Les sorties du 7 septembre 2022

0
665

Revoir Paris © 2022 Dharamsala / Darius Films / France 3 Cinéma / Pathé Films Tous droits réservés

Avec ce premier mercredi du mois de septembre commence la saison du cinéma français. En effet, mieux vaudra trouver de l’intérêt aux productions nationales, diverses et variées, qui sortiront dans nos salles obscures au fil des semaines à venir, si vous comptez maintenir un rythme soutenu de sorties cinématographiques. Le ton est donné depuis hier avec pas moins de six films français. Ces derniers risquent de vous précipiter dans l’embarras du choix, tant ils s’adressent à des publics complémentaires. Il y a un peu de tout, de la farce historique au thriller nullement pro-russe, en passant par une grande épopée futuriste ou au contraire la rage plus intimiste de la jeunesse qui s’exprime à travers des rodéos clandestins. Avec comme seul contre-poids américain en face, la ressortie en version longue des dernières aventures de Spider-man, qui avaient déjà fait salle comble pendant les fêtes de fin d’année 2021.

Nos trois coups de cœur de la semaine vont davantage chercher du côté de l’originalité. Même si le sujet des séquelles du terrorisme est plutôt dans l’air du temps, la réalisatrice Alice Winocour y trouve encore des choses subtiles et touchantes à exprimer dans son quatrième long-métrage Revoir Paris, approuvé pleinement par notre critique maison Jean-Jacques. De même pour le conte futuriste assez morbide venu du Japon, Plan 75, dans lequel la réalisatrice Chie Hayakawa dresse le portrait d’une société qui ne sait plus quoi faire de ses personnes âgées. Enfin, peut-être l’événement cinématographique de la semaine, voire de la rentrée, est la ressortie de sept films de la période allemande du réalisateur Douglas Sirk, Detlef Sierck à l’époque, tournés en trois ans à peine !

La Habanera © 1937 Universum Film AG / Capricci Films Tous droits réservés

Kompromat de Jérôme Salle (France, Thriller, 2h07) avec Gilles Lellouche, Joanna Kulic et Michael Gorevoy

Plan 75 de Chie Hayakawa (Japon, Anticipation, 1h52) avec Chieko Baisho, Hayato Isomura et Stefanie Arianne (critique)

Revoir Paris de Alice Winocour (France, Drame, 1h43, distribué sur 278 copies) avec Virginie Efira, Benoît Magimel et Grégoire Colin (critique)

Rodéo de Lola Quivoron (France, Drame, 1h45) avec Julie Ledru, Yanis Lafki et Antonia Buresi (critique)

Le Tigre et le président de Jean-Marc Peyrefitte (France, Drame historique, 1h38) avec Jacques Gamblin, André Dussollier et Christian Hecq

Tout le monde aime Jeanne de Céline Devaux (France, Comédie dramatique, 1h35) avec Blanche Gardin, Laurent Lafitte et Maxence Tual (critique)

Le Visiteur du futur de François Descraques (France, Science-fiction, 1h42, distribué sur 462 copies) avec Arnaud Ducret, Florent Dorin et Enya Baroux

Walden de Bojena Horackova (Lituanie, Drame, 1h25) avec Ina Marija Bartaite, Laurynas Jurgelis et Fabienne Babe

Reprises

La Mort d’un bureaucrate (1966) de Tomas Gutierrez Alea (Cuba, Comédie macabre, 1h25) avec Salvador Wood, Manuel Estanillo et Silvia Planas

Rétrospective Douglas Sirk Les mélodrames allemands (1935-1937) de Douglas Sirk (Allemagne) : April April, La Fille des marais, Les Piliers de la société, La Neuvième symphonie, Du même titre, La Habanera et Paramatta Bagne de femmes

Spider-Man No Way Home (2019) de Jon Watts (États-Unis, Fantastique, 2h45) avec Tom Holland, Zendaya et Benedict Cumberbatch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici