DVD — 02 juillet 2019
Test DVD : Santiago, Italia

Santiago, Italia


Italie : 2018
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Nanni Moretti
Editeur :
Durée : 1h20
Genre : Documentaire
Date de sortie cinéma : 27 février 2019
Date de sortie DVD : 3 juillet 2019

Après le coup d’État militaire du général Pinochet de septembre 1973, l’ambassade d’Italie à Santiago () a accueilli des centaines de demandeurs d’asile. À travers des témoignages, le documentaire de Nanni Moretti raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à quelques diplomates italiens.

Le film

[4/5]

Près de 46 ans après le 11 septembre 1973, date du coup d’état d’ à Santiago du Chili, Nanni Moretti est parti sur les traces de Patricio Guzmán en réalisant un documentaire sur ce qui a précédé cet évènement, sur l’évènement lui-même et sur ce qui a suivi. La raison, c’est probablement dans la dernière interview du film qu’on la trouve, l’interview d’un chilien qui a dû fuir la dictature qui régnait dans son pays sous la houlette de Pinochet et qui a trouvé refuge en Italie : « Quand je suis arrivé en Italie, je trouvais que l’Italie d’alors était très similaire à ce dont rêvait Allende pour le Chili. Aujourd’hui, quand je parcours l’Italie, je trouve que ce pays ressemble de plus en plus au Chili, dans ce que le Chili a de pire. On se fiche de la personne d’à côté, si on peut l’écraser, on l’écrase ». Une Italie dont Nanni Moretti est très fière, celle qui a été le pays le plus accueillant pour les chiliens lors de la dictature de Pinochet, une Italie dont il a honte : celle d’aujourd’hui, gouvernée par l’extrême droite, en pointe lorsqu’il s’agit de rejeter les migrants à la mer.

Santiago, Italia est partagé en 4 chapitres dans lesquels on trouve un mélange d’interviews de chiliens émigrés en Italie et d’images d’archive. Le premier chapitre est consacré à la période 1970-1973, celle pendant laquelle Allende a été au pouvoir, le deuxième est consacré aux événements du 11 septembre 1973, le troisième à l’accueil par l’ambassade d’Italie au Chili d’opposants à Pinochet et le quatrième à l’exil de certains d’entre eux vers l’Italie. Certes, les cinéphiles intéressés par la politique et l’histoire contemporaine connaissent assez bien ce qui est relaté dans les deux premiers chapitres, mais il n’est pas inutile, dans la période actuelle, de se voir rappeler le rôle des médias dans un pays lorsqu’ils sont presque exclusivement sous la coupe d’intérêts industriels ou financiers et le rôle pernicieux que jouent très souvent les Etats-Unis contre la démocratie lorsqu’ils pensent que leurs intérêts économiques sont menacés.

Les faits relatés dans les deux derniers chapitres, ceux relatifs au rôle de l’Italie lorsque le Chili subissait la dictature de Pinochet, sont par contre beaucoup moins connus dans notre pays. Il est certain que, pour Nanni Moretti, il était intéressant de les mettre en parallèle avec le comportement vis-à-vis des migrants de ceux qui gouvernent actuellement son pays. Cela lui permet en tout cas de nous gratifier d’un documentaire passionnant, très complet et particulièrement instructif dans le contexte géopolitique actuel.

Le DVD

[3.5/5]

Les choix offerts dans ce DVD édité par Le Pacte sont particulièrement limités. En fait, à part celui permettant de voir la bande annonce, il n’y en qu’un : on peut choisir entre une VO sous-titrée en français en 5.1 et une VO sous-titrée en français en 2.0. Dans un tel documentaire, la qualité des images et celle du son n’ont pas une importance primordiale. On se contentera donc de préciser que la qualité de l’image et celle du son sont largement suffisantes pour un tel film.

Reste la question qu’on peut se poser : pourquoi n’y a-t-il aucun supplément sur ce DVD, si on oublie, bien sûr, la bande-annonce ? Une réponse rapide consiste à dire que tout ce qu’on a besoin de savoir se trouve sur le film lui-même et qu’il n’était donc pas nécessaire de rajouter un ou plusieurs suppléments. Et pourtant, on aurait trouvé intéressante l’interview d’un spécialiste de la question sur le comportement de la France face aux événements du 11 septembre 1973 et à l’accueil de toutes celles et tous ceux qui fuyaient la dictature de Pinochet.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles