Once Upon a Time in Wonderland Saison 1 Episode 3 – Forget Me Not

0
221
OUAT In Wonderland

Après deux premiers épisodes peu réjouissants, relève nettement la barre pour sa troisième semaine.

Alice (Sophie Lowe) et le Valet de Coeur (Michael Socha) partent à la recherche du Myosotis ( en VO), un objet qui leur permettra de découvrir l’identité de celui qui a dérobé la bouteille de Cyrus.

Le début de saison du spin-off de Once Upon a Time ne laissait rien augurer de bon ; ce troisième épisode était donc attendu avec un mélange de crainte et d’indifférence. Que nenni ! s’avère finalement être une très agréable surprise, supérieur en tous points à ses deux prédécesseurs.

Commençons par les hideux effets visuels, qui gâchaient considérablement la vision des précédents épisodes. Si ceux-ci sont toujours aussi laids, ils sont bien moins nombreux, notamment grâce à l’utilisation plus conséquente de décors naturels, et l’épisode se laisse regarder sans trop pleurer.

OUAT In Wonderland

L’intrigue présente également plus d’intérêt, notamment grâce à ses révélations et à ses flash-backs, ces-derniers faisant le lien avec la série mère. Faire du Valet de Coeur et de (l’un des plus célèbres compagnons de Robin des Bois, déjà interprété par Christian Slater dans Robin des Bois, Prince des Voleurs) une seule et même personne est une excellente idée, de même que le surprenant twist final concernant l’identité de sa bien-aimée Anastasia, qui promet de belles choses pour la suite de la série. Si la quête d’Alice et de Will pêche parfois par son manque de rythme, elle possède suffisamment de rebondissements et d’action pour intéresser le téléspectateur jusqu’au bout.

Du côté de l’interprétation, rien de bien nouveau. Les personnages demeurant assez creux dans l’ensemble, à l’exception du Valet, difficile pour les comédiens de leur apporter une once de profondeur. Si parvient à mouvoir son visage malgré le botox, le développement apporté à sa Reine Rouge cette semaine lui permettra peut-être de faire ses preuves. En revanche, rien à sauver du côté de Jafar : une coupe de cheveux digne de ce nom, qui ne décrédibiliserait pas le personnage, ainsi qu’un traitement moins manichéen seraient grandement les bienvenus. Malgré la qualité médiocre des images de synthèse, la voix impressionnante du grand Iggy Pop confère à la Chenille un réel intérêt.

On n’y croyait plus et on avait tort ! a enfin gagné en qualité et en profondeur, et pour la première fois depuis son lancement sur l’antenne de ABC, on peut admettre sans honte que l’on attend presque impatiemment le prochain épisode, The Serpent, dans lequel il semblerait que le Valet se retrouvera en bien mauvaise posture.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=epzF6P5x72U[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici