Les sorties du 20 octobre 2021

0
954

A la vie © 2020 Bootstrap Label / Tandem Distribution Tous droits réservés

A quelques jours du début des vacances de la Toussaint, l’agenda des sorties est amplement rempli. Ainsi, ce ne sont pas moins d’une vingtaine de films qui espèrent trouver leur public. Or, entre films américains et productions françaises, documentaires et films d’animation, l’embarras du choix risque d’en laisser la plupart sur le carreau. Pratiquement un an après la fermeture des salles obscures françaises pour cause de deuxième confinement, on est donc revenu à une sorte de normalité qu’on espère vivement perdurer. Alors oui, il y a certainement trop de films qui sortent, semaine après semaine. Mais mieux vaut cette offre excessive que la disette des mois passés …

Comme d’habitude, on vous conseille chaudement trois films en salles dès aujourd’hui. Notre cher confrère Jean-Jacques a vu juste en portant aux nues First Cow de Kelly Reichardt. Ce conte sublime de la conquête de l’ouest, loin des mythes du western, a mis du temps avant d’arriver sur nos écrans. Raison de plus pour vous y précipiter, avant que la rotation accélérée des films ne l’en chasse à nouveau ! Parmi les nombreux films d’animation en lice pour les faveurs du public familial en cette période de sorties automnales, l’esthétique saisissante du Peuple loup de Tomm Moore et Ross Stewart nous semble la plus réussie. Enfin, côté documentaire, l’engagement sans relâche d’une sage-femme libérale dans A la vie de Aude Pépin mérite tous vous encouragements.

La Jeune fille et l’araignée © 2021 Beauvoir Films / Wayna Pitch Distribution Tous droits réservés

Tortueux ou torturés, les personnages des autres films de ce mercredi le sont presque tous. La multitude des grains de sable dans le système ne vous aidera probablement pas à surmonter l’éventuel petit cafard de saison. Elle prend toutefois des formes intéressantes d’un point de vue cinématographique. Pourquoi donc ne pas se laisser un peu déboussoler par un double programme de films suisses, La Jeune fille et l’araignée de Ramon et Silvan Zürcher et Le Milieu de l’horizon de Delphine Lehericey ? Ou bien adopter le regard sans préjugés sur la précarité à l’œuvre dans Les Héroïques de Maxime Roy, côté fiction, et Ici je vais pas mourir de Cécile Dumas et Edie Laconi, côté documentaire ?

Sans oublier les quêtes forcenées de célébrité – très complémentaires soit dit en passant – dans les cercles littéraires du Paris du XIXème siècle d’Illusions perdues de Xavier Giannoli et le milieu du porno californien de nos jours dans Pleasure de Ninja Thyberg.


Falbalas © 1944 L’Essor Cinématographique Français / Studiocanal / Les Acacias Tous droits réservés

Enfin, une très belle diversité de périodes et de styles est à noter de même chez les films en reprise, au nombre de cinq cette semaine. Cinq propositions de cinéma, qui vous feront faire sans peine le tour de l’Histoire du Septième art, sans pour autant vous ennuyer avec des films vus et revus mille fois. L’obsession y est encore le maître-mot. Une obsession dévorante, voire malsaine, qui participe activement au malaise salutaire provoqué par la majorité des films à découvrir au cinéma dès aujourd’hui.

Car aimer le cinéma, cela veut aussi dire se confronter à des films que l’on n’a peut-être pas adorés lors de notre première découverte. Comme par exemple Un ange à ma table de Jane Campion il y a une trentaine d’années, déjà. De partir à la rencontre avec des inédits qui font écho à l’actualité des sorties, comme Nouvelle donne de Joachim Trier, le réalisateur dont Julie (en 12 chapitres) trouve de plus en plus d’adeptes depuis sa sortie la semaine dernière. Et d’admirer sans réserve la classe intemporelle des classiques Falbalas de Jacques Becker et Soy Cuba de Mikhail Kalatozov !


A la vie de Aude Pépin (France, Documentaire, 1h18)

Les Fantômes du Belvédère de Patrick Viret (France, Drame, 1h15) avec Jean-Marie Frin, Patrick Condé et Lucienne Deschamps

First Cow de Kelly Reichardt (États-Unis, Drame, 2h01) avec John Magaro, Orion Lee et René Auberjonois (critique)

Halloween Kills de David Gordon Green (États-Unis, Horreur, 1h46) avec Jamie Lee Curtis, Anthony Michael Hall et Judy Greer

Les Héroïques de Maxime Roy (France, Drame, 1h39, distribué sur 54 copies) avec François Créton, Richard Bohringer et Ariane Ascaride

Ici je vais pas mourir de Cécile Dumas et Edie Laconi (France, Documentaire, 1h09)

Illusions perdues de Xavier Giannoli (France, Drame historique, 2h30, distribué sur 460 copies) avec Benjamin Voisin, Cécile De France et Vincent Lacoste

La Jeune fille et l’araignée de Ramon et Silvan Zürcher (Suisse, Drame, 1h38) avec Henriette Confurius, Liliane Amuat et Ursina Lardi

Le Milieu de l’horizon de Delphine Lehericey (Suisse, Drame, 1h32) avec Laetitia Casta, Luc Bruchez et Thibaut Evrard

Oups ! J’ai encore raté l’arche de Toby Genkel et Sean McCormack (Allemagne, Animation, 1h21)

Le Peuple loup de Tomm Moore et Ross Stewart (Irlande, Animation, 1h43, distribué sur 250 copies)

Pleasure de Ninja Thyberg (Suède, Drame, 1h45) avec Sofia Kappel, Casey Calvert et Kendra Spade

Ron débloque de Alessandro Carloni et Jean-Philippe Vine (États-Unis, Animation, 1h46)

Spectre de Para One (France, Documentaire, 1h32)

Tonton Manu de Patrick Puzenat et Thierry Dechilly (France, Documentaire, 1h30)

Tout nous sourit de Mélissa Drigeard (France, Comédie familiale, 1h38, distribué sur 300 copies) avec Elsa Zylberstein, Stéphane De Groodt et Guy Marchand

Le Trésor du petit Nicolas de Julien Rappeneau (France, Comédie, 1h44, distribué sur 522 copies) avec Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy et Ilan Debrabant

Venom Let There Be Carnage de Andy Serkis (États-Unis, Fantastique, 1h38) avec Tom Hardy, Woody Harrelson et Michelle Williams

Reprises

Falbalas (1944) de Jacques Becker (France, Drame, 1h35) avec Raymond Rouleau, Micheline Presle et Jean Chevrier

L’Île (2000) de Kim Ki-duk (Corée du Sud, Drame, 1h26) avec Suh Jung, Kim Yoo-seok et Park Sung-hee

Nouvelle donne (2006) de Joachim Trier (Norvège, Drame, 1h43) avec Anders Danielsen Lie, Espen Klouman-Hoiner et Viktoria Winge

Soy Cuba (1964) de Mikhail Kalatozov (Cuba, Drame, 2h20) avec Luz Maria Collazo, José Gallardo et Raul Garcia

Un ange à ma table (1990) de Jane Campion (Nouvelle-Zélande, Drame, 2h38, distribué sur 5 copies) avec Kerry Fox, Alexia Keogh et Karen Fergusson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici