Vos séries du 11 au 17 décembre

0
62
affiches14

affiches14

Attention spoil. Il est possible que des détails concernant des séries qui ne sont pas encore diffusées en France soient révélés dans l’article qui suit.

Cette semaine nous avons vu pour vous; « » Saison 5 Episode 6, « » Saison 1 Episode 7, « » Saison 3 Episode 7, « » Saison 2 Episode 10, « » Saison 3 Episode 9, et « » Saison 1 Episode 9.

Céline a vu pour vous :

« Chuck » Saison 5 Episode 6

Chuck_5x06_ChuckVSTheCurse
L’épisode de « Chuck » de cette semaine est vraiment très bon. J’ai beaucoup apprécié qu’il soit totalement différent des 5 premiers. En effet, on n’y voit ni le Buy More ni Jeff et Lester. L’intrigue est essentiellement portée sur l’action ce qui est très agréable.

Etant fan de Jeffster j’avoue qu’ils m’ont manquée, l’épisode aurait vraiment été à son apogée si le duo avait été présent.
Par ailleurs, Morgan apparaît comme personnage secondaire, moins mis en avant que dans les épisodes précédents. Ce qui n’est pas plus mal puisque ça permet de faire avancer sa relation avec Alex. Morgan n’est pas impliqué de façon directe dans l’action de cet épisode mais ce n’est pas pour autant qu’il perd de son humour légendaire, dont je suis friande.

Ce que j’ai le plus apprécié c’est la mise en avant d’Ellie et Devon. Leur storyline est juste parfaite. Ils m’ont fait passée un très bon moment. S’improviser espions n’est pas donné à tout le monde surtout quand on est un couple banal, qui vient d’avoir un bébé et aimerait passer une soirée tranquille en amoureux.
Pourtant c’est ce qui arrive aux Woodcombs. Suite à un quiproquo Ellie et Awesome se retrouvent à jouer les agents secrets pour ne pas finir assassinés par une espionne impitoyable, Robyn Cunnings (interprétée par la guest Rebecca Romijn). En effet Robyn souhaite mettre la main sur un dangereux virus informatique, Chuck et Sarah se lance donc dans une course contre la montre pour éviter que ce virus soit lâché et pour sauver les Woodcombs.

J’ai aussi beaucoup aimé l’implication de la Générale Beckman, très présente pour nos espions. Elle semblait assez froide à première vue mais plus on la voit plus on se rend compte qu’elle tient à son équipe et veut tout faire pour lui venir en aide, quitte à trahir quelques hauts placés.

On assiste aussi à une remise en question de Chuck qui s’imagine qu’il est victime d’une malédiction comme son père et qu’il va finir comme lui, à devoir abandonner sa famille pour fuir. Sarah essaye de lui faire comprendre que cela ne lui arrivera jamais mais Chuck ne veut pas l’écouter. Il décide donc de partir en mission tout seul, ce qui ne plaît pas du tout à sa femme, très blessée qu’il prenne des décisions importantes sans le lui dire.

En bref, un excellent épisode de « Chuck » avec une très belle présence d’Ellie et Devon, qui ont vraiment leur place dans la série.


« Once Upon A Time » Saison 1 Episode 7

OnceUponATime_1x07_TheHeartIsALonelyHunter
Juste un mot pour décrire ce nouvel épisode de « Once Upon A Time » : Waouh ! J’étais scotchée du début à la fin, plongée dans une intrigue qui m’a prise aux tripes.

Cet épisode est centré sur le shérif Graham, personnage dont on ne savait pas grand-chose jusqu’à maintenant à part qu’il couche avec Madame le Maire et qu’il est le shérif de Storybrooke. Quelques temps après avoir engagé Emma, celle-ci découvre que Graham a une relation cachée avec Regina. Depuis entre Emma et Graham c’est quelque peu tendu.

Dans un moment d’égarement Graham échange un baiser avec Emma mais celle-ci le repousse.
Margaret soumet l’hypothèse qu’Emma puisse être jalouse de Regina et avoir des sentiments pour lui, ce que cette dernière rejette immédiatement.

Pendant ce temps, depuis son baiser avec Emma, Graham a le sommeil et la conscience agités. Il voit sans cesse un loup, d’abord dans ses rêves puis en vrai. Qu’est-ce que cela veut dire ?
On apprend vite que Graham est en fait le chasseur. Ce qui est intéressant c’est que c’est le premier personnage à se retrouver confronté à son autre vie. Il fait tout pour obtenir des réponses et va même voir Henry pour qu’il l’aide.
On découvre ainsi l’histoire du chasseur et ce qui le lie à la Reine, on comprend pourquoi Graham est attaché à Regina et pourquoi il n’a pas le choix. On en apprend aussi plus au sujet de sa relation avec Blanche-Neige.

La fin de l’épisode est horrible mais en même temps nécessaire car sans cette fin l’intrigue ne ferait pas long feu. Le final est aussi la preuve irrévocable que Regina est au courant de beaucoup de choses, elle passe enfin à l’action après n’avoir émis que des menaces.
J’avoue apprécier le coté machiavélique de Regina. Son personnage est complexe et sombre et on en découvre toujours plus à son sujet.

On assiste là à un vrai tournant dans « Once Upon A Time » puisque les épisodes précédents mettaient en place l’histoire de Storybrooke alors que cet épisode montre les prémices d’une fin à l’amnésie qui touche tous les habitants. Qui sera le prochain à se souvenir ?


« Misfits » Saison 3 Episode 7

Misfits_3x07_EpisodeSeven
Dans cet épisode de « Misfits » Seth, avec l’aide de Curtis, ramène à la vie sa petite amie décédée. Mais attention aux conséquences…
Il s’agit là d’un épisode de « Misfits » digne d’un bon film d’horreur. Il s’avère que le nouveau pouvoir de Curtis est néfaste. En effet, il a la capacité de ramener les morts à la vie sauf que ces derniers deviennent…des zombies !

Le couple Seth/Shannon est quelque peu relégué au second plan, ce qui n’est pas plus mal, permettant aux autres personnages de s’exposer. La dynamique de l’épisode est puissante surtout grâce à Rudy, toujours là pour faire rire et empêtré dans des situations très cocasses. J’avoue avoie eu du mal à m’attacher à Shannon, probablement car on ne la connait pas assez. Et puis adorant Kelly j’étais bien contente qu’elle soit enfin avec quelqu’un qui semble l’apprécier pour ce qu’elle est.
Heureusement que le personnage de Shannon n’est pas destiné à être présent davantage car cela aurait beaucoup déçu les fans si les scénaristes avaient décidé de séparer le couple Kelly/Seth, après avoir mis autant de temps à ce qu’ils soient ensemble.

L’humour comme d’habitude est l’élément principal de la série. Cet épisode joue sur les meurtres à gogo dans le but d’en rire puisqu’on assiste à une bande de rebelles qui n’hésitent pas à abattre une vieille dame mais se défile pour donner un coup de marteau à un chat. C’est bien évidemment très drôle et plutôt bien pensé. Il est intéressant aussi de constater que les personnages forment un groupe soudé du début à la fin, ils agissent tous ensemble, ce qui est l’essence même de la série et qui était mis de coté dans les épisodes précédents.

Bref, un épisode mêlé de scènes hilarantes notamment lorsque Rudy avoue sa phobie des cheerleaders et qu’il se retrouve confronté à des pom-pom girls transformées en zombies. Fun et dynamique cet épisode est équilibré et rondement mené.
J’ai vraiment hâte de voir comment va se dérouler le season finale.


Marielle a vu pour vous :

« Glee » Saison 3 Episode 9

Glee 3x09 Extraordinary Christmas

Ce nouvel épisode de « Glee » a été réalisé par Matthew Morrison (Will Schuester dans la série). Et je ne sais pas si cela vient de Morrison ou des périodes de Noël, mais cet épisode avait quelque chose de bien différent, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Cette semaine, c’est Noël dans les séries, et le nouvel épisode de « Glee » (« Extraordinary Merry Christmas ») ne déroge pas à la règle. Et, comme l’on pouvait s’y attendre, nous avons le droit aux magnifiques sapins, guirlandes et autres décorations, ainsi qu’aux chansons de Noël. Mais ce n’est pas tout, nous avons également droit à la traditionnelle morale « Donner et aider les autres : c’est bien ! ».
Je ne suis pas contre cette idée, loin de là, mais il ne faut pas non plus que ce soit « too much » ! Passe encore que Sue Sylvester fasse du bénévolat dans un centre pour les sans abris (je ne commence d’ailleurs à ne plus rien comprendre à cette femme qui est tantôt tyrannique, tantôt émouvante et gentille), mais que Finn et Rachel vendent leurs cadeaux de Noël respectifs (qui soit dit en passant valent une sacré somme) pour les donner aux pauvres… Tout ça me laisse bien perplexe !

Pour en revenir à l’histoire de l’épisode, elle est simple. Pour les périodes de fêtes, Sue Sylvester demande aux New Directions de venir chanter pour le refuge des sans abris, ce qu’ils acceptent bien évidemment. Mais, une opportunité vient s’offrir à eux, quelque chose qu’ils ne peuvent pas refuser : tourner une émission spéciale Noël pour une chaîne TV locale de Lima. En plus, Artie se voit offrir le rôle de réalisateur. Après avoir imposer quelques conditions, Artie accepte l’offre.
Personnellement, bien que certaines demandes du jeune réalisateur me paraissaient aussi absurdes qu’obscures (comme la présence de Chewbacca, Han Solo ou encore Luke Skywalker), l’émission m’a beaucoup plu.
La mise en scène était plutôt drôle, les personnages se prenaient vraiment au jeu (comme Kurt, Blaine, ou encore Rachel qui, elle, tente d’attirer les projecteurs), et les chansons étaient vraiment bien interprétées.

