Les sorties du 15 septembre 2021

0
392

Summertime © 2020 Los Angeles Media Fund / Good Deed Entertainment / Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

Quel est le film le plus attendu de cette rentrée cinéma ? Pour certains, il s’agit de Mourir peut attendre, le prochain James Bond dont la sortie avait été retardée de plusieurs mois, voire d’une année entière, et qui débarquera enfin sur nos écrans début octobre. D’autres amateurs de grand spectacle cinématographique pourront découvrir dès aujourd’hui l’adaptation du célèbre roman de science-fiction Dune par Denis Villeneuve. Trente-six ans après la version particulière imaginée par David Lynch, celle-ci a l’air de mettre à peu près tout le monde d’accord sur ses qualités. Elle s’inscrit surtout dans une polémique de support hélas bien de notre temps, causée par la décision de la Warner de distribuer l’épopée sableuse sur le territoire américain à la fois sur grand écran et sur la plateforme HBO Max.

Deux autres sorties américaines ont retenu notre attention cette semaine : le portrait loufoque de la ville de Los Angeles, rythmé par de belles envolées de poésie urbaine dans Summertime de Carlos Lopez Estrada, ainsi que le drame familial sur fond d’immigration Blue Bayou de Justin Chon.

L’Affaire Collective © 2019 Alexander Nanau Production / Samsa Film / HBO Europe / Dulac Distribution Tous droits réservés

Pas moins de quatre documentaires sont à l’affiche dès ce mercredi et pas des moindres ! Tandis que le récit de l’avant-dernier projet démesuré de l’enveloppeur de génie Christo Marcher sur l’eau de Andreï M. Paounov sort avec un peu trop d’opportunisme alors que l’Arc de Triomphe parisien vient d’être emballé et que la lutte pour l’indépendance catalane, évoquée dans Avec un sourire la révolution de Alexandre Chartrand, a quitté depuis longtemps les médias, les deux autres méritent amplement le détour à en croire l’avis dithyrambique de notre critique maison Jean-Jacques.

L’injustice sociale et juridique y est pointée du doigt avec une grande adresse filmique. A première vue, les sujets de L’Affaire Collective de Alexander Nanau et de L’État du Texas contre Melissa de Sabrina Van Tassel n’ont pas grand-chose en commun. Or, entre la chronique d’une affaire d’état en Roumanie déclenchée par un événement tragique et un fait divers au Texas qui démontre toutes les failles du système juridique américain, les occasions ne manquent pas pour s’indigner sincèrement.

Les Amours d’Anaïs © 2020 Les Films Pelléas / Année Zéro / Haut et Court Distribution Tous droits réservés

Dans cette belle semaine de sorties complémentaires, le cinéma français n’est guère en reste. Face au ton globalement grave des œuvres citées jusqu’ici, trois comédies à l’humour plus ou moins fin tenteront de vous faire rire aux éclats. Permettez-nous d’être avant tout intrigués par Les Amours d’Anaïs de Charline Bourgeois-Tacquet. Présenté à la dernière Semaine de la Critique à Cannes, ce trio amoureux vit avant tout grâce à l’interprétation des trois personnages principaux passablement névrosés.

Enfin, entre l’humour gras mais pas nécessairement méchant de Pourris gâtés de Nicolas Cuche et le premier film sans cœur de Laurent Lafitte, L’Origine du monde, on vous laissera volontiers faire votre propre avis …


L’Affaire Collective de Alexander Nanau (Roumanie, Documentaire, 1h32, distribué sur 80 copies) (critique)

Les Amours d’Anaïs de Charline Bourgeois-Tacquet (France, Comédie, 1h38, distribué sur 170 copies) avec Anaïs Demoustier, Valeria Bruni Tedeschi et Denis Podalydès

Avec un sourire la révolution de Alexandre Chartrand (Canada, Documentaire, 1h27) (critique)

Blue Bayou de Justin Chon (États-Unis, Drame familial, 1h58) avec Justin Chon, Alicia Vikander et Mark O’Brien (critique)

Christo Marcher sur l’eau de Andreï M. Paounov (Italie, Documentaire, 1h45)

Dune de Denis Villeneuve (États-Unis, Science-fiction, 2h35, distribué sur 892 copies) avec Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson et Oscar Isaac

L’État du Texas contre Melissa de Sabrina Van Tassel (France, Documentaire, 1h37, distribué sur 12 copies) (critique)

Le Genou d’Ahed de Nadav Lapid (Israël, Drame, 1h49, distribué sur 90 copies) avec Avshalom Pollak et Nur Fibak

Mush-Mush et le petit monde de la forêt de Joeri Christiaen (France, Animation, 0h45, distribué sur 69 copies)

L’Origine du monde de Laurent Lafitte (France, Comédie, 1h38) avec Karin Viard, Hélène Vincent et Vincent Macaigne

Pourris gâtés de Nicolas Cuche (France, Comédie, 1h35, distribué sur 437 copies) avec Gérard Jugnot, Camille Lou et Artus

La Proie d’une ombre de David Bruckner (États-Unis, Thriller, 1h48) avec Rebecca Hall, Sarah Goldberg et Stacy Martin

Spiral de Sofiene Mamdi (France, Drame, 1h32, distribué sur 30 copies) avec Sofiene Mamdi, Constantin Leu et Cécile Fisera

Summertime de Carlos Lopez Estrada (États-Unis, Comédie dramatique, 1h31, distribué sur 46 copies) avec Austin Antoine, Marquesha Babers et Bryce Banks

Reprise

Bayan Ko (1984) de Lino Brocka (Philippines, Drame, 1h48) avec Phillip Salvador, Gina Alajar et Claudia Zobel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici