De Rome à Paris 2023 : la sélection officielle

0
595

Brado © 2022 Claudio Iannone / Palomar / Vision Distribution Tous droits réservés

Changement de salle et confirmation de rendez-vous hivernal pour la 15ème édition du festival « De Rome à Paris ». En effet, ces Rencontres du Cinéma Italien 2023 quitteront leur lieu de projection habituel, L’Arlequin dans le 6ème arrondissement parisien, pour désormais élire leur double domicile légèrement plus au nord et à l’est, dans les deux salles du réseau de films de patrimoine Paris Cinéma Club. Pendant quatre jours, du jeudi 12 au dimanche 15 janvier prochains, les spectateurs amateurs de cinéma transalpin pourront découvrir une vingtaine de films, répartis entre le Christine Cinéma Club pour les inédits et l’Écoles Cinéma Club pour le cycle romain. La sélection officielle du festival a été annoncée la semaine dernière, le jeudi 15 décembre.

Pour cette quinzième édition, le festival demeure fidèle à sa vocation principale : présenter une sélection de productions italiennes jusque là pas distribuées en France et hélas peu susceptibles de revoir un jour la lumière des projecteurs français. Or, parmi les dix films montrés dans le cadre du festival en janvier dernier, trois ont finalement pu bénéficier d’une sortie commerciale sur nos écrans, à savoir Piccolo corpo de Laura Samani à la mi-février, Freaks Out de Gabriele Mainetti fin mars et A chiara de Jonas Carpignano à la mi-avril.

Peut-être pour continuer sur cette belle lancée de diffusion, « De Rome à Paris » s’est enrichi d’un volet professionnel. En début de festival, les distributeurs français pourront ainsi découvrir les bandes-annonces et extraits d’une douzaine de films prêts à sortir dans les cinémas italiens. Encore plus en amont de la chaîne de production, une petite dizaine d’œuvres s’y mettront de même en quête de capitaux français de la part des producteurs, vendeurs et distributeurs intéressés.

Enfin, une exposition, visible dès l’ouverture du festival et jusqu’à la fin du mois de janvier 2023 à la Galerie Paris Cinéma Club, rue Mazarine, rendra hommage à « La Mémoire des gares » en vingt photographies extraites d’une exposition commandée par les archives de Cinecittà.

La stranezza © 2022 BiBi Film / Rai Cinema / Medusa Distribuzione Tous droits réservés

Les dix films du festival « De Rome à Paris » 2023

Brado de Kim Rossi Stuart, avec Saul Nanni et Kim Rossi Stuart
Dante de Pupi Avati, avec Sergio Castellitto et Alessandro Sperduti
Margini de Niccolo Falsetti, avec Francesco Turbanti et Emanuele Linfatti
Notte fantasma de Fulvio Risuelo, avec Edoardo Pesce et Yothin Clavenzani
Piano piano de Nicola Prosatore, avec Dominique Donnarumma et Giuseppe Pirozzi
Il posto de Mattia Colombo et Gianluca Matarrese
Settembre de Giulia Louise Steigerwalt, avec Fabrizio Bentivoglio et Barbara Ronchi
Sicittà de Paolo Virzi, avec Silvio Orlando et Valerio Mastandrea [film d’ouverture]
La stranezza de Roberto Ando, avec Toni Servillo et Salvatore Ficarra
Una femmina de Francesco Costabile, avec Lina Siciliano et Fabrizio Ferracane

Pauvres mais beaux © 1957 G.B. Poletto / Titanus / Société Générale de Cinématographie / Les Films du Camélia
Tous droits réservés

Rétrospective « Hommage à Rome »

L’Amour à la ville (1953) de Michelangelo Antonioni, Federico Fellini, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Francesco Maselli et Dino Risi
Je la connaissais bien (1965) de Antonio Pietrangeli, avec Stefania Sandrelli et Mario Adorf
Lasciarsi un giorno a Roma (2022) de Edoardo Leo, avec Edoardo Leo et Marta Nieto
Pauvres mais beaux (1957) de Dino Risi, avec Marisa Allasio et Maurizio Arena
Power of Rome (2022) de Giovanni Troilo
Les Recrues (1962) de Bernardo Bertolucci, avec Francesco Ruiu et Giancarlo De Rosa
Sacro Gra (2013) de Gianfranco Rosi

Margini © 2022 Disparte / Manetti Bros. Film / Rai Cinema / Fandango Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici