Accueil Tags John Ford

Tag: John Ford

Test Blu-ray : Rio Grande

0
Rio Grande est globalement remarquable, mais certains petits détails au cœur du film pourront sembler un peu décevants, comme s'ils dénotaient d'un manque d'implication de la part de ses auteurs.

Test Blu-ray : Les deux cavaliers

0
Au tournant des années 60, même les plus solides artisans du western « classique » se sont laissés aller à signer des films d’avantage dans l’air du temps, plus modernes, avec d’avantage d’humour et rompant avec la traditionnelle image du « lonesome cowboy » ayant fait les grandes années du genre. C’est le cas de John Ford, qui réalisait en 1961 et après une longue série de classiques indispensables (La prisonnière du désert, La chevauchée fantastique, L'homme qui tua Liberty Valance...) le très inhabituel Les deux cavaliers, western sérieusement teinté de comédie marquant une rupture très nette avec l’imagerie traditionnelle du western.

Critique : La Terre et l’Ombre

1
Récompensé de la caméra d'or au dernier festival de Cannes où il fur présenté dans le cadre de la Semaine de la Critique, La tierra y la sombra est un peu le stéréotype du «film d'auteur d'Amérique Latine». Ou le pire cauchemar de critiques qui n'aurait comme moi pas aimé le film, le voyant dans ce qui j'imagine être la routine d'un festival : corps et esprit fatigués, redoutant ce qu'on pourrait naïvement (?) qualifier de typique «film d'auteur chiant».

Critique : Le Voyage d’Arlo

1
Les dinosaures ont de tout temps fasciné petits et grands. Présentes dans l’imaginaire collectif, ces créatures mythiques ont endossé des apparences et des couleurs multiples au gré des découvertes et des envies de chacun. Mais qui sont-ils réellement ?

Décès de l’actrice Maureen O’Hara

0
L’actrice irlandaise Maureen O’Hara est décédée le 24 octobre à Boise dans l’Idaho. Elle était âgée de 95 ans. O’Hara était l’une des dernières légendes vivantes du cinéma hollywoodien des années 1940 et ’50.

Un vrai schnock honoré par l’AFI : Steve Martin

0
«Je ne mérite pas ce prix, mais je souffre d'arthrite et je ne mérite pas ça non plus». C'est avec ces bons mots de...

Décès de Betsy Palmer, la mère de Jason Voorhees

0
Figure mythique du cinéma d'horreur, Betsy Palmer est décédée à l'âge de 88 ans ce vendredi 29 mai. Elle aura marqué les esprits en...

Festival de Cannes 2015 : palmarès Cinéfondation

0
Avant d'annoncer la Palme d'or du court-métrage lors de la soirée officielle de remise des prix du dimanche 24 mai, Abderrahmane Sissako et son...

Critique : La Route du tabac

0
Les Raisins de la colère figure parmi les œuvres phares de la filmographie de John Ford. D’une humanité brute et forte qui a tendance à nous fendre le cœur, ce chef-d’œuvre est souvent cité comme l’un des meilleurs et des plus connus films du maître, en dehors de son genre de prédilection, le western. Sensiblement plus obscure, cette adaptation d’une pièce de théâtre, qui battait alors des records de longévité sur les scènes américaines, faisait pratiquement au même moment incursion dans le même milieu social, quoique sur un ton méchamment irrévérencieux. Le résultat est si jubilatoire, qu’il risque même d’ébranler notre admiration sans bornes pour l’épopée solennelle des déracinés de John Steinbeck.

Critique : Le corsaire de l’Atlantique

0
Dans cet éloge de la mer et de ceux qui la foulent sur leurs vaisseaux, John Ford évoque le conflit entre Américains et Allemands dans la Première Guerre Mondiale d'une façon originalement humaniste avec un propos particulièrement nuancé.

Un français parmi les Oscars d’honneur 2015

0
Quatre légendes, mythes et figures importantes (et autres superlatifs plus que mérités) du cinéma mondial seront honorés dans cette sélection de très haute tenue...

Le programme 2014-2015 de la Cinémathèque

0
La Cinémathèque Française propose pour sa nouvelle saison des intégrales des oeuvres de John Ford, Claude Sautet, Buster Keaton, François Reichenbach, Orson Welles dont...