http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
DVD — 23 février 2016
Test DVD : Un début prometteur

 
France : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Emma Luchini, ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h27
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 30 septembre 2015
Date de sortie DVD :  24 février 2016

 

 

Martin, désabusé pour avoir trop aimé et trop vécu, retourne chez son père, un horticulteur romantique en fin de course. Il y retrouve Gabriel, son jeune frère de 16 ans, exalté et idéaliste, qu’il va tenter de dégoûter de l’amour, sans relâche. Mais c’est sans compter Mathilde, jeune femme flamboyante et joueuse, qui va bousculer tous leurs repères…

 

 

Le film

[3/5]

Mettant en scène un écrivain aussi décalé que franchement désœuvré, un mondain sur le retour dilapidant son argent dans la drogue et l’alcool, Un début prometteur est l’adaptation cinématographique du roman éponyme de Nicolas Rey. Probablement en partie autobiographique, ce récit traite du « retour à la vie » d’un être à la dérive, issu du milieu littéraire parisien. Plus critique qu’il n’en a l’air à première vue, le roman –tout comme le film d’ailleurs– brocardait une certaine mentalité de bobos évoluant dans la capitale, et représentée dans l’inconscient collectif par Frédéric Beigbeder.

Pour incarner ce personnage à l’écran, Emma Luchini et Rey lui-même ont choisi Manu Payet. Et si ce choix pouvait à première vue paraître étonnant, l’acteur originaire de la Réunion s’avère contre toute attente excellent ; il explose de vie et d’humanité au cœur d’un film un poil trop figé par moments, dans lequel on sera également très contents de retrouver Zacharie Chasseriaud, découvert il y a quelques années au sein de la bande de jeunes du formidable Les géants de Bouli Lanners. Une jolie surprise pour un film globalement agréable mais typique d’un certain cinéma français où les soucis de travail ou d’argent ne semblent pas exister, un monde parallèle où personne ne semble travailler mais où tout le monde vit dans des palaces ou hôtels particuliers, un monde étrange et inconnu où l’on tire 1500€ au distributeur sur un claquement de doigts, juste pour dépanner une inconnue croisée au bistrot.

 

 

Le DVD

[5/5]

Après avoir distribué le film en salles, c’est naturellement Gaumont qui nous offre aujourd’hui la possibilité de découvrir Un début prometteur sur support DVD ; un DVD en tous points excellent d’ailleurs… La définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. L’éditeur, rôdé au support, nous propose un encodage maitrisé, dont on ne percevra les limites techniques que sur certains arrière-plans affichant un léger bruit vidéo, ainsi que sur les scènes nocturnes, un poil plus granuleuses. Côté son, la version française est proposée en Dolby Digital 5.1, dans un mixage aux effets discrets, privilégiant de façon très nette l’ambiance aux effets spectaculaires (qui seraient de toutes façons en contradiction avec l’esprit du film).

Du côté de la section suppléments, l’éditeur nous propose, outre un commentaire audio d’Emma Luchini et Manu Payet, une intéressante série de scènes coupées, prenant pour la plupart place au début du film, avant la première apparition de Martin. On aura également droit à une série d’entretiens avec les trois acteurs principaux, menés par Nicolas Rey et sa silhouette de corbeau (cela permettra d’ailleurs de se rendre compte à quel point Manu Payet a su saisir le phrasé si particulier de l’auteur). On continue avec la traditionnelle bande-annonce et le « clip » de la chanson interprétée par Veerle Baetens, reprise pas forcément très inspirée de la chanson « Mes Hommes » de Barbara.

Last but not least, on aura également la possibilité d’assister aux premiers pas cinématographiques du duo Luchini / Rey avec La femme de Rio, César du meilleur court-métrage 2015. Le film s’accompagnera d’un court module d’interview des réalisateurs et du producteur enregistré juste après la cérémonie des César.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles