Comédie Critiques de films — 22 novembre 2013
Last Vegas

Last Vegas_affiche

États-Unis : 2013
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Dan Fogelman, Adam Brooks
Acteurs : , , ,
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h45
Genre : Comédie
Date de sortie : 27 novembre 2013

Globale : [rating:2][five-star-rating]

Jon Turteltaub nous a prouvé qu’il était l’homme du divertissement US qui ne faisait pas dans la subtilité : de l’entertainment pop-corn mais pas désagréable pour autant (la série des Benjamin Gates). Pour les besoins de Last Vegas il réunit un casting exceptionnel d’acteurs vétérans dans une comédie du troisième âge, qui semblait bien cliché dès la bande annonce…

Synopsis : Billy, Paddy, Archie et Sam sont les meilleurs amis du monde depuis… plus d’une soixantaine d’années. Quand Billy, le dernier célibataire de la bande, se décide enfin à demander sa petite amie d’à peine trente ans (bien évidemment !) en mariage, nos quatre über-seniors prennent la direction de Las Vegas avec la ferme intention de ne rien céder au poids des années et d’enterrer la vie de ce garçon (Qui a dit « vieux » ?) dans les règles de l’art. À leur arrivée sur le Strip, force est de constater que le divertissement de masses a pris le pas sur le temple du cool. Mais le Cirque du Soleil peut bien avoir délogé le Rat Pack, notre quatuor est plus que jamais résolu à faire revivre ses heures de gloire à celle qu’on appelle encore la ville de tous les vices.

Last Vegas_Michael Douglas

Un viagra et ça repart

En soit le pitch de Last Vegas ressemble déjà à mille comédies américaines du même acabit, en particulier Very Bad Trip. Une bande de potes se reforme à l’occasion du mariage (tardif) de l’un d’entre eux, pour un weekend d’enterrement de vie de garçon dans toute sa splendeur. L’argument sur lequel Jon Turteltaub mise est de troquer les éternels trentenaires par de bons sexagénaires, avec forcément des préoccupations de leur âge. L’un est un coureur qui va se ranger avec une minette, le deuxième a perdu sa femme et reste prostré dans son appartement, le troisième mène une vie de vieux en Floride, et le dernier cherche à s’amuser après sa crise cardiaque. Et justement en se donnant des airs « comédie de fin de vie » le film est alourdi par un pessimisme lourdingue. Pire, plutôt qu’arrondir les bords, il enfonce le clou en déployant absolument tous les clichés possibles et inimaginables sur les personnes âgées.

Last Vegas joue évidemment la carte de la nostalgie et demeure parfois très mignon, surtout dans sa deuxième partie. Mais il est mignon car les acteurs sont de grands noms et qu’ils sont formidables, donc ils arrivent à s’en tirer plutôt bien avec un mauvais scénario. Pour couronner le tout, c’est rarement drôle : les personnages de Douglas et De Niro passent leur temps à s’opposer pour de sombres raisons, Kevin Kline cherche à tromper sa femme avec la bénédiction de cette dernière qui lui a fourni capote et Viagra (sic, vive la morale)… Une comédie qui donne envie d’une seule chose : prendre un laxatif, poser son dentier et aller te coucher !

Last Vegas_trio

 

Résumé

Last Vegas est un Very Bad Trip pour personnes âgées sous forme de roadtrip nostalgique. D’une platitude consternante, rarement drôle et déjà vu, le film est à peine sauvé par sa fin mélancolique et son casting d’immenses stars. Totalement vain.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Vqh0F64vD8s[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas B

Cet article a été rédigé par Nicolas Balazard, Responsable adjoint de Critique Film. Twitter : @NicoBalazard