Test DVD : # Pire soirée

0
71

 
États-Unis : 2017
Titre original :
Réalisation :
Scénario : Lucia Aniello, Paul W. Downs
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h37
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 2 août 2017
Date de sortie DVD : 3 janvier 2018

 

 

Cinq amies qui se sont connues à l’université se retrouvent dix ans après pour un week-end entre célibataires à Miami. Une seule règle : tout est permis. Mais avec ce qui arrive à un strip-teaser à cause d’elles, la petite fête va partir en vrille… Que faire face à la gravité de la situation ? Comment s’en sortir ? D’idées stupides en solutions loufoques, c’est l’escalade dans le délire. Au final, si elles s’en sortent, les cinq filles seront plus proches que jamais…

 

 

Le film

[3,5/5]

Que l’on ait ri ou pas à la découverte des mésaventures de ce groupes de copines au cœur de la tourmente lors d’un enterrement de vie de jeune fille qui dégénère, # Pire soirée risque de mettre tout le monde d’accord sur un point : la confirmation du talent comique de Kate McKinnon. Si aucun producteur n’a encore eu le courage de miser sur un film la mettant en scène en tête d’affiche, considérant sans doute qu’elle n’a pas encore les épaules assez larges pour porter sur son seul nom une comédie entière, elle fait depuis quelques années des prodiges dans des comédies « chorales », piquant avec régularité la vedette à ses camarades de jeu, masculins ou féminins, avec des personnages barrés et bizarres et une énergie qui emporte tout sur son passage.

S.O.S Fantômes, Les cerveaux, Joyeux bordel ! et aujourd’hui # Pire soirée : quatre films qui confirment tout le bien que l’on peut penser de Kate McKinnon, actrice comique qui s’avère doucement en train de se faire une place de choix dans la comédie américaine. Dans le film qui nous intéresse aujourd’hui, elle vole sans vergogne la vedette à Scarlett Johansson, qui s’avère quant à elle peu à l’aise dans le registre de la comédie : on reste convaincus qu’une Kristen Wiig, une Anna Faris, ou même une Kristen Bell ou une Anna Kendrick (deux abonnées à ce genres de rôles) auraient bien mieux fait l’affaire pour assurer le quota de rires du côté des spectateurs.

Cela dit, # Pire soirée demeure tout de même globalement dans la bonne moyenne de la comédie trash US, provoquant quelques francs éclats de rire (« Like I told Rob Lowe, if there’s no body, there’s no case ! »), même si son intrigue manque d’originalité – on est très proche de la trame de Very bad things ou de Very bad trip. A voir surtout pour la performance de Kate McKinnon donc, et pour celle, non négligeable, de (22 Jump Street, Joyeux bordel !), qui aurait mérité un rôle plus original que celui de la sempiternelle copine « gênante » de l’héroïne. On notera également un amusant caméo de Demi Moore, de plus en plus rare sur le grand écran ces dernières années.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le DVD de # Pire soirée édité par Sony Pictures est à l’image des galettes auxquelles nous a habitué l’éditeur au fil des années. Bien rôdé à l’encodage en définition standard, Sony nous offre une image superbe : la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique, et composant de façon habile avec les limites d’un encodage en définition standard. Côté son, VF et VO sont mixées en Dolby Digital 5.1, d’un dynamisme franc et bien immersif, avec un excellent dynamisme durant les scènes musicales.

Du côté des suppléments, on trouvera tout d’abord une version karaoké de la chanson entonnée par Kate McKinnon à la fin du film, et on continuera avec une poignée de featurettes consacrées au casting féminin, au duo formé par la réalisatrice Lucia Aniello et l’acteur Paul W. Downs, également co-scénaristes du film, à Ryan Cooper qui joue le cadavre, et au tournage de la scène de danse. On terminera avec une poignée de bandes-annonces de films édités par Sony Pictures.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici