Accueil Tags Sidney Lumet

Tag: Sidney Lumet

Test Blu-ray : Point limite

0
S’il y a vraiment un élément frappant à la découverte de Point limite, réalisé par Sidney Lumet en 1964, c’est son extrême ressemblance, tant thématique que formelle, avec le Dr Folamour de Stanley Kubrick, tourné la même année.

Entretien avec Pablo Berger (Abracadabra)

0
C'est au bar de l’Hôtel de l’Abbaye, dans le VIème arrondissement que je retrouve Pablo Berger pour parler de son film Abracadabra en salles...

Test Blu-ray : The deadly affair / M15 demande protection

0
Souvent qualifiés d’anti-James Bond, les récits d’espionnage imaginés par John le Carré privilégient clairement le réalisme et la description précise d’une série d’enjeux socio-politiques, au détriment de l’action et des délires exotiques signés Ian Fleming, et adaptés au cinéma à partir de 1962 avec James Bond 007 contre Dr. No. Quand il décide d’aborder l’adaptation d’un roman de John le Carré en 1966, cinq films mettant en scène l’agent 007 sont déjà sortis sur les écrans du monde entier, et Sidney Lumet a donc bien en tête ce à quoi ne ressemblera PAS The deadly affair, qui sortirait en 67 en France sous le titre M.15 demande protection. Paradoxalement

Test Blu-ray : Le gang Anderson

0
Ce qui frappe sans doute le plus aujourd’hui, à la découverte du Gang Anderson de Sidney Lumet, n’est pas tant l’aspect ouvertement orienté « divertissement » de ce film de casse, mais plutôt cette obsession développée par Lumet tout au long du métrage autour de la notion de « surveillance ». Une paranoïa justifiée par l’affaire du Watergate, contemporaine de la mise en chantier du film, et prenant une ampleur toute particulière dans Le gang Anderson, poussant le flicage de ses personnages par tout un dispositif de surveillance digne du 1984 d’Orwell, et présentant les Etats-Unis des années 70 comme un état policier où l’intimité n’a même plus sa place.

Test DVD + Blu-ray : Equus

0
40 ans après sa sortie, "Equus" est un film qui continue de déranger, quand bien même il a pas mal vieilli au niveau de la forme, quand bien même le mouvement de l'antipsychiatrie s'est considérablement essoufflé par rapport aux années 70.

Critique : Selma

0
Étrange écho (vu d'ici) à la marche républicaine qui a rassemblé un million et demi de Français en janvier 2015, Selma, le film d'Ava DuVernay sur les marches menées par Martin Luther King en 1965, sort dans les salles françaises le 11 mars 2015. En mars 2015, soit exactement cinquante ans après la marche historique qui conduisit, de Selma à Montgomery, vingt-cinq mille manifestants en faveur de l'application des droits civils, et qui aboutit (non sans effusion de sang) à la signature de la Loi sur le Droit de Vote.

Critique : A Most Violent Year

0
Après Margin Call, un drame bavard à Wall Street et son opposé absolu le silencieux All is lost avec Robert Redford perdu seul en mer, le cinéaste J.C.Chandor s'impose avec ce qui apparaît comme un croisement de ces deux approches cinématographiques comme l'un des auteurs les plus importants du cinéma américain contemporain avec ce film noir à la violence feutrée.

Palmarès du Champs-Elysées Film Festival 2014

1
Les lauréats de la troisième édition du Champs-Elysées Film Festival ont été révélés ce mardi soir avant l'avant-première du Procès de Viviane Ansalem de...

Je les connais bien, je leur ai serré la main #11

2
David Rault revient cette semaine sur ses 5 plus mauvais souvenirs de festival de Brian De Palma à Samuel L Jackson

Le Festival International du Film d’Histoire de Pessac 2011 (FIFH)

0
Le Festival International du Film d’Histoire de Pessac (FIFH pour les intimes) est devenu en une vingtaine d’années une référence culturelle majeure de la région Aquitaine et au-delà. Un rendez-vous convivial de qualité très attendu par les cinéphiles, de plus en plus nombreux chaque année.

12 hommes en colère

0
Un jeune homme d'origine modeste est accusé du meurtre de son père et risque la peine de mort. Le jury composé de douze hommes se retire pour délibérer et procède immédiatement à un vote : onze votent coupable, or la décision doit être prise à l'unanimité. Le juré qui a voté non-coupable, sommé de se justifier, explique qu'il a un doute et que la vie d'un homme mérite quelques heures de discussion. Il s'emploie alors à les convaincre un par un.