Les sorties du 26 janvier 2022

0
623

Un monde © 2021 Dragons Films / Lunanime / Tandem Distribution Tous droits réservés

Contre toute attente, la politique et le handicap font bon ménage parmi les sorties cinéma de ce dernier mercredi du mois de janvier. Conjuguées chacune à travers deux films, ces thématiques peu présentes sur nos écrans, grands ou petits, vous permettront d’entamer une ouverture d’esprit ludique, voire plaisante à leur égard.

Côté politique, le quotidien terne et opportuniste du personnage interprété toujours avec le même brio par Isabelle Huppert dans Les Promesses de Thomas Kruithof crée un contraste saisissant avec la campagne inventée de toutes pièces dans la drôle de docu-fiction Municipale de Thomas Paulot. Et côté handicap, le courage et la détermination avec lesquels les paralysés grecs dans le documentaire Jusqu’à la mer de Marco Gastine affrontent leur retour à la vie trouve un écho plus léger et presque insouciant dans la comédie Presque de Bernard Campan et Alexandre Jollien, appréciée par notre cher Jean-Jacques.

Enfin, notre troisième coup de cœur de la semaine, avec Les Promesses et Presque, va lui aussi creuser au plus profond des fléaux de notre société, à travers le conte éprouvant sur le harcèlement scolaire Un monde de Laura Wandel.

Irradiés © 2020 Catherine Dussart Production / France 3 Cinéma / Anupheap Production / Les Acacias Tous droits réservés

Même si la plupart des autres films de fiction à l’affiche dans les salles obscures françaises dès aujourd’hui nous ont l’air de valoir le détour, permettez-nous de nous attarder, le temps d’un paragraphe ou deux, sur l’offre particulièrement riche cette semaine en termes de documentaires. En dehors du conte de réhabilitation touchant déjà cité plus haut, ce sont en effet pas moins de quatre documentaires qui abordent des sujets aussi divers et variés que les femmes incarcérées en Iran ou bien les espoirs placés par la (très) jeune génération dans son avenir.

Les deux documentaires qui nous paraissent surtout dignes d’intérêt – à condition que vous réussissiez à trouver un cinéma où ils sont projetés – sont d’un l’œuvre assez expérimentale à travers laquelle le réalisateur cambodgien Rithy Panh cherche à s’approprier le sujet volatile de l’irradiation, et de deux, la fabuleuse histoire d’un tableau inconnu, attribué au maître Léonard De Vinci, qui avait mis le monde de l’art en émois tout au long des années 2010.

Le Désert rouge © 1964 Film Duemila / Francoriz Production / Carlotta Films Tous droits réservés

Trois films seulement font leur retour dans les salles de répertoire cette semaine, mais pas des moindres ! Le distributeur Carlotta Films nous gratifie ainsi d’un double programme Michelangelo Antonioni dans lequel se croisent l’un de ses premiers films, Chronique d’un amour, et l’un de ses chefs-d’œuvre contemplatifs Le Désert rouge, Lion d’or au Festival de Venise en 1964.

Un genre de cinéma plus jouissif vous ravira sans aucun doute dans The Servant, l’un des films les plus subversifs de Joseph Losey. Avec en prime Dirk Bogarde dans l’un de ses rôles les plus retors.


Adieu Paris de Édouard Baer (France, Comédie, 1h36) avec Pierre Arditi, Jackie Berroyer et François Damiens (critique)

L’Ennemi de Stephan Streker (Belgique, Drame, 1h45, distribué sur 85 copies) avec Jérémie Renier, Alma Jodorowsky et Emmanuelle Bercot (critique)

Graines d’espoir de Pierre Beccu (France, Documentaire, 1h31)

Irradiés de Rithy Panh (Cambodge, Documentaire, 1h28)

Jusqu’à la mer de Marco Gastine (France, Documentaire, 1h48, distribué sur 20 copies)

The Lost Leonardo de Andreas Koefoed (Danemark, Documentaire, 1h40)

Municipale de Thomas Paulot (France, Satire, 1h49) avec Laurent Papot, Ferdinand Flame et Milan Alfonsi

Nos âmes d’enfants de Mike Mills (États-Unis, Drame, 1h48, distribué sur 85 copies) avec Joaquin Phoenix, Woody Norman et Gaby Hoffmann

Presque de Bernard Campan et Alexandre Jollien (France, Comédie dramatique, 1h32, distribué sur 442 copies) avec Bernard Campan, Alexandre Jollien et Marilyne Canto (critique)

Les Promesses de Thomas Kruithof (France, Drame politique, 1h38, distribué sur 332 copies) avec Isabelle Huppert, Reda Kateb et Naidra Ayadi

Souterrain de Sophie Dupuis (Canada, Drame, 1h37, distribué sur 22 copies) avec Joakim Robillard, Théodore Pellerin et James Hyndman

Sunless Shadows de Mehrdad Oskouei (Iran, Documentaire, 1h14) (critique)

Un monde de Laura Wandel (Belgique, Drame, 1h15) avec Maya Vanderbecque, Gunter Duret et Karim Leklou

Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain (France, Drame, 1h38) avec Rebecca Marder, André Marcon et Anthony Bajon (critique)

Reprises

Chronique d’un amour (1950) de Michelangelo Antonioni (Italie, Drame, 1h38) avec Massimo Girotti, Lucia Bose et Gino Rossi

Le Désert rouge (1964) de Michelangelo Antonioni (Italie, Drame psychologique, 1h55) avec Monica Vitti, Richard Harris et Carlo Chionetti

The Servant (1963) de Joseph Losey (Royaume-Uni, Drame psychologique, 1h55) avec Dirk Bogarde, Sarah Miles et James Fox

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici