News — 11 décembre 2015
Cate Blanchett dans le prochain Thor ?

Selon Variety, l’actrice australienne serait en négociations avec Marvel pour être l’une des principales interprètes de : aux côtés des acteurs déjà annoncés, évidemment dans le rôle du meilleur lanceur de marteau du monde, pardon de l’univers, mais aussi et Tom Hiddleston alias respectivement Hulk et Loki ainsi que alias Lady Sif. Pas de précision pour le moment sur le rôle qu’elle tiendrait.

(Mark Metcalfe/Getty Images AsiaPac)

(Mark Metcalfe/Getty Images AsiaPac)

La comédienne navigue allègrement entre les films d’auteur singuliers (Coffee and Cigarettes, La Vie aquatique, Aviator, Babel, Chronique d’un scandale, I’m Not There, Blue Jasmine) et les grosses productions comme la trilogie du Seigneur des anneaux, Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, Hanna (que nous citons ici pour son savoureux personnage de méchante, le film n’étant pas réellement un blockbuster) ou Cendrillon. est attendue le 13 janvier prochain dans les salles françaises avec de Todd Haynes, présenté en compétition lors de la dernière édition du Festival de Cannes et qui vient de lui permettre d’être nommée aux Screen Actors Guild et aux Golden Globes. Elle sera bientôt dans de James Vanderbilt qui revisite la disgrâce, après une manipulation de l’administration Bush, du journaliste Dan Rather joué par , lui-même invité chez Marvel dans Captain America : le soldat de l’hiver.

D’autres actrices prestigieuses nommées ou récompensées aux Oscars sont régulièrement sollicitées, avec plus ou moins de bonheur, dans de telles productions d’action ou d’aventures, ne citons que dans Le Monde de Narnia et le prochain Dr Strange, Julianne Moore dans Le Septième Fils et Hunger Games, dans The Giver, et Naomi Watts dans la série Divergente, Patricia Clarkson dans Le Labyrinthe, la liste ne fait que s’allonger comme un signe pour ces représentantes d’une certaine envie de s’amuser et de s’attirer les faveurs de la jeune génération, et souvent pour faire plaisir à leurs propres enfants, même si certains cyniques pourront évoquer les bons chèques à la clé. Un signe qu’il n’est plus considéré comme ringard de participer à de tels divertissements, ce fut le cas à une époque pas si lointaine où il fallait être considéré comme has-been mais avec encore un cachet certain d’un passé en train de s’évanouir pour être inclus dans de telles distributions.

Thor: Ragnarok, dont la date de sortie aux Etats-Unis est fixée au 3 novembre 2017, est réalisé par le néo-zélandais dont la filmographie est portée par un sens de l’humour assez réjouissant, autant ses réalisations Boy que Vampires en toute intimité que ses participations à la série Flight of the Concords et le court-métrage The Captain.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles