Critique : Il était une fois dans l’est

Larissa Sadilova a su apporter du neuf dans la banalité du sujet traité, l'adultère, avec la description précise et pleine d'empathie des caractères et de l'évolution des comportements de chacun des protagonistes impliqués dans cet adultère, avec le volet documentaire de l'environnement dans lequel ils évoluent, avec le choix des sauts dans le temps qui permet de découvrir toutes les facettes des paysages de ce bout de Russie.

Critique : Green Boys

Voici un documentaire d'une grande simplicité qui, avec beaucoup de tendresse et de poésie, nous parle de l'immigration d'une façon à laquelle nous ne sommes pas habitués.

Critique : Douce France

0
Pour une fois où un film nous présente des jeunes du 93 sans recherche du sensationnel et sans aucune démagogie, on ne va surtout pas s'en plaindre.

Critique : Sankara n’est pas mort

0
"Sankara n'est pas mort" est l'occasion pour nous, qui le connaissons mal, d'apprendre beaucoup de choses sur cet ancien officier devenu un grand chef d'état, l'occasion d'apprendre également beaucoup de choses sur le Burkina Faso, ce petit pays africain de 274 000 km2.

Restons connectés

3,832FansJ'aime
2,817SuiveursSuivre
1,750AbonnésS'abonner

Derniers articles

Angers 2021 : c’est en cours jusqu’au 31 janvier

0
Alors que la filière du cinéma agonise plus que jamais sous la chape de plomb des restrictions dues à la crise sanitaire, le soutien aux premières œuvres s'avère plus crucial que jamais. Dans cet état d'esprit, le Festival Premiers Plans d'Angers tient depuis avant-hier et encore jusqu'au dimanche 31 janvier inclus sa 33ème édition en ligne.

Critique : Poumon vert et tapis rouge

Avec pour objectif la réalisation d'un grand film de fiction, d'un thriller écologique capable d'amener les spectateurs à se positionner en faveur de la protection des forêts primaires, Luc Marescot sillonne la planète du cinéma, d'Hollywood à Cannes en passant par Paris et Berlin, afin de rencontrer celles et ceux susceptibles de lui donner des conseils avisés, voire de lui ouvrir les bonnes portes : des scénaristes, des réalisateurs de fiction, des directeurs de la photographie, des producteurs, un organisateur de cours d'acteurs, le directeur d'un festival prestigieux, des comédiens et comédiennes, etc.

Prix Louis-Delluc 2020 : Adolescentes et Josep récompensés

0
Puisque le Fouquet's, le restaurant très chic sur l'avenue des Champs-Elysées et au demeurant l'endroit traditionnel de l'annonce du palmarès du Prix Louis-Delluc, est fermé pour cause de crise sanitaire jusqu'à nouvel ordre, celle de l'édition 2020 du « Goncourt du cinéma » a eu lieu hier matin à la radio.

Test Blu-ray : Le couteau de glace

0
Si Le couteau de glace s'inscrit, d'un strict point de vue chronologique, dans la vague de gialli initiée par l'énorme succès de L'oiseau au plumage de cristal, en réalité, il se trouve que le film d'Umberto Lenzi va bien d'avantage chercher son intrigue et ses influences dans la vague de whodunits britanniques dérivés de Psychose.

Critique : Il n’y aura plus de nuit

Il s'en passe des choses au-dessus de notre tête ! On ne le voit pas. On l'entend à peine. Mais en théorie, le savoir-faire militaire permettrait dès à présent à l'armée de nous surveiller en permanence depuis le ciel, sans qu'on ne s'en rende compte.