Cannes 2016 : Marthe Keller préside le jury Un Certain Regard

2
104
Ruben Östlund (© Sina Görtz), Jessica Hausner (© Stefan Olah), Marthe Keller (© Serge Arnal / Starface), Céline Sallette (© Thomas Lavelle) et Diego Luna (© Jules Heath)

Quelques jours après nous avoir fait connaître les neufs artistes qui vont choisir les lauréats de la compétition officielle de cette 69ème édition, le Festival de Cannes vient de révéler les membres du jury .

Ruben Östlund (© Sina Görtz), Jessica Hausner (© Stefan Olah), Marthe Keller (© Serge Arnal / Starface), Céline Sallette (© Thomas Lavelle) et Diego Luna (© Jules Heath)
Ruben Östlund (© Sina Görtz), (© Stefan Olah), (© Serge Arnal / Starface), (© Thomas Lavelle) et (© Jules Heath)

L’actrice suisse Marthe Keller sera la présidente de cette sélection toujours exigeante et de grande qualité. Admirée dans le très beau long-métrage Amnesia de Barbet Schroeder présenté hors-compétition en sélection officielle l’an dernier, elle y était séduisante en femme sarcastique et amère, marquée par l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale. Ce sera donc un plaisir de la retrouver seulement un an plus tard sur la Croisette. Elle a déjà été membre du jury de la compétition officielle en 1977 (Palme d’or : Padre padrone des frères Taviani) et à deux reprises de celui de la Caméra d’or : en tant que présidente en 1994 où elle prima Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran et en 2002 en simple membre pour honorer Bord de mer de Julie Lopes-Curval.

Marthe Keller succède à Isabella Rossellini dont le jury avait donné son prix principal à Béliers de Grímur Hákonarson et primé encore Soleil de plomb de Dalibor Matanić, Vers l’autre rive de Kiyoshi Kurosawa, Le Trésor de Corneliu Porumboiu, Masaan de Neeraj Ghaywan et Nahid d’Ida Panahandeh. Une belle moisson dans l’ensemble.

Elle sera accompagnée de personnalités familières avec cette sélection :

– la réalisatrice autrichienne Jessica Hausner qui a fait ses premiers pas à Cannes dès 1999 avec le court-métrage Inter-View dans le cadre de la Cinéfondation a présenté trois longs-métrages, rien de moins, à Un Certain Regard : Lovely Rita (2001), Hotel (2004) et surtout Amour Fou (2014).

l’acteur, réalisateur et producteur mexicain Diego Luna qui a présenté deux films à Un Certain Regard en tant que comédien : Soldados De Salamina en 2003 et Mister Lonely en 2007 ainsi que Abel en 2010 en séance spéciale qu’il avait écrit et réalisé. Il fait partie de la distribution de Blood Father de Jean-François Richet avec Mel Gibson en séance de minuit cette année. Il sera au générique de Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards en décembre prochain.

– le réalisateur suédois Ruben Östlund qui a présenté trois longs-métrages déjà sur la Croisette et ce, dès son deuxième long remarqué Happy Sweden en 2008 à Un Certain Regard avant d’y remporter le prix du jury pour Snow Therapy (Turist) en 2014. On a encore pu voir son Play à la Quinzaine des Réalisateurs en 2011. Un artiste maison là encore donc.

– l’actrice française Céline Sallette qui revient sur les lieux de son premier (joli) «crime» car elle fut découverte dans un long-métrage de Un Certain Regard : Meurtrières, l’un des meilleurs films de Patrick Grandperret et le premier produit par Sylvie Pialat (sur un sujet que voulait traiter son mari Maurice) avant une belle moisson de grands moments de cinéma. Depuis elle est revenue en compétition grâce à L’Apollonide – souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello (2011), De rouille et d’os (2012) et Un Château en Italie (2013). Geronimo de Tony Gatlif fut présenté en séance spéciale en 2014.

Le Jury Un Certain Regard décernera ses prix parmi les 18 films en compétition (voir news) lors de la cérémonie de clôture qui se déroulera le samedi 21 mai. Le film égyptien Clash de Mohamed Diab sera présenté en ouverture.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici