News — 13 mai 2019
Le box-office de la semaine du 1er mai 2019
© Trésor Films / Canéo Films / Europacorp / M6 Films / Les Productions du Trésor / Artémis Productions Tous droits réservés

Une double locomotive franco-américaine a tiré le box-office français de cette semaine 18, allant du 1er au 7 mai, vers le haut. Responsables à eux seuls de près des deux tiers de la fréquentation hebdomadaire, et Nous finirons ensemble ont permis au cumul des entrées de ne point s’effondrer après le démarrage tonitruant de l’épopée de super-héros la semaine passée. Avec un recul de moins d’un million quatre-cents mille tickets vendus, le déclin reste en effet mesuré cette semaine-ci, permettant aisément au cumul depuis le début de l’année 2019 de dépasser les 75 millions de spectateurs. Des chiffres globalement satisfaisants, donc, contrairement à ceux, plus mitigés, communiqués la semaine dernière par l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour l’année 2018. Si la part de marché des films européens dans les salles obscures à travers le continent a augmenté pour s’établir désormais à 29,4 %, si la production cinématographique de l’Union Européenne a continué de progresser pour atteindre 1 847 films produits et si l’équipement des salles en matériel de projection numérique est presque terminé, puisque 97 % parmi elles en disposent, les recettes brutes des salles européennes ont chuté de plus de 3 % pour s’établir à 6,8 milliards d’euros entre janvier et décembre de l’année dernière, leur plus bas niveau depuis quatre ans. Heureusement, le cinéma français peut en quelque sorte faire figure d’exception, puisque la part de marché des productions nationales s’élève une fois de plus à un niveau convenable de 37 % cette semaine.

Au fond, le gâteau des entrées françaises a été avalé de manière gloutonne par deux films cette semaine, qui n’ont guère daigné laisser autre chose que des miettes aux films en continuation, sans même parler des autres nouveautés, complètement éclipsées. Malgré une baisse de près de la moitié du nombre de ses fans aussi inconditionnels que patients, Avengers Endgame des frères Russo défend confortablement sa place de champion et dépasse presque accessoirement la barre des cinq millions de spectateurs en seulement deux semaines à l’affiche ! Néanmoins, un vent sensible de résistance face à ce rouleau compresseur hollywoodien se fait sentir grâce à Nous finirons ensemble. Le sixième film en tant que réalisateur de Guillaume Canet s’offre en effet un beau démarrage, attesté par le deuxième meilleur premier jour France de l’année, certes aidé par le jour férié, et le quatrième meilleur premier week-end de l’année également. Il n’ira certainement pas aussi loin que son prédécesseur à l’automne 2010, lorsque Les Petits mouchoirs avait attiré près de cinq millions et demi de spectateurs. Mais tout succès commercial d’un film français tant soit peu de qualité est toujours bon à prendre … Le reste du classement est peuplé de films qui approchent leur fin de carrière, avec l’attendu effondrement des films d’animation et autres aventures familiales et la déjà plus surprenante solidité des films d’horreur, qui se maintiennent, voire gagnent une ou deux places !

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 1er et le mardi 7 mai 2019 :

  1. Avengers Endgame – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 49 % – 1 742 338 entrées / 5 168 809 cumul – 37 % part de marché
  2. Nous finirons ensemble – distribué par Pathé – Nouveauté – 1 261 701 entrées cumulées – 27 % part de marché
  3. – distribué par SND – 3ème semaine / – 46 % – 165 034 entrées / 1 093 003 cumul – 4 % part de marché
  4. – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 30 % – 140 743 entrées / 658 957 cumul – 3 % part de marché
  5. – distribué par Walt Disney Studios France – 6ème semaine / – 49 % – 126 155 entrées / 2 167 246 cumul – 3 % part de marché

6. – distribué par Paramount Pictures France – 5ème semaine / – 53 % – 106 222 entrées / 1 268 376 cumul – 2 % part de marché

7. – distribué par Apollo Films – 4ème semaine / – 46 % – 100 752 entrées / 719 224 cumul – 2 % part de marché

8. – distribué par Paramount Pictures France – 4ème semaine / – 37 % – 84 477 entrées / 787 811 cumul – 2 % part de marché

9. – distribué par SND – 4ème semaine / – 52 % – 82 603 entrées / 955 875 cumul – 2 % part de marché

10. L’Adieu à la nuit – distribué par Ad Vitam Distribution – 2ème semaine / – 37 % – 63 153 entrées / 163 232 cumul – 1 % part de marché


The Intruder © Screen Gems Tous droits réservés

La chute en deuxième semaine des Avengers a beau être plus importante sur le marché américain, le quatrième film du collectif de super-héros continue à y pulvériser les records. En dépit d’une baisse de près de 59 %, l’épopée des frères Russo est toujours responsable des trois quarts des recettes cumulées au fil du week-end. Elle n’a raté que de moins de deux millions de dollars le record du meilleur deuxième week-end, tenu depuis décembre 2015 par Star Wars Le Réveil de la force de J.J. Abrams. Et elle figure d’ores et déjà dans le Top 10 des plus grands succès de l’Histoire du box-office américain, juste derrière le premier film de l’univers, Avengers de Joss Whedon, qui avait quitté les cinémas américains avec 623 millions de dollars en poche fin septembre 2012, après près de quatre mois à l’affiche. Sur la liste plus représentative des recettes ajustées pour l’inflation, les deux premières semaines de Avengers Endgame lui ont permis de se classer à la 42ème place, juste derrière Independence Day de Roland Emmerich, le blockbuster incontesté de l’été 1996. Enfin, sur le marché international, il a dépassé sans peine la barre des deux milliards de dollars, aidé notamment par ses très bons résultats en Chine, où il a déjà rapporté plus de 575 millions de dollars ! Les trois nouveautés d’envergure ont fini assez misérablement ensemble, sur les trois places suivantes, certes, mais avec des moyennes par copie dans le meilleur des cas six fois inférieures à celle des Avengers. Le film d’horreur The Intruder de Deon Taylor avec Dennis Quaid en ancien propriétaire effrayant tire encore le mieux son épingle du jeu, tandis que la comédie romantique de Jonathan Levine avec Charlize Theron et Seth Rogen et le film d’animation ont plutôt tendance à décevoir.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 5 mai 2019 :

  1. Avengers Endgame – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 58 % – 147 383 211 $ / 621 277 849 $ cumul
  2. The Intruder – distribué par Screen Gems – Nouveauté – 10 855 054 $ cumulés, sans date de sortie en France
  3. Séduis-moi si tu peux – distribué par Lionsgate – Nouveauté – 9 740 064 $ cumulés, sortie française le 15 mai
  4. Uglydolls – distribué par STX Entertainment – Nouveauté – 8 603 407 $ cumulés, sortie française le 10 juillet
  5. – distribué par Buena Vista – 9ème semaine / – 48 % – 4 282 244 $ / 420 774 262 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles