Critique : Total Recall

Il fut un temps, désormais lointain, où les portes d'Hollywood étaient grandes ouvertes au trublion Paul Verhoeven. Pour notre immense plaisir, le réalisateur néerlandais en a profité un maximum, avant de chercher son bonheur artistique et subversif sur les plateaux de tournage de son continent d'origine.

Biarritz 2020 : Chico ventana tambien quisiera tener un submarino

Passer d'un monde à l'autre par l'intermédiaire d'une porte secrète, cela relève des dispositifs largement éprouvés du cinéma fantastique. L'exemple le plus récent en date à nous venir à l'esprit serait L'Aventure des Marguerite de Pierre Coré sorti cet été.

Critique : L’enfant rêvé

Grâce à d'excellents comédiens venant s'ajouter au thème de la paternité, grâce, également, à l'excellence de la photographie, et malgré quelques invraisemblances, "L'enfant rêvé" vient ajouter un maillon marquant à la filmographie de Raphaël Jacoulot.

Critique : Yalda, la nuit du pardon

Grâce à "Yalda, la nuit du pardon", film passionnant et sans temps mort, un pan surprenant de la réalité iranienne ne nous est plus inconnu.

Biarritz 2020 : Um animal amarelo

Même si l'on fait abstraction des difficultés sanitaires considérables qui accablent en ce moment le Brésil, ce pays majeur de l'Amérique latine traverse une crise politique et identitaire grave depuis quelques années déjà. A écouter le propos pas toujours très clair de Um animal amarelo, présenté en compétition au Festival de Biarritz, il aurait toujours été ainsi.

Biarritz 2020 : Selva tragica

0
Le deuxième film de notre programme personnel de couverture du Festival de Biarritz cette année est également le deuxième dans lequel la jungle joue un rôle prépondérant.

Critique : L’ordre moral

Une utilisation magistrale de la lumière, une photographie somptueuse, une très grande comédienne, un thème, le combat d'une femme contre une société régie par les hommes et pour les hommes, qui, malheureusement, est toujours trop souvent d'actualité, pas de doute, "L'ordre moral" fait partie des films importants de l'année.

Biarritz 2020 : La Fortaleza

0
Pour le jeune réalisateur vénézuélien Jorge Thielen Armand, le cinéma paraît être avant tout une histoire de famille. Après avoir tourné en 2016 son premier long-métrage La soledad – à ne pas confondre avec le film espagnol du même nom de Jaime Rosales – dans la maison familiale, son deuxième, présenté en compétition au Festival de Biarritz, pousse l'identification avec l'histoire personnelle des Thielen encore plus loin.

Critique : Autonomes

"Autonomes" est un film qui, en montrant des expériences de vie alternatives, permet aux spectateurs de réfléchir non seulement sur leur propre existence mais aussi sur le type d'organisation de la société qui leur parait la plus souhaitable.

Critique : Billie

Un documentaire très fouillé et passionnant, la présentation sans fard d'une femme attachante malgré ses défauts, une femme vivant dans un monde d'hommes, une femme noire confrontée à la ségrégation raciale de l'époque.

Critique : Les Choses qu’on dit les choses qu’on fait

0
L'amour, l'amour, l'amour toujours. Aucun autre sujet ne paraît préoccuper le cinéma français davantage que les éternels tourments du cœur, accompagnés d'une dose adéquate de battements de la libido, s'il vous plaît.

Critique : La Femme des steppes le flic et l’œuf (Deuxième avis)

0
Öndög est avant tout un film sur la matière première du cinéma – le temps. Les dialogues restent moins importants, purement fonctionnels- ils racontent ce que l’image ne transmet pas- ou poétiques et quelque peu naïfs, ils lient les longues scènes contemplatives.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Critique : Le Sang à la tête

Au plus tard au milieu des années 1950, Jean Gabin était devenu la figure paternelle à la fois par excellence et par défaut du cinéma français. Ses rôles ne variaient alors plus tellement jusqu'à la fin de son illustre carrière, vingt ans plus tard.

Critique : une vie secrète

Sur un sujet fort, mais difficile à traiter, "Une vie secrète" ne manquera pas de partager les spectateurs. Par contre, l'unanimité se fera quant au jeu de Antonio de la Torre et de Belén Cuesta.

Test DVD : #JeSuisLà

Alain Chabat en homme-enfant redécouvrant dans l’attente les joies simples de la vie, Blanche Gardin avec un accent du Sud-Ouest, le temps dilué, les rencontres, les rires… #JeSuisLà est un joli film, plein de charme et d’espoir.

Test Blu-ray : Death warmed up

0
S’il y a bien une chose qui doit prodigieusement agacer David Blyth, le réalisateur du film d’horreur-culte Death warmed up (1984), c’est que TOUS les articles consacrés à son film évoquent, à un moment ou à un autre, Peter Jackson, Bad taste (1989) ou Braindead (1992).

Le box-office de la semaine du 7 octobre 2020

0
Il y avait déjà une légère tendance à la baisse à observer du côté du box-office français en cette semaine 41, allant du 7 au 13 octobre. Le cumul hebdomadaire était resté au dessus du million d'entrées, ce qui demeure malgré tout un résultat honorable en ces temps de crise sanitaire à rallonge.