Sorties de la semaine — 28 octobre 2019
Les sorties du 23 octobre 2019
L’Âcre parfum des immortelles © Jean-Pierre Thorn / Les Acacias Tous droits réservés

Ce n’est pas vraiment à un programme que nous convient les distributeurs français en cette semaine de vacances de la Toussaint. Il y a néanmoins amplement de quoi se faire plaisir en se faisant une toile, grâce à la douzaine de films à l’affiche depuis mercredi. Notre trio de tête a trait, de près ou de loin, à une thématique sociale. Le nouveau Ken Loach, présenté en compétition à Cannes et apprécié par notre confrère Jean-Jacques, est aussi militant et brûlant d’actualité sociale que les près de trente longs-métrages du réalisateur engagé par excellence avant lui. Dans le documentaire L’Âcre parfum des immortelles, le réalisateur Jean-Pierre Thorn refait sur un ton poétique le film de sa vie, depuis mai ’68 jusqu’au Gilets jaunes. Et même si le tandem formé depuis près de quinze ans par Eric Toledano et Olivier Nakache n’a jamais vraiment fait preuve d’engagement politique, ses films reflètent assez bien l’état d’esprit de la France à un moment donné, comme dans Hors normes, présenté en clôture du Festival de Cannes, et son investissement civique sans compter en faveur de personnes autistes.

© Jour2Fête Tous droits réservés

Parmi les autres documentaires, il convient de signaler Les Charbons ardents de Hélène Milano, une enquête joliment pudique sur le rapport entre les garçons et les filles adolescents dans des milieux sociaux qui ne sont que rarement représentés dans le cinéma français. Plus abstraite, mais aussi intéressante nous paraît la démarche de l’artiste Prune Nourry dans ou comment faire de son corps atteint d’une maladie grave une œuvre d’art. Enfin, le film le plus inclassable de la semaine est sans doute de Claude Schmitz, un drôle de film de gangster, lauréat du prix Jean Vigo 2019 et plébiscité dans les nombreux festivals où il a déjà été présenté, notamment à Brive et Marseille, ainsi qu’au Champs-Elysées Film Festival. Beaucoup plus conventionnel et prévisible, de Tim Miller marque le retour de Linda Hamilton, qui reprend du service près de trente ans après son dernier Terminator, contrairement à son partenaire / ennemi de toujours Arnold Schwarzenegger, dont la dernière épopée futuriste date de quatre ans seulement.

© 1962 Studiocanal / TF1 DA / Vides S.A.S. Italie / Carlotta Films Tous droits réservés

Du côté des reprises, vous aurez droit à un duel à distance infiniment plus mythique, puisque les légendes vivantes du cinéma français Jean-Paul Belmondo et Alain Delon sont de retour dans deux de leurs films respectifs les plus incontournables : le joyeux Cartouche de Philippe De Broca pour le premier et le poisseux de Jacques Deray pour le deuxième. Changement de registre radical avec la trilogie sanglante de zombies signée George A. Romero, dont nous chérissons surtout les deux premiers. Et puis avait marqué, au début des années 1980, les premiers pas derrière la caméra de Tony Gatlif, un réalisateur qui est resté, près de quarante ans et une quinzaine de films plus tard, hélas la seule voix dont dispose la communauté Rom dans le cinéma français.


de Igort (Italie, Drame, 1h38) avec Toni Servillo, Valeria Golino et Carlo Buccirosso

de Jill Culton et Todd Wilderman (États-Unis, Animation, 1h32)

L’Âcre parfum des immortelles de Jean-Pierre Thorn (France, Documentaire, 1h19, distribué sur 6 copies)

de Kiyoshi Kurosawa (Japon, Drame, 2h00) avec Atsuko Maeda, Shota Sometani et Adiz Rajabov

Braquer Poitiers de Claude Schmitz (France, Comédie, 1h25) avec Wilfrid Ameuille, Bilal Aya et Marc Barbe

Les Charbons ardents de Hélène Milano (France, Documentaire, 1h29, distribué sur 8 copies)

Hors normes de Eric Toledano et Olivier Nakache (France, Comédie, 1h54, distribué sur 560 copies) avec Vincent Cassel, Reda Kateb et Hélène Vincent

Je ne sais pas si c’est tout le monde de Vincent Delerm (France, Documentaire, 1h00, distribué sur 1 copie)

Les Municipaux Trop c’est trop de Francis Ginibre et Eric Carrière (France, Comédie, 1h39, distribué sur 274 copies) avec Eric Carrière, Francis Ginibre et Bruno Lochet

Serendipity de Prune Nourry (États-Unis, Documentaire, 1h14)

de Ken Loach (Royaume-Uni, Drame social, 1h40) avec Kris Hitchen, Debbie Honeywood et Rhys Stone (critique)

Terminator Dark Fate de Tim Miller (États-Unis, Science-fiction, 2h13) avec Linda Hamilton, Arnold Schwarzenegger et Mackenzie Davis

de Patrick Viret (France, Documentaire, 1h00)

Reprises

Cartouche (1962) de Philippe De Broca (France, Aventure, 1h55) avec Jean-Paul Belmondo, Claudia Cardinale et Jess Hahn

La Piscine (1968) de Jacques Deray (France, Thriller, 1h59) avec Alain Delon, Romy Schneider et Maurice Ronet

Les Princes (1983) de Tony Gatlif (France, Comédie dramatique, 1h30) avec Gérard Darmon, Muse Dalbray et Céline Militon

Trilogie George A. Romero (1968-1985) de George A. Romero (États-Unis, Horreur) : La Nuit des morts-vivants, Zombie et Le Jour des morts-vivants

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles