http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Dexter Saison 8 Episode 11 – Monkey In a Box

fait dans la continuité à l’heure de son avant-dernier épisode à Miami…

Nous y sommes presque : plus qu’un épisode et nous pourrons définitivement dire au revoir à notre tueur en série préféré… Alors nous arrivons petit à petit aux derniers moments de ces huit années passées ensemble, on pourra en tirer la conclusion que notre héros aura quand même bien évolué pendant tout ce temps. Du Passager Noir à la religion, en passant par le mentor et les apprentis, beaucoup de sang aura coulé sous les ponts de Miami. Et quelque chose me dit que ce n’est encore tout à fait terminé.

On aurait pu avoir peur, au regard de cet épisode 11, de se retrouver avec un rythme plutôt lent, beaucoup de dialogues et une fin bien plus pêchue. Ce fut exactement le cas ! Une belle copie du rythme de Goodbye Miami, frisant presque la copie parfaite. Cependant, il y flottait une telle atmosphère de nostalgie qu’on ne peut lui en tenir rigueur.

En effet, pendant tout ou partie de l’épisode Dexter est focalisé sur l’idée de partir avec . Aussi, on comprendra le choix des scénaristes de profiter de cette avant-dernière aventure pour prendre un peu le temps de dire au revoir. Dexter vend son appartement (grâce à la femme de Miguel Prado !!), son bateau, sa voiture… Batista lui rend hommage devant tout Miami Métro, même Matthews lui dit qu’il sera toujours le bienvenue.. Et enfin les adieux à . Ces derniers sont les plus émouvants, bien qu’un peu perturbés par le cas Oliver Saxon. Il est drôle de constater qu’il y a une analogie qui se fait entre nous, spectateurs, et les personnages de la série qui, eux aussi, disent au revoir au personnage éponyme.

Monkey in a box

Les scènes entre Dexter et Deb sont de celles qui vont certainement nous manquer à la rentrée télévisuelle. Elles sont toujours empruntes d’une grande affection entre les deux protagonistes, et l’alchimie fonctionne toujours autant entre Michael C. Hall et Jennifer Carpenter. Même après huit ans ! Et cette relation de parvenir à son paroxysme lorsque Dex « offre » sa proie à Deb à la fin de l’épisode. Scène inimaginable il y a quelques saisons. L’évolution du serial killer est logique et assumée.

Était-ce la dernière fois que nous voyons Harry (James Remar) ? Il semblerait, car même lui fait ses adieux à son fils, lui déclarant qu’il n’avait plus besoin de lui désormais. Ceci constitue plus que jamais une preuve que le Passager Noir de Dexter est définitivement parti, Hannah étant devenu ce qu’il désire le plus au monde.

Son envie de tuer, le plaisir qu’il en éprouvait, et malgré toute la haine qu’il aura pu avoir envers Saxon, semble bien partie. Est-ce que l’amour lui suffira-t-il en Argentine ? Et va-t-il regretter de ne pas avoir mis fin aux jours de Saxon ? La fin de l’épisode nous montre que oui.

Alors qu’il était pris au piège, Saxon est libéré par le Marshall, tue ce dernier et tire sur Deb qui parvient à le toucher avant de s’effondrer. On pressentait qu’un tel scénario pouvait se dessiner. Alors que tout semblait se diriger vers une happy ending pour Dexter, les éléments que nous avons eus à voir tendent à nous prouver le contraire. Tous les choix que Dexter a faits ces derniers temps risquent fort de se retourner contre lui…

On ne pourra pas reprocher à Saxon de ne pas l’avoir prévenu. Ce dernier est décidément extrêmement dangereux et fera désormais tout pour se venger. On constatera qu’il a utilisé presque mot pour mot une des toutes premières répliques que Dexter dit dans l’épisode pilote de la série « Miami is a great town, I love the cuban food… » (« Miami est une superbe ville, j’adore la cuisine cubaine… ». Cet écho du passé nous porte à penser que ces deux personnages ne sont finalement pas si différents. Bien que le Code crée par Harry et feu le Dr Vogel fut d’une grande aide pour Dex dans la maîtrise de ses pulsions.

Monkey in a Box

Vous noterez que chez tous les grands méchants de la série, chacun avait toujours une ressemblance avec Dexter. On se rappelle d’Isaak qui, dans la saison 7, disait à Dexter : « C’est dommage. Dans d’autres circonstances je pense que nous aurions étés de bons amis ». Il y avait une part de vérité.

Onzième et avant-dernier épisode de la série, s’est finalement révélé bien plus important qu’il n’en avait l’air. Il a eu le mérite de mettre les dernières pièces de l’échiquier en place et nous permettre une petite respiration avant une fin haletante.

Alors que l’ouragan Laura approche des côtes, que Dexter se croit libre de partir commencer une nouvelle vie, que Deb a été blessée par balle et qu’Elway est à deux doigts de retrouver Hannah, il ne nous reste plus que 6 jours avant d’assister à un final qu’on espère à la hauteur de nos attentes.

Voici le trailer de Remember The Monster ?, la conclusion de l’histoire de Dexter :  

Articles semblables

Partage

Auteur

William

Cet article a été rédigé par William Dang Ha, chroniqueur séries TV de Critique Film.fr.