En ce qui concerne les chansons, l’épisode en comptait 9, rien que ça. La production de « Glee » a réussie, cette année, à nous trouver de nombreuses chansons de Noël, parfois kitsch, mais très entraînantes.
Mes chansons préférées :

  • « Let It Snow » (originalement de Franck Sinatra) : En tant que Klainer (Kurt + Blaine) je ne me refais pas !
  • « My Favorite Things » (tirée de « La mélodie du bonheur »)
  • « Extraordinary Merry Christmas » (Chanson créée pour « Glee »)

En résumé, cet épisode de « Glee » m’a vraiment plu, et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Je pense que la bande originale de l’épisode va tourner en boucle chez moi pendant les fêtes !


« New Girl » Saison 1 Episode 9

New Girl 1X09 23rd

En ces périodes de Noël je vais vous conter une histoire : celle du dernier épisode de « New Girl » et du désespoir qu’il m’a apporté.

Ne vous méprenez pas ! Quand je dis que j’étais désespérée devant le nouveau « New Girl », je ne veux en aucun cas dire qu’il était mauvais. Tout ce résume en un mot : Justiiiiiiiiin (Long, pas Bieber). Laissez moi vous expliquer…

Cet épisode se déroule pendant les fêtes de Noël. Jess ne sais pas quoi offrir à Paul (interprété par Justin Long) avec qui elle sort depuis un mois maintenant. Elle demande donc conseil à Nick pour savoir si elle doit opter pour quelque chose de mignon, ou pour quelque chose de drôle.
Au moment de s’offrir les cadeaux, Jess se rend compte qu’elle aurait du opter pour le cadeau mignon ! Première erreur pour elle. La deuxième erreur arrive juste après, quand Paul lui déclare sa flamme et que sa réponse n’est pas à la hauteur…
C’est vraiment hilarant, pour tous téléspectateurs, de regarder cette scène et de voir Jess se débattre pour répondre à Paul. C’est tout de suite moins marrant à regarder pour moi, fan du couple. Ma seule envie était de crier à Jess : « Dis lui ! Dis lui ! ».

Le soir venu, tous les amis se rendent à la soirée de Noël de la boite de Schmidt. Celui-ci est déguisé en Père Noël coquin et reçoit, une à une, ses collègues de travail. Celles-ci s’assoient sur ses genoux et lui livrent leurs envies de cadeaux. On pourrait croire que c’est le job rêvé pour Schmidt, mais il n’a pas l’air de spécialement apprécier cela, ni les réprimandes de sa supérieure.
Pendant que Schmidt se fait « maltraiter », Winston s’ennuie et se lie d’amitié avec un jeune enfant. Ce dernier est le fils de la patronne de Schmidt, ce qui offre à Winston une bonne opportunité pour essayer de se placer dans la boîte afin de trouver un emploi.

À la fin de l’épisode, on en revient au couple Jess et Paul. Une longue discussion s’engage entre les deux, et si vous regarder l’épisode jusqu’à la fin, vous comprendrez mon désespoir (je me retiens de vous en dire plus car je ne veux évidemment pas trop vous spoiler).


« Raising Hope » Saison 2 Episode 10

Raising Hope 2x10 It's A Hopeful Life

Toujours pas déçue par « Raising Hope » qui me fait rire semaine après semaine ! Et cette épisode est particulièrement drôle.

L’épisode débute par une sortie en famille où les Chance se retrouvent au cinéma. Les bandes annonces arrivent, et c’est à ce moment là que tous se rendent compte, un par un, que le film présenté est très fortement inspiré de leur vie. Plus que cela même puisque le titre du filme est : « Les Chance, de Natesville ».
Voir la tête de chacun des membres de la famille Chance, lorsqu’ils se rendent compte que les personnages à l’écran sont eux, a quelque chose de magique ! Leurs expressions faciales en disent très très long sur leurs réactions. Mais la meilleure reste encore et toujours la grand-mère, qui elle ne se rend compte de rien, et qui a l’air d’apprécier l’humour de la bande annonce.

Les Chance se rendent ensuite chez leur avocat pour tenter d’empêcher la diffusion du film, mais celui-ci leur explique que c’est peine perdue. En effet, les grands parents d’Hope (et donc les parents de la tueuse en série) ont décidé de créer ce film, et Jimmy leur a, sans s’en rendre compte, cédé les droits.
À partir de ce moment là, Jimmy comprend que c’est à cause de lui que toutes les mauvaises choses arrivent à sa famille. Il décide donc de se saouler dans un bar. Au moment précis où il souhaite que tout cela ne soit jamais arrivé, il tombe et s’évanouit.
On découvre alors ce qu’aurait été sa vie si il n’avait pas mis cette femme enceinte et si Hope n’était pas venue au monde. Je ne vous raconterai pas tout en détail, afin de ne pas vous spoiler, mais laissez moi vous dire que ce n’est pas beau à voir… En revanche, c’est extrêmement drôle.
Les différentes situations familiales dans cet « univers parallèle » sont une joie à regarder !

Pour moi, cet épisode se résume à 20 min de rire, et je pense que « It’s A Hopeful Life » est le meilleur épisode de « Raising Hope », toutes saisons confondues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici