Downton Abbey : Saison 2 épisode 4

0
77
Downton Abbey : Saison 2 épisode 4

Downton Abbey : un château à la campagne

Porté presque exclusivement par Michelle Dockery, cet épisode de mi-saison particulièrement lourd en émotions nous attire avec brio dans une tornade de sentiments redoutables -frustration, peine, haine- sans jamais nous donner l’occasion de nous ennuyer. Une réussite.

Lors d’un assaut contre les troupes ennemies, Matthew et William sont grièvement blessés. Le premier touché à la colonne vertébrale pourrait ne jamais remarcher -ni assurer sa descendance- tandis que le second n’a  plus que quelques jours à vivre.  Le retour des deux soldats blessés à Downton n’est pas sans conséquence. Mary se dévoue aux soins de son véritable amour tandis que Daisy est prise dans une spirale qui aboutira à son union avec William.

Alertée par O’Brien, la femme de Mr Bates revient à Downton avec les intentions les plus viles : extorquer son mari en menaçant de révéler au grand jour l’incident de Mary et Mr Pamuk. Cette dernière ne supportant pas d’être un obstacle dans le bonheur de Mr Bates et d’Anna, confesse l’histoire à son prétendant, Sir Carlisle, magna de la presse, capable de tuer dans l’œuf cette déconvenue extrêmement gênante.

Véritable révélation de la série, Michelle Dockery donne toute sa profondeur au personnage de Lady Mary. Son jeu subtil, intense nous entraîne sans peine dans les méandres compliqués et passionnants de la jeune aristocrate. Froide et hautaine à ses débuts, Lady Mary s’est révélée au fur et à mesure des épisodes une femme pétrie de doutes, meurtrie par l’amour impossible qu’elle vit avec Matthew. Ici, les sacrifices qu’elle s’inflige -avouer son histoire honteuse à son fiancé qui s’en délecte- les réalisations douloureuses –la force de l’amour de Lavinia pour Matthew, identique au sien- son affection pour Anna, sa femme de chambre, finissent d’éroder son apparence rigide et permettent aux téléspectateurs de se délecter de cette évolution.

Downton Abbey : Saison 2 épisode 4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici