapie et des oncologues, Everything Is Not Okay confirme cette impression et nous offre 42mn de pure émotion. En grande partie grâce au jeu subtil de Monica Potter et . En prenant garde de ne pas tomber dans un pathos qui aurait été malvenu, les deux interprètes parviennent à faire passer toute une palette d’émotions à laquelle il est difficile de résister. L’arc, qui va rythmer une grande partie de cette quatrième saison, promet de belles scènes en perspective.

Si les autres personnages ont été en retrait sur ce troisième chapitre, The Left Field leur a proposé quelques bons moments notamment pour Julia. Son fils adoptif, redoutant d’aller à sa nouvelle école, fait promettre à sa mère de rester toute la journée sur le parking de l’établissement scolaire pour qu’il se sente moins seul. Julia s’exécute et obtient de son mari une admiration touchante et de Victor, une reconnaissance inattendue dans deux scènes formidables où passe tour à tour de la femme pleine de doute à la mère rassurante. Une réussite!

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.