http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 13 août 2018
Le box-office de la semaine du 1er août 2018

Après les rares hauts et les nombreux bas des semaines passées, l’été se termine doucement, mais fermement sur une stabilité à toute épreuve. La semaine 31, allant du 1er au 7 août, fait ainsi encore un tout petit peu mieux que la précédente, grâce à un gain de 128 000 spectateurs, pour approcher un cumul de trois millions et demi d’entrées. Cela reste entièrement dans la moyenne et hélas toujours en baisse plutôt marquée par rapport à la même période en 2017. Les premières estimations du CNC par rapport à la fréquentation des salles françaises au mois de juillet confirment par ailleurs ce tableau sombre, puisque elle poursuit sa chute du mois de juin. Comme quoi, il est difficile d’être à la fois champion du monde de foot et champion en économie du cinéma … à condition qu’une relation de cause à effet puisse être établie à ce sujet, bien entendu ! Enfin, espérons que cette semaine restera unique du point de vue de la part de marché du cinéma français, carrément inexistante parce que elle passe sous la barre des 10 %, dont la moitié est pratiquement assurée par de Frédéric Quiring, le seul représentant national au sein du Top 10 !

Le tournage en France de de Christopher McQuarrie a généré vingt-cinq millions d’euros de dépenses, un record pour un long-métrage étranger dans l’Hexagone. Le public français lui rend bien ce coup de pouce à l’économie de son pays, puisque les sixièmes aventures de l’agent Ethan Hunt démarrent en tête, après avoir accompli le troisième meilleur démarrage de l’année sur Paris et sa région et le deuxième meilleur premier jour de l’univers Mission : impossible. Largement plus d’un million de spectateurs en première semaine et un spectateur sur trois fasciné par des cascades exceptionnelles : il y a encore de très beaux restes dans la recette du blockbuster hollywoodien à l’ancienne, tout comme dans la carrière de Tom Cruise, qui compte donc désormais vingt-sept films millionnaires sur le territoire national. Écrire que le nouveau maître du box-office français écrase la concurrence serait au moins partiellement incorrect, puisque de la concurrence, il n’y en avait quasiment pas en ce début du mois d’août, la tentative de contre-programmation au moins en partie réussie par de Richard Eyre mise à part, le seul autre nouvel entrant, à une septième place clairement plus modeste. Les films en continuation perdent entre 27 % et 44 %, avec sans doute pour la dernière fois au sein du classement de Juan Antonio Bayona, qui a presque su faire preuve de la même longévité que les bêtes ancestrales qui le peuplent, au bout de neuf semaines à l’affiche ! Enfin, Universal Pictures France renouvelle comme prévu l’exploit des quatre films en simultané parmi les dix films les plus sollicités, en trustant toutefois majoritairement les dernières places.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 1er et le mardi 7 août 2018 :


1. Mission : impossible Fallout – distribué par Paramount Pictures France – Nouveauté – 1 169 669 entrées cumulées – 34 % part de marché
2. – distribué par Sony Pictures Releasing – 2ème semaine / – 32 % – 556 049 entrées / 1 379 207 cumul – 16 % part de marché
3. – distribué par Walt Disney Studios France – 5ème semaine / – 31 % – 371 034 entrées / 4 530 098 cumul – 11 % part de marché
4. – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 42 % – 252 965 entrées / 1 401 340 cumul – 7 % part de marché
5. – distribué par Universal Pictures France – 2ème semaine / – 40 % – 183 148 entrées / 488 901 cumul – 5 % part de marché


6. Ma reum – distribué par UGC Distribution – 3ème semaine / – 27 % – 127 743 entrées / 551 335 cumul – 4 % part de marché
7. My Lady – distribué par ARP Sélection – Nouveauté – 123 492 entrées cumulées – 4 % part de marché
8. – distribué par Universal Pictures France – 5ème semaine / – 31 % – 77 812 entrées / 924 274 cumul – 2 % part de marché
9. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal Pictures France – 9ème semaine / – 27 % – 69 440 entrées / 3 526 286 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par Universal Pictures France – 4ème semaine / – 44 % – 68 353 entrées / 606 271 cumul – 2 % part de marché


Au bout de vingt-cinq semaines à l’affiche et pointant actuellement à la 42ème place du box-office américain, Black Panther de Ryan Coogler a enfin franchi la barre avant tout symbolique des 700 millions de dollars. Cet accomplissement hors pair le place parmi les trois plus grands succès du box-office américain, sans ajustement pour inflation, seulement après Star Wars Le Réveil de la force de J.J. Abrams et Avatar de James Cameron. En prenant en compte l’augmentation constante du prix du ticket de cinéma aux États-Unis, il occupe une très honorable trentième place, entre Avengers de Joss Whedon et le James Bond Opération Tonnerre de Terence Young. Nous préférions par contre passer plutôt sous silence le cadeau aussi empoisonné qu’indirect que l’Académie du cinéma américain lui a fait cette semaine, en annonçant la création d’une nouvelle catégorie du Meilleur Film populaire, en vigueur dès la prochaine cérémonie des Oscars. Sinon, Tom Cruise garde le cap dans les multiplexes américains, à la fois grâce à une baisse raisonnable et à la faiblesse des nombreux nouveaux films venus lui disputer le titre de champion de la fin de l’été. La relève sera certes pour la semaine suivante, mais en attendant, deux films également tout juste de sortie sur les écrans français déçoivent : Darkest Minds Rébellion de Jennifer Yuh plus que L’Espion qui m’a larguée de Susanna Fogel, mais dans l’ensemble il n’y a pas grand-chose à y sauver du côté de leurs piètres accomplissements commerciaux. Quant à la production Disney de Marc Forster, dont la sortie a été repoussée en France jusqu’aux vacances de la Toussaint, il aura au moins permis à Black Panther d’accomplir sa destinée populaire, par le biais de quelques doubles programmes dont le distributeur Buena Vista détient le secret.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 5 juillet 2018 :

1. Mission : impossible Fallout – distribué par Paramount – 2ème semaine / – 42 % – 35 323 815 $ / 124 811 186 $ cumul
2. Jean-Christophe & Winnie – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 24 585 139 $ cumulés, sortie française le 24 octobre
3. L’Espion qui m’a larguée – distribué par Lionsgate – Nouveauté – 12 103 043 $ cumulés
4. Mamma mia ! Here we go again – distribué par Universal – 3ème semaine / – 40 % – 9 003 030 / 91 247 580 $ cumul
5. – distribué par Sony – 3ème semaine / – 37 % – 8 755 907 $ / 79 812 172 $ cumul, sortie française le 15 août

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles