Palmarès du Champs-Elysées Film Festival 2014

1
234

Les lauréats de la troisième édition du Champs-Elysées Film Festival ont été révélés ce mardi soir avant l’avant-première du Procès de Viviane Ansalem de Ronit et Shlomi Elkabetz. La distributrice, productrice et exploitante de salles Sophie Dulac, fondatrice émérite du festival, a salué l’implication de tous les invités, notamment de ses coprésidents Bertrand Tavernier qui a présenté plusieurs films de la section classique avec sa passion habituelle et Jacqueline Bisset dont le sourire a enchanté ceux qui l’ont croisée. Sa leçon de cinéma (trop brève) après la projection en pellicule de Riches et Célèbres de George Cukor fut une belle rencontre pour les cinéphiles grâce à sa sincérité et son enthousiasme communicatif. Comme de coutume dans les soirées de clôture, toute l’équipe a été remerciée, dont les bénévoles dont on ne peut que féliciter la qualité de l’accueil à chaque projection.

fort bliss 01

Trois Prix ont été remis par le public lors de la cérémonie :

le Prix du Public du long-métrage américain indépendant remis par Jacqueline Bisset a été attribué au film de Claudia Myers avec Michelle Monaghan, Ron Livingston, Emmanuelle Chriqui et John Savage.
Après une longue mission en Afghanistan, une femme médecin décorée par l’U.S. Army et mère célibataire rentre chez elle. Les retrouvailles avec son fils ne se passent pas comme elle le souhaite, elle tentera par tous les moyens de reconstruire une relation avec son jeune fils.

L’actrice Michelle Monaghan s’est exprimée ainsi sur son compte twitter (@realmonaghan) : ‘ Thank you @CEfilmfestival for awarding @FortBlissMovie the audience award tonight. It’s been an honor to be a part of this important film. ‘ En bref, elle est reconnaissante de ce prix et heureuse d’avoir participé à ce film important à ses yeux.

 

Jacqueline Bisset, Golan Ramras (The Coin) et Sophie Dulac
Jacqueline Bisset, Golan Ramras () et Sophie Dulac

le Prix du Public du court-métrage américain remis par le réalisateur Drew Tobia (le plutôt réussi , en compétition) a récompensé The Coin de Fabien Martorell, un conte délicat, presque magique et qui semble jouer avec son espace temporel, avec dans le rôle principal un spécialiste du genre, Christopher Lloyd qui joue un vagabond qui agira en ange gardien pour un enfant malmené par sa mère (Kathryn Morris, de la série Cold Case). Une histoire dont les multiples pistes narratives potentielles sous exploitées mais prometteuses qui devraient être développées dans son adaptation annoncée en long-métrage avec les mêmes auteurs, le réalisateur et son scénariste Golan Ramras. L’enfant Jack Ryan Shepherd est lui aussi très bon, tout comme la musique signée Gaby Jamieson et Mike Prestwood Smith.

 

l'équipe du court-métrage La Curée
l’équipe du court-métrage

 

le Prix du Public du court-métrage français remis par le réalisateur Raphael Neal (Fever présenté en avant-première) a été décerné à La Curée d’Emmanuel Fricero qui s’est réjoui d’un prix rarement remis à des films de genre dans les festivals français. Pas faux…
Pris au piège dans une maison abandonnée, cet inconnu n’a aucune chance.Des hommes armés et cagoulés commencent à investir le bâtiment. Qui sont-ils ? Que lui veulent-ils ? Impossible de reculer, la cible va devoir se battre pour sauver sa vie.

 

American Promise

le prix du Jury des blogueurs a été remis à American Promise de Joe Brewster et Michèle Stephensen, qui avait remporté le prix du jury à Sundance
Documentaire retraçant 13 ans de la vie d’Idris, le petit garçon de 5 ans de Brewster et Stephenson, et de son meilleur ami et camarade de classe Seun, alors que ces deux familles se fraient un chemin à travers le processus rigoureux des prépas scolaires. En toile de fond, le film illustre cette culture de la réussite scolaire et comment elle affecte les garçons afro-américains à travers les Etats-Unis, toutes classes sociales confondues.
http://youtu.be/T4nVs7-GTdM

 

incident 04

le Prix du Jury Etudiant, remis par Bertrand Tavernier, a pour objectif de faire connaître les grands classiques du cinéma aux jeunes adultes et récompensé l’un des films et documentaires présenté dans la section Les Incontournables TCM Cinéma : L’Incident de .

Quatorze passagers d’un métro de New-York, venus de tous horizons, vont subir les tortures morales de deux petites frappes qui vont jouer avec les nerfs et les points faibles de leurs victimes pour s’en délecter. Les acteurs sont impressionnants, de et Martin Sheen en tortionnaires à Brock Peters qui défie les stéréotypes sur la communauté afro-américaine, en passant par Beau Bridges en soldat au bras cassé ou Jan Sterling en quadragénaire frustrée. Un film oppressant étonnamment salué par un jury de jeunes cinéphiles qui ont fait preuve d’une réelle audace dans leur choix, ce que l’on ne peut que saluer.

Ce film rare de 1967 ressortira en salles à partir du 10 septembre, distribué par Swashbuckler films qui s’occupera aussi d’autres classiques du cinéma présentés lors du festival : Le Prêteur sur gages de (9 Juillet), L’Homme qui tua Liberty Valance de John Ford (6 août), Miracle au Village de (13 Août) et L’Etang Tragique de (20 Août). Il avait déjà remporté ce prix pour la réédition l’an dernier de Un, deux, trois de Billy Wilder.

 

Bertrand Tavernier (à gauche) et Sébastien Tiveyrat, de Swashbuckler (à droite)
Bertrand Tavernier (à gauche) et Sébastien Tiveyrat, de Swashbuckler (à droite)

 

Les longs-métrages primés n’ont pas encore de distributeur et l’on peut imaginer vu la bonne réception dont ils ont fait l’objet de la part des spectateurs plutôt enthousiastes qu’ils ont une chance de parvenir sur les écrans français, à l’image du premier lauréat en 2012, le documentaire Marina Abramovic : The Artist is Present de Matthew Akers.

• Présenté avec trois autres films américains indépendants à l’état de work in progress, Creative Control de Benjamin Dickinson a été récompensé par un jury de professionnels, obtenant ainsi de nombreuses prestations de post-production nécessaires à sa finition. Il succède à 1982 de Thomas Edward Oliver présenté en compétition cette année.

keanu reeves 01

Parmi les invités prestigieux venus cette semaine, Keanu Reeves a présenté Side by Side (critique), un documentaire qu’il a produit et qui est en vente sur itunes depuis ce mardi 17 juin. Il a répondu à des questions sur le film par l’équipe du festival :

 

Enfin, les quelques coups de cœur du festival :

Légendes Vivantes, la comédie dégénérée avec Will Ferrell, hélas restreint à une sortie DVD et bluray depuis le mercredi 11 juin
de l’excellent scénariste Steven Knight (Les Promesses de l’ombre de David Cronenberg) déjà passé derrière la caméra avec Crazy Joe, l’un des meilleurs Jason Statham et qui filme ici dans une voiture. Le film devrait être distribué en salles par Metropolitan.
Obvious Child de Gillian Robespierre, qui évoque subtilement la question de l’avortement en évitant toute forme de culpabilité, à travers le parcours d’une comique de stand-up, Jenny Slate, excellente. Drôle et tendre.
Travelling with Jim Jarmusch, documentaire qui livre quelques secrets de mise en scène du réalisateur américain captés sur le tournage de
Vito, documentaire passionnant sur le militant de la cause homosexuelle Vito Russo, par le réalisateur Jeffrey Schwartz à qui l’on doit aussi I am Divine

 

Parmi les classiques présentés, les films Metropolitan et Les Derniers jours du Disco ont permis d’apprécier à nouveau les talents d’auteur mais aussi de metteur en scène de .

 

anchorman 2  bandeau

 

Locke_QUAD_Art 1 pack.indd

 

Obvious Child, avec Jenny Slate
Obvious Child, avec Jenny Slate

 

 

Lea Rinaldi (à gauche)
Lea Rinaldi (à gauche)

 

 

vito 01

 

Whit Stillman
Whit Stillman

 

1 COMMENTAIRE

  1. […] Article de presse très sympathique de « Critique-Film.fr » sur le palmarès des Champs-Élysées Film Festival ! « Le Prix du Public du court-métrage français a été décerné à La Curée d’Emmanuel Fricero qui s’est réjoui d’un prix rarement remis à des films de genre dans les festivals français. Pas faux… » http://www.critique-film.fr/palmares-du-champs-elysees-film-festival-2014/?utm_source=rss&utm_me… […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici