Le box-office de la semaine du 27 décembre 2017

0
171

Les salles de cinéma françaises étaient bien remplies et même bondées en cette semaine 52, allant du 27 décembre au 2 janvier, qui permet donc à l’année 2017 de se terminer en beauté ! La progression est carrément spectaculaire, avec une hausse de plus de deux millions de spectateurs par rapport aux résultats déjà satisfaisants des deux semaines précédentes. Comme quoi, les Français, une fois qu’ils en ont fini avec les festivités de Noël, adorent se ruer dans les salles obscures. Le revers de la médaille montrera sans doute sa face déplaisante à la fin des vacances, avec des chutes de fréquentation aussi mirobolantes que l’ont été les gains pendant la période du passage à l’an 2018. Pour l’instant, réjouissons nous pleinement de cette embellie passagère, permettant au chiffre global de dépasser aisément les 200 millions d’entrées cumulées sur l’année écoulée. Le CNC table même sur 209 millions, ce qui ferait de 2017 l’une des meilleures années du box-office français du dernier demi-siècle. En attendant que les différents calculs se solidifient, nous pouvons constater que cette vitalité de la fréquentation a profité presque à tout le monde, notamment au cinéma français, fort de sa part de marché de 36 % et de ses seize films millionnaires, dont Raid dingue de Dany Boon reste le champion. Le chouchou du public populaire est a priori bien placé pour faire pareil d’ici un an, grâce à son nouveau mastodonte des vacances d’hiver, La Ch’tite famille, toutefois en léger décalage par rapport au calendrier scolaire, avec sa date de sortie à la fin du mois de février.

Il n’y a que des gagnants dans le Top 10 français de cette semaine ! En tout cas, aucun des huit films en continuation ne perd des spectateurs. Mais dans un tel climat de regain d’attractivité, faire un peu mieux ou pratiquement doubler ses chiffres ne veut bien sûr pas dire la même chose. de Rian Johnson caracole ainsi toujours en tête et a joliment su maintenir la vitesse de croisière avec laquelle il engrange les entrées par millions. Ses 9 % de hausse s’apparentent par contre au strict minimum, comparés à l’explosion des compteurs opérée par sa concurrence directe, qui ne se positionne pas encore en tant que challenger sérieux, mais qui attire un public suffisamment nombreux pour tirer son épingle du jeu des fêtes de fin d’année. Tandis que quatre des films les mieux placés enregistrent ainsi un plébiscite de près de deux tiers de spectateurs en plus, les perdants relatifs dans cette affaire de redistribution des richesses se trouvent essentiellement du côté du cinéma français, avec les résultats en demi-teinte de de Alain Chabat et de La Promesse de l’aube de Eric Barbier, sans oublier l’histoire d’amour guère passionnelle entre les Français et la nouvelle adaptation d’Agatha Christie par Kenneth Branagh, qui traîne des pieds pour atteindre la barre symbolique du million d’entrées. Ah oui, on allait oublier les modestes nouveautés au box-office d’une semaine presque exclusivement acquise aux films à l’affiche depuis la mi-décembre, voire depuis fin novembre. de Vincent Lobelle et Sébastien Thiéry n’a pas réussi à faire deux fois mieux que Tout l’argent du monde de Ridley Scott sur la durée, après une première journée qui lui donnait cet avantage sensible. Ni l’un, ni l’autre ne seront cependant assurés de figurer encore au classement la semaine prochaine, à cause d’une première séance Paris / périphérie au coude-à-coude – avec seulement douze entrées d’écart – entre Le Grand jeu de Aaron Sorkin et Les Heures sombres de Joe Wright.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 27 décembre 2017 et le mardi 2 janvier 2018 :


1. – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / + 9 % – 1 648 428 entrées / 5 674 022 cumul – 22 % part de marché
2. – distribué par Sony Pictures Releasing – 2ème semaine / + 57 % – 982 523 entrées / 1 606 454 cumul – 13 % part de marché
3. – distribué par Walt Disney Studios France – 5ème semaine / + 62 % – 820 946 entrées / 3 424 901 cumul – 11 % part de marché
4. – distribué par 20th Century Fox France – 2ème semaine / + 67 % – 761 388 entrées / 1 217 095 cumul – 10 % part de marché
5. – distribué par Gaumont – 4ème semaine / + 23 % – 445 284 entrées / 1 725 986 cumul – 6 % part de marché


6. – distribué par Studiocanal – 4ème semaine / + 61 % – 419 475 entrées / 1 380 958 cumul – 6 % part de marché
7. Le Crime de l’Orient Express – distribué par 20th Century Fox France – 3ème semaine / + 36 % – 353 746 entrées / 965 652 cumul – 5 % part de marché
8. – distribué par Mars Films – Nouveauté – 328 156 entrées cumulées – 4 % part de marché
9. La Promesse de l’aube – distribué par Pathé – 2ème semaine / + 15 % – 287 609 entrées / 537 697 cumul – 4 % part de marché
10. Tout l’argent du monde – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 182 875 entrées cumulées – 2 % part de marché


Du côté des salles américaines, les choses ne se passent pas trop différemment en apparence. Le Top 5 reste ainsi inchangé, avec un mélange plus ambigu de pertes et de gains de fréquentation qu’en France. Il faudra ainsi descendre jusqu’à la septième place pour trouver la première nouveauté : le Ridley Scott qui fera plus parler de lui pour son histoire de production mouvementée que pour ses scores commerciaux. De même, la saison des Oscars bat son plein, avec l’arrivée du Grand jeu de Aaron Sorkin et de Phantom Thread de Paul Thomas Anderson, pendant que les films exploités sur un parc restreint de cinémas continuent à faire salle comble, comme La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro, Lady Bird de Greta Gerwig et Pentagon Papers de Steven Spielberg. La véritable surprise a toutefois lieu tout en haut du classement, où Star Wars a tranquillement dépassé la barre du demi-milliard de dollars, avant de devoir prendre congé sans doute dès la semaine prochaine de la première place américaine. Car de Jake Kasdan génère des résultats infiniment plus solides, qui se traduisent entre autres par un écart grandissant au fil des jours pendant cette semaine-ci au détriment de la saga de science-fiction. Il y a donc de quoi terminer cette année du box-office américain sans trop d’enthousiasme, avec des résultats globaux en nette baisse, plombés avant tout par une saison estivale marquée par la morosité.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 31 décembre 2017 :


1. – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 26 % – 52 520 140 $ / 517 218 368 $ cumul
2. – distribué par Sony – 2ème semaine / + 38 % – 50 051 364 $ / 169 002 557 $ cumul
3. – distribué par Universal – 2ème semaine / – 15 % – 16 810 135 $ / 63 300 605 $ cumul
4. – distribué par Fox – 2ème semaine / + 76 % – 15 520 732 $ / 49 036 718 $ cumul, sortie française le 24 janvier
5. – distribué par Fox – 3ème semaine / + 55 % – 11 386 612 $ / 53 546 717 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici