Drame DVD — 31 août 2016
Test DVD : Quand on a 17 ans

quand on a 17 ans DVD
 
France : 2016
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : André Techiné,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1 h 49
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 30 mars 2016
Date de sortie DVD : 31 août 2016

 

 

Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom. La violence dont Damien et Tom font preuve l’un envers l’autre va évoluer quand la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit…
 

Quand on a 17 ans 8
 

Le film

[3.5/5]

Pourquoi donc ces deux lycéens de 17 ans sont ils régulièrement en train de se tabasser ? Pourquoi Tom, enfant adopté par un couple d’éleveurs de bétail et qui vit dans la montagne, au dessus de Bagnères-de-Luchon, fait-il, en plein cours, un croche-pied à Damien ? Pourquoi ce dernier, fils d’une doctoresse et d’un capitaine pilote d’hélicoptère absent pour cause de participation à des opérations extérieures, réplique-t-il avec autant de hargne à la violence de Tom alors qu’on a très vite compris qu’il en est amoureux ? La réponse à ces interrogations est multiple : il y a peut-être la différence de statut social entre les deux adolescents, peut-être le côté frimeur de Damien qui déplait à Tom, peut-être aussi, voire sûrement, le fait qu’ils ont 17 ans, qu’ils n’ont pas confiance en eux, qu’ils ont peur de leurs sentiments, peur de ce qui leur arrive. Cela est particulièrement vrai pour Tom, enfant que Jacques, son père, et Christine, sa mère, avaient adopté parce que Christine n’avait jamais réussi, jusqu’à présent, à mener une grossesse jusqu’à son terme. Il fait part de son souhait de devenir vétérinaire, mais, au lycée, il se laisse couler, persuadé de ne pas avoir le niveau. Cette dévalorisation de lui-même ne risque pas de s’arranger lorsque lui, l’enfant adopté, apprend que sa mère est de nouveau enceinte et que, Christine étant prise en main par Marianne, la mère de Damien, les chances sont grandes, cette fois ci, de voir arriver, bientôt, une petite sœur. Et voilà que Marianne, touchée par les 3 heures de marche quotidienne effectuées par Tom, l’année du bac, pour aller au lycée et en revenir, propose à Jacques et Christine de loger Tom chez elle, c’est-à-dire, aussi, chez Damien. Cette promiscuité entre les deux ennemis est-elle susceptible d’arranger les choses, alors que le sentiment que Damien éprouve pour Tom est de plus en plus flagrant, alors que Tom réagit avec de plus en plus de violence, alors que les corps des deux adolescents portent toujours plus de stigmates des coups qu’ils se portent ? Ou alors faudra-t-il attendre qu’un drame survienne, permettant de mettre les animosités sur la touche ?

 

quand on a 17 ans 9

 

C’est avec Céline Sciamma qu’André Téchiné a écrit le scénario de Quand on a 17 ans : une femme, un homme, deux générations différentes, mais une même fascination pour l’adolescence. Le film se déroule en 3 chapitres, au rythme des trimestres de l’année scolaire, au rythme de saisons d’autant plus marquées dans les paysages que l’action se déroule en montagne. En dehors de la relation entre haine et amour des deux adolescents, le film prend le temps de s’intéresser à d’autres thèmes, que ce soit l’adoption, la perte d’un être cher ou la place de l’élevage traditionnel face à l’élevage intensif. Dans le rôle de Marianne, Sandrine Kiberlain montre, une fois de plus, combien la palette de son jeu est étendue, se montrant parfois très forte, parfois complètement dévastée, toujours juste, toujours émouvante. On ne voit pas beaucoup qui joue le rôle de Nathan : juste le temps d’une courte permission au moment de Noël, juste le temps de montrer que ce comédien mérite une place plus importante dans le cinéma français. A leurs côtés, Kacey Mottet Klein (Damien) et Corentin Fila (Tom) sont bons mais ne sont pas aussi exceptionnels que les deux jeunes interprètes de Fronteras, ce film espagnol au thème très proche de celui de Quand on a 17 ans, film qui sort en salles le même jour que l’arrivée dans le commerce de ce DVD. La musique d’ est suffisamment présente pour qu’on puisse en apprécier la qualité et suffisamment discrète pour ne pas étouffer le film et, à deux reprises, on entend « Yafake », la très belle chanson du chanteur burkinabé Victor Démé.

Surtout, n’hésitez pas à aller consulter la critique écrite par Tobias au moment de la projection de Quand on a 17 ans à la Berlinade 2016 !

 
Quand on a 17 ans 5
 

Le DVD

[3/5]

Concernant le chapitre « suppléments », ce sera vite fait : il n’y en a pas ! Heureusement, le reste est beaucoup plus positif. Pour commencer, un très beau rendu des images dues au Directeur de la Photographie , partenaire des six derniers films d’André Téchiné : le transfert sur DVD arrive à rendre parfaitement la lumière sur les corps ainsi que la beauté des paysages pyrénéens, aussi bien en hiver qu’au printemps et en été. Le son est disponible en DTS 5.1 et en Dolby Digital 2.0, avec possibilité d’audiodescription et d’un sous-titrage pour sourds et malentendants. A noter qu’il n’est pas prévu de sortie Blu-ray pour ce film.

 

quand on a 17 ans 4

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles