Berlinale 2022 : M. Night Shyamalan président

0
506

© 2021 Bryan Bedder / Getty Images pour Universal Pictures / Internationale Filmfestspiele Berlin Tous droits réservés

Après une édition hybride en deux temps cette année-ci, le Festival de Berlin devrait avoir lieu comme d’habitude en 2022, c’est-à-dire en présentiel et en plein hiver. On connaît depuis la semaine dernière les dates de cette 72ème Berlinale, qui se déroulera donc à l’ancienne, du jeudi 10 au dimanche 20 février prochains. Hier, c’était au tour du nom du président du jury d’être annoncé. Il s’agit du réalisateur américain d’origine indienne M. Night Shyamalan. Le jury précédent ayant été organisé sans président – il était composé d’anciens lauréats de l’Ours d’or –, Shyamalan prend en quelque sorte la succession de Jeremy Irons, en charge du dernier jury avant la crise sanitaire en février 2020.

Les deux derniers champions de la compétition berlinoise sortiront par ailleurs prochainement sur les écrans de cinéma français. Ce sera le cas du film iranien Le Diable n’existe pas de Mohammad Rasoulof, à l’affiche à partir du 1er décembre, puis, quinze jours plus tard, de la satire roumaine Bad Luck Banging or Loony Porn de Radu Jude.

Sixième sens © 1999 Ron Phillips / Spyglass Entertainment / Hollywood Pictures / The Walt Disney Company France
Tous droits réservés

Après avoir tourné d’innombrables courts-métrages amateurs pendant son adolescence et avoir eu son film de fin d’études présenté au Festival de Toronto, M. Night Shyamalan (* 1970) a connu son premier succès planétaire dès 1999 et Sixième sens. Le film d’horreur avec Bruce Willis et Haley Joel Osment avait rapporté plus de 293 millions de dollars au box-office américain. Son statut de film phénomène lui avait même valu six nominations aux Oscars, y compris dans la catégorie du Meilleur Film. Après le projet plus personnel Incassable, toujours avec Willis, le réalisateur avait à nouveau tenu en haleine l’imagination du public en 2002 à travers le conte d’extra-terrestres Signes avec Mel Gibson.

Puis commença, doucement mais sûrement, la période du désenchantement. Ses cinq films suivants avaient en effet de plus en plus de mal à convaincre et les spectateurs, et les critiques. Cela valait à des degrés variables à la fois pour Le Village avec Joaquin Phoenix, La Jeune fille de l’eau avec Bryce Dallas Howard, Phénomènes avec Mark Wahlberg, Le Dernier maître de l’air avec Dev Patel et After Earth avec Will Smith. Bref, la carrière de M. Night Shyamalan courrait le risque sérieux de s’éteindre au début des années 2010. Sauf qu’il a su se réinventer ou plutôt revenir à ses origines avec des films d’horreur plus intimistes, tels que The Visit avec Kathryn Hahn, Split avec James McAvoy, Glass avec Samuel L. Jackson et Old avec Gael Garcia Bernal, sorti en France l’été dernier.

En l’an 2000, M. Night Shyamalan a été nommé à deux reprises à l’Oscar pour Sixième sens, pour la Meilleure réalisation et le Meilleur scénario original.

Signes © 2002 Blinding Edge Pictures / Touchstone Pictures / The Walt Disney Company France Tous droits réservés

Pas vraiment ou même pas du tout un habitué du circuit des trois festivals les plus prestigieux d’Europe, M. Night Shyamalan fait partie de cette denrée rare de réalisateurs de films de genre, appelés à veiller sur les délibérations du jury. En fonction de la définition qu’on veut bien donner à cette catégorie et qui a certainement évolué au fil du temps, on peut considérer qu’il a été précédé d’une poignée de confrères.

A Cannes, il nous paraît pas complètement farfelu de citer le maître du film policier à la française Jacques Deray en 1981 et le Canadien David Cronenberg et ses films fantastiques mythiques dix-huit ans plus tard. A Venise, ce serait le cas du roi des westerns à l’italienne Sergio Leone en 1988 et, éventuellement, du Mexicain Guillermo Del Toro en 2018, lui aussi fan de fantastique comme Cronenberg, quoique au style bien distinct. Et enfin, à Berlin, le seul à correspondre à peu près à ce critère serait le réalisateur allemand et prophète de la fin du monde sous toutes ses formes Roland Emmerich en 2005.

Enfin, M. Night Shyamalan a beau avoir fait toute sa carrière au sein du cinéma américain, ses origines indiennes le mettent dans la compagnie fort exclusive de Mira Nair, qui lui avait précédé à Berlin en 2002. Le jury de la réalisatrice de Salaam Bombay ! avait attribué alors ses Ours d’or ex æquo à Bloody Sunday de Paul Greengrass et au Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki. A Cannes et Venise, aucun président de jury n’était originaire du sous-continent indien jusqu’à présent.

La Jeune fille de l’eau © 2006 Frank Masi / Blinding Edge Pictures / Legendary Entertainment / Warner Bros. France
Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici