Critique : Fin de siècle

Un film qui, sans avoir l'air d'y toucher, aborde avec beaucoup de sensibilité un grand nombre de thématiques.

Critique : Two for the Money

0
Tiré d'une histoire vraie, Two for the Money est le nouveau film de D.J. Caruso. L'occasion pour son réalisateur de rebondir après le catastrophique Taking lives sorti en 2004. Un film au casting XXL (Al Pacino, Matthew McConaughey, Rene Russo) mais le scénario original centré sur les paris sportifs tiendra-t-il toutes ses promesses ?

Critique : Sing me a song

"Sing me a song", documentaire qui ressemble beaucoup à une fiction, nous en apprend beaucoup sur le Bhoutan, sur le bouddhisme, mais aussi, de façon indirecte, sur la façon dont Internet et les réseaux sociaux ont métamorphosé nos propres existences.

Critique : Adolescentes

L'état des lieux de la société française actuelle que nous propose Sébastien Lifshitz est très intéressant et on s'attache aux deux adolescentes qui ont grandi devant sa caméra, même si, parfois, on les trouve injustes, voire horripilantes.

À (re)voir sur Netflix : Lucky Luke / Dujardin au Far West

0
Ouest sauvage, 1844. Dans une modeste exploitation fermière, la famille Luke prend du bon temps, le petit John, 9 ans, s’amusant tranquillement, déguisé en sioux. Une bande de desperados arrive à l’horizon. L’affrontement inévitable laissera les parents sur le carreau et John orphelin, transi de froid, écrasé de douleur, avec le surnom de « Lucky Luke ».

Critique : Sur la route de compostelle

On ne peut manquer d'être surpris de l'absence presque totale d'un quelconque objectif de type religieux dans ce film dans lequel il n'est question que de dépassement physique ou de la recherche d'un sens à donner ou à redonner à sa vie

Critique : Waiting for the Barbarians

Pour sa première réalisation en langue anglaise sous pavillon US, la réussite du réalisateur colombien Ciro Guerra est totale

Critique : Ema

C'est peut-être injuste : d'un réalisateur comme Pablo Larrain, on attend une grande réussite de chacun de ses films et on en arrive à considérer comme n'étant qu'une demi-réussite un film auquel on ne trouverait peut-être que des qualités chez un réalisateur débutant.

Critique : Antigone

Il serait profondément injuste que la frilosité de trop nombreux spectateurs pour réinvestir les salles de cinéma nuise au succès de cet excellent film canadien dont le thème est justement ... l'injustice ! Face à ce qui est pour nous, spectateurs hexagonaux, la découverte d'une réalisatrice de grand talent, on est en droit de questionner les distributeurs : qu'attendez vous pour nous faire connaître les films précédents de Sophie Deraspe ?

Critique : A ma place

Quatre ans après les faits, "A ma place", documentaire sur le mouvement Nuit Debout et sur une jeune femme qui s'y est beaucoup impliquée, est toujours d'actualité.

Critique : Family Romance, LLC

Dans sa première réalisation au Japon, Werner Herzog mélange fiction et documentaire pour faire réfléchir le spectateur sur l’avenir d’une société japonaise dont la chaleur humaine semble être de plus en plus aux abonnés absents.

Critique : Cancion sin nombre (Deuxième avis)

Le Pérou est ravagé par la crise économique et politique. Georgina Condori, jeune femme d’origine indienne de la région des Andes, accouche, en raison de sa pauvreté, dans une fausse clinique. Son enfant lui est volé à sa naissance. Face à l’indifférence de l’administration, Pedro Campos, un journaliste homosexuel, mène l’enquête. Deux destins se croisent un bref instant.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Les sorties du 21 octobre 2020

Avancer, reporter ou maintenir ? Ce dilemme, les distributeurs français le connaissent hélas très bien depuis la réouverture des salles obscures il y a quatre mois. Il est devenu encore plus aigu depuis le couvre-feu, instauré dans les plus grandes villes du pays depuis samedi dernier.

Critique : Le Sang à la tête

Au plus tard au milieu des années 1950, Jean Gabin était devenu la figure paternelle à la fois par excellence et par défaut du cinéma français. Ses rôles ne variaient alors plus tellement jusqu'à la fin de son illustre carrière, vingt ans plus tard.

Critique : une vie secrète

Sur un sujet fort, mais difficile à traiter, "Une vie secrète" ne manquera pas de partager les spectateurs. Par contre, l'unanimité se fera quant au jeu de Antonio de la Torre et de Belén Cuesta.

Test DVD : #JeSuisLà

Alain Chabat en homme-enfant redécouvrant dans l’attente les joies simples de la vie, Blanche Gardin avec un accent du Sud-Ouest, le temps dilué, les rencontres, les rires… #JeSuisLà est un joli film, plein de charme et d’espoir.

Test Blu-ray : Death warmed up

0
S’il y a bien une chose qui doit prodigieusement agacer David Blyth, le réalisateur du film d’horreur-culte Death warmed up (1984), c’est que TOUS les articles consacrés à son film évoquent, à un moment ou à un autre, Peter Jackson, Bad taste (1989) ou Braindead (1992).