canada goose outlet store online canada goose outlet store online canada goose jacket edmonton canada goose youth price canada goose outlet store montreal parajumpers long bear
Blood Ties

Blood Ties affiche du film de Guillaume CanetBlood Ties

USA : 2013
Titre original : Blood Ties
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : Mars Distribution
Durée : 2h22
Genre : Thriller
Date de sortie : 30 octobre 2013

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

Grâce à ses deux derniers films (Les petits mouchoirs et Ne le dis à personne), s’est imposé comme un réalisateur de talent proposant des films intelligents qui ont la force de fédérer le public. Blood Ties est un projet bien plus ambitieux, exprimant clairement sa volonté de s’exporter à l’étranger, et surtout sur le marché américain. Mais à viser trop haut, ne risque-t-on pas de rater sa cible ?

Synopsis : New York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c’est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.

Un film de est forcement un événement, autant pour le public qui attend chaque nouveau film avec ferveur, que pour la presse, qui a fait de Canet sa bête noire. Blood Ties d’autant plus car il s’agit un projet impressionnant. Tout d’abord car c’est un remake des Liens du sang de Jacques Maillot, réécrit pour l’occasion par . Ensuite car le casting est dantesque : , , , Zoe Saldana, Mila Kunis, Matthias Schoenaerts et bien d’autres. Enfin car Blood Ties est un film complexe, une fresque familiale de 2h22 sous fond de polar se déroulant dans les années 70 aux États-Unis, pour une première expérience outre atlantique il fallait oser.

Blood Ties Avec Clive Owen

 

Canet attendu au tournant

Présenté hors compétition au Festival de , Blood Ties a déplacé les foules. À juste titre d’ailleurs puisque le film ne manque pas de qualités à commencer par son scénario, brillant, qui nous fait traverser les passages de vie d’une pléiade de personnages (ce qui n’est pas sans rappeler Les petits mouchoirs) tout en gardant un fil conducteur qui est la relation incroyable de ces deux frères que tout oppose. Une tragédie familiale d’une intensité folle.

Malheureusement le scénario est étouffé par un montage manquant cruellement de rythme. Les 2h22 du film sont linéaires, la tension ne monte jamais sauf pour le final mais on reviendra dessus plus loin. Résultat on s’ennuie vite devant des séquences inutiles qui s’étalent là où certains personnages plus intéressants auraient pu être développés (surtout celui de ). L’avantage de cette narration réside dans le fait que le film est extrêmement réaliste. L’absence de rythme donne un effet reportage à l’ensemble mais au prix de la lassitude.

Blood-Ties-130503-03

Un beau gâchis

C’est d’autant plus dommage que la réalisation de Canet possède de nombreuses qualités à commencer par une reconstitution de l’époque splendide. Il faut ajouté à cela une image de toute beauté. Mais l’absence d’un véritable style pèse beaucoup, surtout pour un film projeté au Festival de Cannes…

Finalement on ne décolle jamais devant Blood Ties et on se dit que c’est un beau gâchis. Guillaume Canet avait un scénario en or, un casting incroyable et un budget confortable pour frapper fort pour son premier film américain. La pression fût surement trop forte et le manque de style de l’ensemble illustre bien un manque d’assurance du petit frenchy qui se voit confier un projet en or trop attendu… Heureusement que Blood Ties possède un final d’une intensité rare qui sauve toute l’œuvre. Après deux heures de film monocorde, arrive une scène impressionnante. Un twist à couper le souffle qui éveil enfin l’attention et apporte toute l’émotion attendu. Canet nous surprend à nouveau après le final parfait Des petits mouchoirs.

blood ties_matthias

 

Résumé

 Blood Ties est un bon film au casting incroyable et au scénario emballant. Il y avait beaucoup mieux à faire et on ne peut ressortir de la salle sans être frustré par le manque de rythme et de style et ceux malgré le final époustouflant.
Image de prévisualisation YouTube

Related Articles

Share

About Author

Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film.