Festival Play it again 2022 : la sélection officielle

0
388

© 2022 Agence pour le Développement Régional du Cinéma Tous droits réservés

Le programme des ressorties est si peu fourni en ce mois de septembre 2022 qu’on se sent presque obligé d’être doublement reconnaissant envers les organisateurs du Festival Play it again ! D’abord pour combler pendant deux semaines, à partir de mercredi prochain, le 14 septembre, et jusqu’au mardi 27 septembre inclus, ce manque de classiques à regarder en version restaurée dans les cinémas de répertoire. Et puis de maintenir pour cette 8ème édition l’ambition tout à fait louable de cette manifestation, organisée par l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma, à savoir de faire projeter « les films d’hier dans les salles d’aujourd’hui » à Paris, mais surtout en province. Ce sont donc près de 330 salles à travers la France qui pourront piocher à leur guise dans le programme riche et varié du festival.

Pour la deuxième année de suite, le festival s’associe aux Journée européennes du patrimoine en proposant des séances de cinéma en plein air sur des sites aussi prestigieux que le château de Blou en Ardèche et celui d’Urturbie au Pays Basque, les arènes de Soustons dans les Landes et la Manufacture Royale de Villeneuvette dans l’Hérault. Le coup d’envoi du festival sera donné, quant à lui, par le parrain de cette édition 2022, l’acteur Alex Lutz (A l’ombre des filles), au cinéma Le Star à Strasbourg mardi prochain, le 13 septembre.

Lettre d’une inconnue © 1948 Bert Anderson / Rampart Productions / Universal Pictures International France /
Les Bookmakers / La Rabbia Tous droits réservés

Puisque seules quatre salles parisiennes participeront au festival – le Grand Action, le Louxor, le Pathé Fauvettes et les 3 Luxembourg – et de surcroît de manière assez parcimonieuse avec entre deux et douze films programmés, on fait pour une fois preuve de jalousie à l’égard des cinéphiles en province. En fonction de votre lieu de résidence, vous pourriez en effet revoir douze classiques incontournables, des films cultes Rashomon de Akira Kurosawa, Le Parrain de Francis Ford Coppola et Mulholland Drive de David Lynch jusqu’aux œuvres plus confidentielles comme Maternité éternelle en tant que rescapé de la rétrospective Kinuyo Tanaka qui avait brillamment trouvé son public en février dernier ou encore le programme de courts-métrages Histoires de petites gens du réalisateur sénégalais Djibril Diop Mambéty.

A moins que cette rentrée un peu morose ne vous incite à sortir de chez vous pour rire ensemble avec d’autres spectateurs cinéphiles. Le Festival Play it again vous en fournit amplement l’occasion à travers sa deuxième programmation en neuf comédies et un programme de films muets ayant marqué l’Histoire du cinéma. Tous les grands talents de l’humour français sur grand écran y seront présents, depuis Fernandel, Sacha Guitry et Jacques Tati, en passant par Bourvil, Louis De Funès et Pierre Richard, jusqu’à la troupe des Nuls autour de Chantal Lauby, Alain Chabat et Dominique Farrugia.

Le Parrain © 1972 Jack Stager / Albert S. Ruddy Productions / Paramount Pictures France Tous droits réservés

La sélection « Ô mon classique »

L’Atalante (France / 1934) de Jean Vigo, avec Michel Simon et Dita Parlo

Histoires de petites gens (Sénégal / 1994 et 1998) de Djibril Diop Mambéty, avec Dieye Ma Dieye et Lisa Balera

Lettre d’une inconnue (États-Unis / 1948) de Max Ophüls, avec Louis Jourdan et Joan Fontaine

La Maman et la putain (France / 1973) de Jean Eustache, avec Bernadette Lafont et Jean-Pierre Léaud

Maternité éternelle (Japon / 1955) de Kinuyo Tanaka, avec Yumeji Tsukioka et Masayuki Mori

Le Messager (Royaume-Uni / 1971) de Joseph Losey, avec Julie Christie et Alan Bates

La Mouette et le chat (Italie / 1998) de Enzo d’Alo

Mulholland Drive (États-Unis / 2000) de David Lynch, avec Naomi Watts et Laura Elena Harring

Le Parrain (États-Unis / 1972) de Francis Ford Coppola, avec Marlon Brando et Al Pacino

Rashomon (Japon / 1950) de Akira Kurosawa, avec Toshiro Mifune et Machiko Kyo

Un vrai crime d’amour (Italie / 1974) de Luigi Comencini, avec Stefania Sandrelli et Giuliano Gemma

Van Gogh (France / 1991) de Maurice Pialat, avec Jacques Dutronc et Bernard Le Coq

Mon oncle © 1958 Les Films de Mon Oncle / Specta Films / Carlotta Films Tous droits réservés

La sélection « Rire ensemble »

Chacun cherche son chat (France / 1996) de Cédric Klapisch, avec Garance Clavel et Zinedine Soualem

La Cité de la peur (France / 1994) de Alain Berbérian, avec Chantal Lauby et Alain Chabat

La Chance d’être femme (Italie / 1955) de Alessandro Blasetti, avec Charles Boyer et Sophia Loren

Le Corniaud (France / 1965) de Gérard Oury, avec Bourvil et Louis De Funès

Fric-frac (France / 1939) de Maurice Lehmann, avec Fernandel et Michel Simon

Le Jouet (France / 1976) de Francis Veber, avec Pierre Richard et Michel Bouquet

Mon oncle (France / 1958) de Jacques Tati, avec Jacques Tati et Jean-Pierre Zola

La Poison (France / 1951) de Sacha Guitry, avec Michel Simon et Germaine Reuver

La Vie de château (France / 1966) de Jean-Paul Rappeneau, avec Catherine Deneuve et Philippe Noiret

Maternité éternelle © 1955 Toho / Kadokawa / Carlotta Films Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici