News — 21 mai 2019
Le box-office de la semaine du 8 mai 2019
© Warner Bros. France Tous droits réservés

Le cinéma était moyennement à la fête en cette semaine 19, allant du 8 au 14 mai, prise en sandwich entre le deuxième jour férié sur trois du mois de mai 2019 et l’ouverture du Festival de Cannes. Et puisque la grande messe du cinéma français rime plus avec le glamour du tapis rouge qu’avec le tintement des tiroirs-caisses des exploitants, le box-office français a entamé une longue et lente descente cyclique, en attendant un hypothétique rebond à partir de la Fête du cinéma fin juin. Quasiment neuf-cents mille spectateurs en moins par rapport à la semaine précédente ont donc trouvé leur chemin jusque dans les salles obscures. Ce cumul de près de 3 750 000 entrées hebdomadaires n’est pas si mauvais pour la saison, mais tout juste au dessus de la moyenne. Enfin, le cinéma français baisse encore un peu, à un tiers sur la fréquentation de la semaine, une part de marché somme toute honorable, après ces quatre premiers mois de l’année particulièrement généreux à l’égard des productions nationales. Celles-ci font également leur bonhomme de chemin à l’étranger, comme par exemple Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu ? de Philippe De Chauveron qui passe la barre du million d’entrées chez nos voisins d’outre-Rhin.

Malgré la division par deux de ses entrées semaine après semaine, des frères Russo se maintient en tête du classement. Sa part de marché a beau fondre comme neige au soleil, le mastodonte de chez Marvel défend avec une vigueur toute relative sa place face aux nouveaux entrants. Une stratégie qui devrait montrer ses limites dès la semaine prochaine … Le dauphin temporaire, Pokémon Détective Pikachu de Rob Letterman, réussit en tout cas son démarrage. C’est du très solide, puisque moins de cent mille spectateurs le séparent des Avengers, qui dépassent les six millions d’entrées depuis leur sortie tonitruante trois semaines plus tôt. de Cédric Le Gallo et Maxime Govare font également quelques étincelles, elles aussi à distance inversement imposante par rapport à de Neil Marshall, dont les premiers pas sont déjà plus laborieux. Sorti seulement le mardi 14 mai, simultanément à l’ouverture du Festival de Cannes, The Dead don’t die de Jim Jarmusch reste à quelques encablures du Top 10, qu’il devrait toutefois aisément rejoindre dès sa première semaine complète à l’affiche. Enfin, il est sans doute temps de prendre congé des trois films qui avaient précisément fait le plein grâce aux vacances scolaires de Pâques et autres week-ends de pont étirés, de Tim Burton, ainsi que les films d’animation et ayant parfaitement rempli les attentes placées en eux, grâce à leurs près de quatre millions et demi d’entrées cumulées !

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 8 et le mardi 14 mai 2019 :

  1. Avengers Endgame – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 52 % – 832 196 entrées / 6 001 005 cumul – 22 % part de marché
  2. Pokémon Détective Pikachu – distribué par Warner Bros. France – Nouveauté – 736 574 entrées cumulées – 20 % part de marché
  3. – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 45 % – 688 852 entrées / 1 950 553 cumul – 18 % part de marché
  4. Les Crevettes pailletées – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 253 409 entrées cumulées – 7 % part de marché
  5. Hellboy – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 152 683 entrées cumulées – 4 % part de marché

6. – distribué par SND – 4ème semaine / – 48 % – 85 306 entrées / 1 178 309 cumul – 2 % part de marché

7. – distribué par Warner Bros. France – 4ème semaine / – 45 % – 77 408 entrées / 736 365 cumul – 2 % part de marché

8. Dumbo – distribué par Walt Disney Studios France – 7ème semaine / – 39 % – 76 700 entrées / 2 243 946 cumul – 2 % part de marché

9. Le Parc des merveilles – distribué par Paramount Pictures France – 6ème semaine / – 36 % – 67 909 entrées / 1 336 285 cumul – 2 % part de marché

10. Royal Corgi – distribué par Apollo Films – 5ème semaine / – 38 % – 62 537 entrées / 781 761 cumul – 2 % part de marché


The Hustle © Universal Pictures International France Tous droits réservés

Pour une fois, le tableau américain est assez similaire au français, puisque Pokémon Détective Pikachu y accomplit également un démarrage prometteur dans le sillage du champion à bout de souffle. Avengers Endgame s’en sort certes toujours très confortablement, avec le quatrième meilleur troisième week-end de tous les temps – les records deviennent de plus en plus compliqués à formuler, au fur et à mesure que l’engouement phénoménal s’évapore –, mais il n’arrive guère à maintenir sur la durée son aura de film événement à voir et à revoir, qui avait rendu par exemple Black Panther de Ryan Coogler et à plus forte raison Avatar de James Cameron si populaires dans le passé. Avec une baisse de plus de 57 % de fréquentation, pratiquement la plus forte dans le Top 20, ses jours de roi incontesté du box-office aux États-Unis sont en tout cas comptés. Comparé au démarrage digne d’un blockbuster du petit détective jaune poilu, celui de la comédie de gangster The Hustle de Chris Addison, le remake de Le Plus escroc des deux de Frank Oz sorti il y a trente ans avec Steve Martin et Michael Caine, cette fois-ci au féminin avec Anne Hathaway et Rebel Wilson, fait pâle figure avec sa moyenne par copie trois fois inférieure à celle de Pokémon Détective Pikachu. Parmi les sorties sur un parc de salles (très) réduit, citons le magnifique Pasolini de Abel Ferrara avec Willem Dafoe, que le public français a déjà pu découvrir fin 2014, ainsi que Mon garçon de Christian Carion, histoire de permettre aux Américains d’avoir leur dose de Guillaume Canet, dont Nous finirons ensemble se maintient à peu près correctement en France. Que ces films débutent respectivement à la 57ème et à la 66ème place du classement américain veut hélas tout dire sur le déséquilibre entre l’art et le commerce outre-Atlantique !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 12 mai 2019 :

  1. Avengers Endgame – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 57 % – 63 299 904 $ / 723 745 643 $ cumul
  2. Pokémon Détective Pikachu – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 54 365 242 $ cumulés
  3. The Hustle – distribué par United Artists Releasing – Nouveauté – 13 007 709 $ cumulés, sortie française le 17 juillet
  4. The Intruder – distribué par Screen Gems – 2ème semaine / – 33 % – 7 190 325 $ / 21 565 451 $ cumul, sans date de sortie en France
  5. – distribué par Lionsgate – 2ème semaine / – 35 % – 6 271 532 $ / 19 883 467 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles