http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Glee saison 5 Episode 3 – The Quarterback

Que dire de ? Hormis qu’il est le meilleur épisode de toutes les saisons. C’est vrai que son sujet ne pouvait pas en faire un mauvais, mais il est encore mieux que ce qu’on espérait !

 Les élèves nouveaux et anciens commémorent la mémoire de (Corey Monteith).

The Quaterback est une pure merveille, une perfection. Il n’y a rien à jeter.

Le début commence fort avec Kurt nous narrant l’enterrement et son ressenti suite à la tragédie est une idée grandiose. ces 5 minutes d’introduction suffisent à donner le ton et à savoir que cet épisode ne sera pas tout à fait comme les autres…Les scénaristes ont su montrer la détresse et la tristesse de chaque personnage.

Les scénaristes ont su montrer la détresse et la tristesse de chaque personnage, mais sans jamais tombé dans la caricature ou le larmoyant, au contraire, ils ont essayé de montrer qu’il est difficile de faire son deuil et que tous n’ont pas la même réaction face au décès de Finn. Les voir se démener face à leur peine est un moment très beau, mais très dur : Puck essayant de continuer à jouer à la grosse brute et ne pas vouloir se mettre à pleurer devant ses camarades, ou Santana décidant de ne plus revenir à Lima pour ne plus revivre cette tragédie montre bien que chacun vit son deuil différemment. Mais les scènes les plus émouvantes sont quand la maman de Finn  (Romy Rosemont) veut vider la chambre de son fils, et s’effondre en disant ces mots très justes « Les enfants ne devraient jamais mourir avant leurs parents, comment vivre et reconstruire nos vies après ça », et quand Will (Matthew Morisson), le roc, qui s’est montré fort pour soutenir et aider ses élèves craque à la toute fin de l’épisode sur le blouson de Finn qu’il a volé alors que sa classe voulait l’encadrer et l’accrocher dans la classe de chant.

Finn Hudson

Même Sue est touchante, elle a beau essayer de jouer à la méchante, on ressent très bien son chagrin, elle qui s’est toujours moquée de tout le monde, y compris de Finn, regrette son comportement et fait son mea culpa à Santana.

Et Rachel dans tout ça ? Elle n’arrive que dans le dernier tiers de l’épisode, est-ce elle qui en a fait la demande ou est-ce une volonté des producteurs d’avoir voulu la protéger ? En tout cas, son passage est assez succinct, elle fait moins étalage de son chagrin que les autres, et rend un très bel hommage à son amour perdu en reprenant la première chanson qu’elle a chantée pour Finn Make you feel my love.

Les scènes chantées sont elles aussi superbes, très justes. On peut quand même noter la belle interprétation de groupe sur Seasons of Love de la comédie musicale Rent chantée le jour des funérailles.

The Quaterback est sûrement l’épisode le plus abouti depuis le début de la série. Les émotions dégagées par les acteurs sont tellement profondes qu’on peut se demander où ils ont trouvé le courage de faire cet épisode. Ce qui est dommage c’est de devoir attendre une telle tragédie pour que le niveau des histoires se relève.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Florence

Cet article a été rédigé par Florence Pereira Silva, chroniqueuse de séries TV de Critique Film.fr