La Roche-sur-Yon 2020 : la sélection officielle

0
473

© 2020 Owen Perry / Festival International du Film de La Roche-sur-Yon Tous droits réservés

C’est l’automne ! Et peu importe le contexte sanitaire infiniment plus précaire cette année que lors des rentrées précédentes, quelques festivals majeurs de cinéma en France ont pour habitude d’annoncer progressivement leur programme ces jours-ci. Hier, c’était le cas du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon dont la 11ème édition se déroulera du lundi 12 au dimanche 18 octobre prochains en Vendée. Il s’agit de la première sélection supervisée par la nouvelle directrice artistique du festival Charlotte Serrand, qui succède à son collaborateur de longue date Paolo Moretti, depuis deux ans en charge de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.

Le se distingue depuis toujours par l’éclectisme des films qui y sont présentés en exclusivité française, venus de divers horizons, depuis le cinéma documentaire, voire expérimental, jusqu’aux films de genre purs et durs, en passant par des avant-premières prestigieuses. Pour le moment, les membres des différents jurys n’ont pas encore été annoncés.

© 2020 Film Clinic / Rezo Films Tous droits réservés

Compétition internationale

Curveball (Allemagne) de Johannes Naber, avec Sebastian Blomberg et Dar Salim

Gunda (Norvège) de Victor Kossakovsky

Louloute (France) de Hubert Viel, avec Alice Henry et Laure Calamy

Louxor (Égypte) de Zeina Durra, avec Andrea Riseborough et Karim Saleh, sortie française le 23 décembre

My Salinger Year (Irlande) de Philippe Falardeau, avec Margaret Qualley et Sigourney Weaver (critique)

The Roads not taken (Royaume-Uni) de Sally Potter, avec Javier Bardem et Elle Fanning

Le sorelle Macaluso (Italie) de Emma Dante

(États-Unis) de Benh Zeitlin, avec Devin France et Gage Naquin, sortie française le 9 décembre

The World to come (États-Unis) de Mona Fastvold, avec Vanessa Kirby et Katherine Waterston

Irmã © 2020 Wayna Pitch Tous droits réservés

Compétition Nouvelles Vagues

Bait (États-Unis) de Mark Jenkin, avec Edward Rowe et Mary Woodvine

Corona Voicemails : Staying Home (Irlande) de David OReilly (court-métrage)

Grab them (Suède) de Morgane Dziurla-Petit, avec Evalena Ljung-Kjellberg (court-métrage)

Gramercy (États-Unis) de Jamil McGinnis et Pat Heywood, avec Shaq Bynes (court-métrage)

Hard Cracked the Wind (Royaume-Uni) de Mark Jenkin, avec Tamla Kari et Edward Franklin (court-métrage)

I carry you with me (États-Unis) de Heidi Ewing, avec Armando Espiti et Christian Vazquez

Irmã (Brésil) de Luciana Mazeto et Vinicius Lopes, avec Maria Galant et Anais Grala Wegner, sortie française prévue le 28 avril 2021

Isabella (Argentine) de Matias Piñero, avec Maria Villar et Agustina Muñoz

Kala Azar (Pays-Bas) de Janis Rafa, avec Pinelopi Tsilika et Dimitris Lalos

Nadia Butterfly (Canada) de Pascal Plante, avec Katerine Savard et Ariane Mainville

O Black Hole (Royaume-Uni) de Renee Zhan, avec les voix de Emmy the Great et Lore Lixenberg (court-métrage)

Passage (Allemagne) de Ann Oren, avec Simon(e) Jaikiriuma Paetau (court-métrage)

El profugo (Argentine) de Natalia Meta, avec Erica Rivas et Nahuel Perez Biscayart

Summertime (États-Unis) de Carlos Lopez Estrada

This is not a burial It’s a resurrection (Lesotho) de Lemohang Jeremiah Mosese, avec Mary Twala Mlongo et Jerry Mofokeng Wa

© 2020 Zipporah Inc. / Météore Films Tous droits réservés

Séances spéciales

(France) de Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès et Sandrine Kiberlain, sortie française le 13 janvier 2021 (film de clôture)

(France) de Quentin Reynaud, avec Alex Lutz et Ana Girardot, sortie française le 2 décembre

Below Sea Level (États-Unis / 2008) de Gianfranco Rosi

Certain women (États-Unis / 2016) de Kelly Reichardt, avec Laura Dern et Michelle Williams

City Hall (États-Unis) de Frederick Wiseman, sortie française le 21 octobre

First Cow (États-Unis) de Kelly Reichardt, avec John Magaro et Orion Lee

Genus Pan (Philippines) de Lav Diaz

(Italie) de Giorgio Diritti, avec Elio Germano et Oliver Johan Ewy, sortie française le 25 novembre

(États-Unis) de Sean Durkin, avec Jude Law et Carrie Coon, sortie française le 18 novembre

(Italie) de Gianfranco Rosi, sortie française prévue le 3 février 2021

L’Origine du monde (France) de Laurent Lafitte, avec Laurent Lafitte et Karin Viard, sortie française le 4 novembre (film d’ouverture)

This Train I Ride (Finlande) de Arno Bitschy

Hitman Agent Jun © 2020 Lotte Entertainment Tous droits réservés

Variété

Hitman Agent Jun (Corée du Sud) de Choi Won-sub, avec Kwon Sang-woo et Lee Yi-kyung

Kingdom (Japon) de Shinsuke Sato, avec Kento Yamazaki et Ryo Yoshizawa

(France) de Quentin Dupieux, avec David Marsais et Grégoire Ludig, sortie française le 2 décembre

© 2020 JBA Production / Okta Film / Graal / Pyramide Distribution Tous droits réservés

Perspectives

#Handballstrive (Japon) de Daigo Matsui, avec Seishiro Kato et Kotaro Daigo

The Earth is Blue as an Orange (Ukraine) de Iryna Tsilyk

Happy Old Year (Thaïlande) de Nawapol Thamrongrattanarit, avec Chutimon Chuengcharoensukying et Sunny Suwanmethanont

Mogul Mowgli (Royaume-Uni) de Bassam Tariq, avec Riz Ahmed et Alyy Khan

The Mole Agent (Chili) de Maite Alberdi

Sème le vent (Italie) de Danilo Caputo, avec Yile Yara Vianello et Feliciana Sibilano, sortie française prévue le 17 février 2021

Some Kind of Heaven (États-Unis) de Lance Oppenheimer

Sous le béton (France) de Roy Arida, avec Alain Najm

The Truffle Hunters (Italie) de Michael Dweck

dans Problemos © 2017 Serge Blondeau / Albertine Productions / France 2 Cinéma / Studiocanal
Tous droits réservés

L’invité d’honneur du Festival de La Roche-sur-Yon est cette année l’acteur français Eric Judor (* 1969), qui rencontrera le public le jeudi 15 octobre, dans le cadre d’une rétrospective de quatre de ses films en tant qu’acteur et parfois réalisateur – La Tour Montparnasse infernale de Charles Nemes, Seuls two de lui-même et Ramzy Bedia, ainsi que La Tour 2 contrôle infernale et Problemos de lui-même – , de son film coup de cœur Dumb & dumber des frères Farrelly et de trois épisodes la série produite par Canal + « Platane ».

A l’occasion de l’avant-première française de son dernier film The Roads not taken, la réalisatrice anglaise Sally Potter aura droit à une rétrospective intégrale depuis ses premiers longs-métrages comme Orlando et La Leçon de tango jusqu’à ses derniers tels que Ginger & Rosa et The Party. Même mode opératoire pour la réalisatrice anglaise Joanna Hogg dont une rétrospective en trois films viendra accompagner la présentation de son nouveau long-métrage The Souvenir avec Tilda Swinton. Enfin, le focus sur les réalisatrices s’achève avec celui sur Julia Hart, dont seront projetés le premier long-métrage Miss Stevens avec Timothée Chalamet et sa nouvelle réalisation Stargirl avec Grace VanderWall, produit par Disney +.

Enfin, comme à son habitude, le festival rendra hommage à plusieurs personnalités du cinéma disparues récemment : le compositeur islandais Johann Johannsson (Premier contact de Denis Villeneuve et en avant-première son premier film Last and First Men), la réalisatrice française Tonie Marshall (Vénus beauté [institut]), l’acteur indien Irrfan Khan (The Lunchbox de Ritesh Batra), le compositeur italien Ennio Morricone (Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone) et l’acteur français Michael Lonsdale (India Song de Marguerite Duras et Une sale histoire de Jean Eustache).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici