Revu sur Paramount Channel : Drop zone

On vous garantit une dose musclée de nostalgie, si vous optez pour ce film d'action, sentant bon l'efficacité innocente des années 1990. Nullement original, Drop zone condense pourtant sans jamais se fatiguer les ingrédients à la mode dans le cinéma populaire de cette décennie plutôt bénie.

Critique : Le défi du champion

"Le défi du champion" a tout pour devenir la bonne surprise cinématographique de l'été !

Revu sur OCS : Des vents contraires

Un an à peine après le fiasco commercial de Le Dindon, on ne sait pas vraiment quelle direction la carrière de Jalil Lespert en tant que réalisateur va prendre. Dans l'actualité en ce moment pour des raisons extra-professionnelles – merci les indiscrétions de Laeticia Hallyday ! – , Lespert dispose pourtant d'une filmographie derrière la caméra des plus solides.

Critique : Fritzi

Esthétiquement agréable à regarder, "Fritzi" donne sans exagération une vision honnête de ce qu'était la vie en RDA en 1989.

Revu sur Warner Bros. TV : Fusion The Core

A quand la prochaine renaissance du genre coriace du film catastrophe ? Depuis leur décennie faste dans les années 1970, ces aventures riches en péripéties apocalyptiques pointent en effet leur nez à intervalles réguliers sur les écrans du monde entier.

À voir sur Amazon Prime Video : Borat 2 / Sacha Baron Cohen vs....

Comme le dit le proverbe, « Quand on est con, c’est pour la vie »… Et quatorze ans après le premier film, Sacha Baron Cohen se voit obligé de ressortir le costume gris du journaliste kazakh dans Borat 2

Eté 85 : le grand gagnant des sorties de l’été 2020

0
Un an après la sortie de l'excellent Grâce à Dieu, qui mettait en avant la parole des victimes du père Preynat. François Ozon est de retour avec Été 85...

Critique : Jours d’amour

Dans les années 1950, il allait de soi de se marier, dès qu'on était tombé amoureux. Aux yeux d'une société encore étroitement tributaire des mœurs judéo-chrétiennes, toute autre issue à une aventure romantique était inconcevable.

Critique : Basta Capital

Les messages sociaux, économiques et politiques présentés dans le cadre de ce divertissement ont beaucoup de force et les côtés comiques générés par la situation beaucoup de saveur.

Critique : Le Sang à la tête

Au plus tard au milieu des années 1950, Jean Gabin était devenu la figure paternelle à la fois par excellence et par défaut du cinéma français. Ses rôles ne variaient alors plus tellement jusqu'à la fin de son illustre carrière, vingt ans plus tard.

Critique : une vie secrète

Sur un sujet fort, mais difficile à traiter, "Une vie secrète" ne manquera pas de partager les spectateurs. Par contre, l'unanimité se fera quant au jeu de Antonio de la Torre et de Belén Cuesta.

La Roche-sur-Yon 2020 : Notturno

Combien de cycles médiatiques sont passés depuis que l'attention mondiale s'est détournée de la situation conflictuelle sur le sol syrien ? Des dizaines, voire des centaines ? Toujours est-il que tellement de choses se sont passées depuis la victoire supposée sur l'état islamique qu'on aurait facilement tendance à oublier que, pour les gens sur place, la guerre continue par d'autres moyens.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Test DVD : Société anonyme anti-crime

Société anonyme anti-crime s’inscrit dans une « tradition » encore relativement récente à l’époque : celle du « poliziottesco » ou néo-polar italien, également connu sous le nom de polar bis italien.

Venise 2021 : Bong Joon-ho président

0
L'année dernière, le Festival de Venise était passé en quelque sorte entre les gouttes de la pandémie planétaire. Contrairement à son pendant cannois qui avait dû compter sur la générosité de festivals partenaires pour projeter sa sélection et à la prochaine Berlinale, elle aussi contrainte de recourir à un mode de fonctionnement hybride, la 77ème édition de la Biennale avait pu se dérouler à peu près normalement en septembre dernier.

Test DVD : Mystery Road – Saison 2

Retour dans l’outback australien avec Mystery Road – Saison 2, qui permet à Aaron Pedersen de retrouver le personnage de Jay Swan, l’inspecteur aborigène à la mâchoire serrée, aux manières rudes et qui semble ne jamais sourire.

Test DVD : Les 7 Églises de l’Apocalypse

Comme grisé par les magnifiques paysages qui habillent les neuf épisodes de cette série documentaire, Les 7 Églises de l'Apocalypse joue donc la carte du mystère et de « l'aventure », mais de l'aventure au sens large

Test Blu-ray : Rob Zombie Trilogie

0
Test Blu-ray de la trilogie Firefly de Rob Zombie : La maison des mille morts / The devil's rejects / 3 from Hell, édité par Metropolitan Vidéo.