Test DVD : Rio 2096 – Une histoire d’amour et de furie

0
140

– Une histoire d’amour et de furie

 
Brésil : 2013
Titre original : Uma história de amor e fúria
Réalisateur : , ,
Scénario : Luiz Bolognesi
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur :
Durée : 1h12
Genre : Animation, Science-fiction
Date de sortie cinéma : 27 juillet 2016
Date de sortie DVD : 5 septembre 2017

 

 

Un immortel dévoile les événements historiques qui se sont déroulés au cours de l’Histoire du Brésil : des guerres tribales précoloniales en passant par les révoltes paysannes du XIXe siècle, la résistance à la dictature militaire des années 1960 jusqu’au futur dystopique de 2096. Renaissant à chaque époque, ce héros lutte sans cesse aux côtés des plus faibles à la recherche d’un idéal et d’un amour perdu…

 

 

Le film

[4/5]

Revenir dans le détail sur certains des épisodes les plus sanglants de l’Histoire du Brésil afin que les anonymes ayant lutté pour la liberté ne soient pas relégués, comme le dit le héros du film, à seulement « quelques lignes dans les livres d’Histoire », voici le pari risqué de Rio 2096 – Une histoire d’amour et de furie. Un pari d’autant plus risqué que les cinéastes à l’origine du film ont choisi l’animation comme médium d’expression…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Luiz Bolognesi, Jean Cullen De Moura et Marcelo Fernandes De Moura n’ont pas volé le Cristal du meilleur film qu’ils ont obtenu lors du 37ème Festival international du film d’animation d’Annecy en 2013 : Rio 2096 – Une histoire d’amour et de furie est en effet une totale réussite, abordant l’Histoire avec un grand H par le prisme du fantastique et de la science-fiction. Le film relate différentes luttes ayant jalonné l’histoire du Brésil sur l’espace de 600 ans, en suivant un personnage se réincarnant pour retrouver sa bien-aimée à travers le temps et l’espace.

Le message est clair, la violence impressionnante (éloignez les enfants!), le rythme est très soutenu et ne provoque jamais le moindre ennui ; de plus, l’animation s’avère tout à fait honorable. Le film, très adulte, fait le triste constat d’un pays parmi d’autres dont l’Histoire s’est écrite dans le sang, et où la misère et la répression ne sont jamais bien loin – comme le prouve le dernier segment très pessimiste situé dans un futur proche, où la plus grande richesse est l’eau potable. Le récit est ambitieux, le ton noir et désespéré, et l’ensemble chaudement recommandable.

 

 

Le DVD

[4/5]

Ce sont les Éditions Montparnasse qui sortent aujourd’hui le film en vidéo, et l’éditeur a fait le choix de ne la proposer que sur support DVD. Et le moins que l’on puisse dire est que l’on est en présence d’un très beau master, à la définition nette et précise. Les couleurs sont éclatantes, tout juste regrettera-t-on un léger bruit vidéo -cela dit inhérent aux limites techniques d’un encodage DVD- sur les séquences les plus foisonnantes de détails (beaucoup de plans « nature » dans le film). Côté son, la version originale est proposée dans un mixage Dolby Digital 5.1 discrètement spatialisé, mais nous réservant quelques beaux moments de dynamisme acoustique (surtout dans la restitution des échos). On notera également la présence d’une piste Dolby Digital 2.0, plus équilibrée si vous visionnez le film sur un téléviseur et sans système Home Cinema. Bref, c’est du tout bon.

Coté bonus, les Éditions Montparnasse nous proposent de découvrir quelques bandes-annonces des films d’animation de leur catalogue.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici