Les sorties du 5 juin 2024

0
426

Dissidente © 2023 Le Foyer Films / TS Productions / JPL Films / Les Alchimistes Tous droits réservés

C’est une semaine horrible qui vous attend dans vos salles de cinéma préférées en ce début du mois de juin. Pas à cause d’une pénurie de sorties intéressantes qui vous ferait décrocher d’emblée du cinéma, en cet été placé sous le signe du sport. Bien au contraire, puisque l’immense majorité de la demi-douzaine de films passionnants à l’affiche depuis hier s’attardent plus que de raison sur tout ce qui ne va pas dans notre humanité malmenée, hier et aujourd’hui. L’horreur sous toutes ses formes y règne donc, sous son incarnation sociale, historique, fantastique ou encore morale. De quoi désespérer, si ce n’était pour la qualité globale des œuvres cinématographiques avec laquelle les distributeurs nous gâtent cette semaine !

Le seul rayon de soleil plus léger et décontracté dans cette semaine artificiellement lugubre est aussi notre film de la semaine, puisque nous avons abandonné toute résistance face à l’humour fin et espiègle de Bruno Podalydès. Après notre coup de cœur pour Waouh ! l’année dernière, comment ne pas succomber à la virée rocambolesque en bateau dans La Petite vadrouille ? Nos deux autres recommandations de la semaine – Rendez-vous avec Pol Pot de Rithy Panh et Dissidente de Pier-Philippe Chevigny – foncent tête baissée dans l’horreur d’antan et contemporain. A travers une mise en perspective du régime khmer, le sujet de prédilection quasiment exclusif du réalisateur, pour l’un et de l’exploitation faussement banale des hommes et des femmes, qui gangrène le monde du travail soumis au rendement à moindre coût pour l’autre.

Orlando Ma biographie politique © 2023 Les Films du Poisson / 24 images / arte France Cinéma / Jour2fête Distribution
Tous droits réservés

Cela dit la richesse du programme de sorties de cette semaine, qu’on aurait aussi bien pu vous inciter à aller voir quatre autres films en salle. Deux documentaires d’exception vous font découvrir l’enfer de l’orpaillage entrepris par des enfants dans Or de vie de Boubacar Sangaré et la relecture astucieuse de la figure littéraire d’Orlando imaginée par Virginia Woolf par voie d’autobiographie imaginaire dans Orlando Ma biographie politique de Paul B. Preciado. Sinon, deux autres films de fiction valent également le détour, à savoir le conte fantastique qui participe à l’humanisation des vampires grâce à En attendant la nuit de Céline Rouzet et le récit historique sur une catastrophe nucléaire évoquée dans L’Affaire Vinca Curie de Dragan Bjelogrlic.

Du côté des reprises, seuls deux films font leur retour en salles cette semaine. Mais pas des moindres, puisque L’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville trône depuis plus d’un demi-siècle en tant que film aussi incontournable qu’indispensable sur la Résistance en France pendant la guerre, celle-là justement qui avait en partie rendu possible le débarquement en Normandie, dont le 80ème anniversaire est commémoré en grande pompe aujourd’hui même. Quant à L’Homme qui voulait savoir de George Sluizer, il retrace le calvaire d’une jeune femme enlevée et de son entourage d’une manière infiniment plus brute et cruelle que le remake américain de ce chef-d’œuvre néerlandais de l’horreur, tourné par le même réalisateur cinq ans plus tard avec Jeff Bridges et Kiefer Sutherland.

L’Homme qui voulait savoir © 1988 Argos Films / Golden Egg / Ingrid Productions / MGS Film / Tamasa Distribution
Tous droits réservés

L’Affaire Vinca Curie de Dragan Bjelogrlic (Serbie, Drame, 2h00) avec Alexis Manenti, Radivoje Bukvic et Lionel Abelanski

Bad Boys Ride or Die de Adil El Arbi et Bilall Fallah (États-Unis, Action, 1h55) avec Will Smith, Martin Lawrence et Vanessa Hudgens

Dissidente de Pier-Philippe Chevigny (Canada, Drame, 1h29) avec Ariane Castellanos, Marc-André Grondin et Nelson Coronado (critique)

En attendant la nuit de Céline Rouzet (France, Fantastique, 1h44) avec Mathias Legoût Hammond, Céleste Brunnquell et Élodie Bouchez

La Gardav de Thomas Lemoine et Dimitri Lemoine (France, Thriller, 1h27, distribué sur 115 copies) avec Thomas Lemoine, Gaël Tavares et Pierre Lottin

Or de vie de Boubacar Sangaré (Burkina Faso, Documentaire, 1h25)

Orlando Ma biographie politique de Paul B. Preciado (France, Documentaire, 1h38)

La Petite vadrouille de Bruno Podalydès (France, Comédie, 1h36, distribué sur 424 copies) avec Sandrine Kiberlain, Daniel Auteuil et Denis Podalydès

Rendez-vous avec Pol Pot de Rithy Panh (France, Drame, 1h52, distribué sur 150 copies) avec Irène Jacob, Grégoire Colin et Cyril Gueï

Tunnel to Summer de Tomohisa Taguchi (Japon, Animation, 1h25)

Une femme pour Gianni de Kartik Singh (France, Comédie dramatique, 1h20) avec Floriano Canonaco, Lorena Scintu et Wanda Iorno

Reprises

L’Armée des ombres (1969) de Jean-Pierre Melville (France, Drame historique, 2h25) avec Lino Ventura, Paul Meurisse et Jean-Pierre Cassel (critique)

L’Homme qui voulait savoir (1988) de George Sluizer (Pays-Bas, Thriller, 1h47) avec Bernard-Pierre Donnadieu, Gene Bervoets et Johanna Ter Steege

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici