Critique : Mariage à Mendoza

1
460

affiche-francaise-mariage-a-mendoza-620x0-1Mariage à Mendoza

Mariage à Mendoza : 2013
Titre original : Mariage à Mendoza
Réalisateur : Edouard Deluc
Scénario : Edouard Deluc, Philippe Rebbot
Acteurs : Nicolas Duvauchelle, Philippe Rebbot, Benjamin Biolay
Distribution : Diaphana
Durée : 1h34
Genre : comédie dramatique
Date de sortie : 23 janvier 2013

3,5/5

Pour son premier long métrage, Edouard Deluc a décidé de s’inspirer d’une de ses folles soirées avec son frère pour écrire son road-trip fraternel dans lequel il retrouve ses acteurs fétiches et compagnons de courts-métrages ainsi que quelques petits nouveaux. Attention, vent de fraîcheur et de liberté garanti…

Synopsis :

Deux frères débarquent en Argentine pour aller célébrer le mariage de leur cousin, à Mendoza, dans l’ouest du pays. La grande aventure, la vraie, voilà longtemps qu’ils en rêvaient… Mais à l’arrivée à Buenos-Aires, Antoine ne va pas bien du tout, comme un type que sa femme vient de plaquer. Marcus est sûr qu’aller au mariage du cousin remettra son petit frère d’aplomb. Des nuits caliente de la capitale aux splendeurs de la vallée de la lune, ils croiseront sur leur chemin un réceptionniste illuminé, une beauté divine, des pierres qui portent bonheur…

mariage-mendoza-apparente-film-derive

Le grand brun avec un caleçon blanc

Il y a des films sans prétention qu’on aime regarder pour se changer les idées car on sait qu’il nous emmèneront loin. On appelle ça un feel-good movie, le genre de remède anti-déprime du dimanche soir par exemple. Et bien « Mariage à Mendoza » est à classer dans cette catégorie. Sur la base d’un road-trip en Argentine, la film aussi léger que divertissant rempli totalement sa fonction et vous fera passer un bon moment. Et ce, en grande partie grâce à ses acteurs.

Le (très mignon il faut dire) Nicolas Duvauchelle est toujours aussi vrai et touchant dans ce rôle de coeur brisé et l’argentin Gustavo Kamenetzky est hilarant en maître d’hôtel tapeur d’incruste. Même Benjamin Biolay est plutôt convaincant et l’alchimie est visible entre tous les acteurs dans des scènes qui semblent souvent improvisées donc très naturelles. Mais en réalité, « Mariage à Mendoza » c’est un acteur. Une révélation. Une sorte de Pierre Richard version 2013 en la personne de Philippe Rebbot. Il illumine l’écran et fait rire par sa maladresse et sa tendresse. Une gentille folie dans un corps dégingandé qui contraste totalement avec le physique avantageux de son petit frère de Nicolas Duvauchelle. Résultat, le duo fonctionne parfaitement, et l’on comprend rapidement le mal être du grand frère souvent mis à part.

mariage mendoza

Road movie?

Car « Mariage à Mendoza » ce n’est pas qu’un voyage. En réalité l’action se déroule sur 4 jours et peu de kilomètres sont parcourus. Le coeur du film, c’est la famille. Les liens fraternels, voire plus puisque ces deux frères abîmés par la vie font le tour du monde pour aller au mariage de leur cousin et se retrouver. Le film parlera donc à tous ceux qui ont des frères et soeurs. Pour ceux qui sont fils unique, Mariage à Mendoza vous donnera même envie d’en avoir pour partir au bout du monde avec eux et rattraper le temps perdu.

Mais la faiblesse du film, outre son peu de moyens évident, réside aussi et justement dans son scénario. Au bout d’un moment, l’effet comique commence à se répéter, puisqu’il est basé presque uniquement sur les mélanges de langues et le personnage barré du grand frère. On sent toutefois que le réalisateur a souhaité aborder de nombreux sujets comme la maladie, l’amour, la famille…mais il ne fait qu’effleurer le tout. L’histoire passe à toute vitesse et en devient forcément très peu crédible. Mais heureusement, la fraîcheur des acteurs parvient à faire oublier tout ça, et au final, après de bonnes crises de rire et des répliques qui font mouche, ce qui reste, c’est le tendresse qui se dégage de ce film. A la fois doux et amer, il touche autant qu’il divertit grâce à ses situations absurdes qui nous font rire, la beauté des paysages et la superbe bande originale envoutante.

D’ailleurs à ce propos, lors de la projection organisée, nous avons eu droit à la fin du film à un concert d’Herman Dune qui en signe la BO , histoire de nous faire encore plus voyager. Nous ne saurons que trop vous recommander d’aller écouter et acheter leur album en visitant leur site. Et on en profite aussi pour dire aux distributeurs que ce genre de collaboration ciné/concert devraient être organisées beaucoup plus souvent, tant la musique est importante au cinéma. A bon entendeur…

Mariage-a-Mendoza_portrait_w858

 

Résumé

Résumé: Mariage à Mendoza est un petit (et premier) film qui traine parfois un peu en longueur dans une histoire brouillonne, mais l’énergie qui s’en dégage suffit à coller un sourire persistant sur nos visages. Un road-trip / feel-good movie familial qui bénéficie d’une bande son superbe, de magnifiques paysages et d’acteurs excellents qui donnent envie de voyager. Une belle petite surprise en somme.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=oyASH9IApog[/youtube]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici