Festivals News — 31 août 2016
Dinard 2016 : jury, invités et sélection

Festival Dinard 2016 horizontal

La 27ème édition du aura lieu cette année du mercredi 28 au dimanche 2 octobre 2016, toujours à . Le réalisateur français Claude Lelouch présidera le jury qui remettra le Hitchcock d’or à l’un des longs-métrages en compétition. Déjà président du jury de Gérardmer en début d’année, il succède à Jean Rochefort et sera accompagné de personnalités françaises et anglaises, avec de ce côté-ci de la Manche l’actrice et réalisatrice , l’acteur et réalisateur Jalil Lespert, l’actrice et scénariste Victoria Bedos (Vicky ; La Famille Bélier), l’actrice et du distributeur Eric Lagesse (Pyramide) et de l’autre côté de la Manche, les acteurs James d’Arcy (Anthony Perkins dans le film Hitchcock, le père de Jupiter dans Jupiter: Le destin de l’univers et vu aussi dans Cloud Atlas, Jarvis dans la série Agent Carter), Phil Davis (le mari de Vera Drake) et le producteur (Coriolanus de Ralph Fiennes ; My Week with Marilyn). Le communiqué précise que «d’autres personnalités françaises et britanniques rejoindront ce jury d’exception dans les prochains jours».

claude lelouch

De haut en bas et de gauche à droite : Colin Vaines, Sylvie Testud, Jalil Lespert, James d’Arcy, Phil Davis, Julie Ferrier, Victoria Bedos et Eric Lagesse,

De haut en bas et de gauche à droite : Colin Vaines, Sylvie Testud, Jalil Lespert, James d’Arcy, Phil Davis, Julie Ferrier, Victoria Bedos et Eric Lagesse

Au sein de la compétition, l’on retrouve notamment l’excellent, charmant et drôle Sing Street, le nouveau film de à qui l’on doit les déjà musicaux Once et New-York Melody. Alice Lowe, l’adorable actrice et scénariste de Touristes présente son premier long-métrage derrière la caméra, encore une histoire de psychopathe décalée.

Des hommages seront rendus à deux grands acteurs. Kate Dickie présentera de Andrea Arnold et il sera possible de revoir For Those In Peril de Paul Wright, The Witch de Robert Eggers et Sauvages (Couple In A Hole) de Tom Geens, Hitchcock d’or l’an dernier. Gary Lewis, lui, sera présent pour Filth de Jon. S Baird et une mini rétrospective de quatre autres films sera projetée, avec de Stephen Daldry (où il était le père abusif de l’aspirant danseur, un rôle brutal qui avait marqué les esprits et l’avait rendu célèbre), Orphans de Peter Mullan, Le Guerrier Silencieux de Nicolas Winding Refn et Catch Me Daddy de Daniel Wolfe.

Kate Dickie et Gary Lewis dans Billy Elliot avec Jamie Bell

Kate Dickie et Gary Lewis dans Billy Elliot avec Jamie Bell

Gary Lewis et Jamie Bell dans Billy Elliot

Pour la première fois cette année, une compétition de courts-métrages avec notamment , Oscar du court-métrage 2016 et Operator, avec encore Kate Dickie. Un jury présidé par l’actrice Marianne Denicourt remettra un Hitchcock Shortcuts et un prix du public sera également attribué.

Rebecca O’Brien, productrice des films de depuis plus de 25 ans, depuis Secret défense jusqu’à Moi, Daniel Blake, Palme d’or en mai dernier, participera à une table ronde autour du cinéma britannique pour évoquer cette période post-Brexit après une projection du documentaire inédit Versus, The Life and Films of Ken Loach.

Les Longs-métrages

En compétition

de David Blair (110’) avec Timothy Spall, Juno Temple et Susan Lynch
Alors que tout semble pourtant les séparer, Joseph et Ria se lient d’une improbable amitié.
Les deux personnages à la dérive devinent en l’autre la possibilité d’une vie meilleure… Une
histoire d’amour, de deuil et d’espérance dans l’univers féérique de Blackpool.

Moon Dogs de Philip John (94‘) avec Jack Parry Jones et Tara Lee
Michael et son beau-frère Thor, un musicien de génie, vivent sur une petite île des Shetland perdue au nord de l’Ecosse. Sans autre point commun que le mariage de leur parent respectif, les deux garçons se parlent à peine. Par la faute de Thor, Michael voit partir en fumée son projet d’aller à l’université avec sa petite amie Lucy; ils se lancent alors dans un road-trip effréné qui mettra à mal leur relation déjà tendue. En route vers Glasgow, ils rencontrent Caitlin, une jeune femme libre et singulière qui rêve d’être chanteuse…

Sing Street de John Carney (106’) avec Ferdia Walsh Peelo, Lucy Boynton, Jack Reynor, Mark McKenna, Aidan Gillen et Maria Doyle Kennedy
Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7. Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé de rejoindre les bancs de l’école publique. Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connaît rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip.

de et avec Alice Lowe (88’) et avec Kate Dickie
Ruth est enceinte… et une tueuse en série aussi absurde que vicieuse! Elle se glisse dans la peau de différents personnages pour mieux gagner la confiance de ses victimes issues de tous les milieux, avant de les condamner à une mort qui les punira de leur égoïsme. Toutefois, dans sa folie, Ruth reste méthodique : le père de son enfant est décédé, et c’est son fœtus qui lui intime de s’en prendre à la Terre entière. Dans cette aventure, Ruth a pour unique confidente une sage-femme bienveillante qui l’incite à faire table rase du passé afin d’endosser le rôle de mère aimante et épanouie que la société attend d’elle. Aux prises avec sa conscience, sa solitude et un fœtus TRÈS exigeant, Ruth peut-elle, en devenant mère, à se racheter, ou court-elle à sa perte ?

Prevenge Alice Lowe 01

Chubby Funny de et avec Harry Michell (85’) et avec Alice Lowe
Oscar est sûr d’avoir du talent. Il se trompe. Il pense que rien n’est jamais sa faute. Là encore, il se trompe. Fraîchement installé à Londres pour percer dans le milieu du spectacle, il est vite rattrapé par les mêmes problématiques : les copains, le sexe et la quête d’un épanouissement absolu… Pas simple d’être dans la peau du petit gros marrant…

This Beautiful Fantastic de Simon Aboud (100’) avec Jessica Brown Findlay, Tom Wilkinson, Andrew Scott et Anna Chancellor
Bella Brown, jeune femme pétillante, rêve d’écrire un succès de la littérature enfantine. La vie n’est pas tendre avec elle : enfance malheureuse, ambitions contrariées et une boss infecte. Bella est touchée mais pas coulée … Atteinte d’une véritable phobie pour la faune et la flore, elle se voit menacer d’expulsion si elle ne s’occupe pas de son jardin, devenu une véritable jungle. C’est alors qu’elle fait la connaissance de son riche voisin Alfie Stephenson, un terrible grincheux qui s’avère être également un horticulteur hors-pair.

Les Avant-Premières

  • Ouverture : Whisky Galore de Gillies Mackinnon, avec Eddie Izzard, Sean Biggerstaff et Ellie Kendrick
  • de John Michael McDonagh, avec Michael Pena, Alexander Skarsgard et Tessa Thompson
  • Bridget Jones Baby de Sharon Maguire, avec Renee Zellweger, Colin Firth et Patrick Dempsey
  • Finding Altamira de Hugh Hudson, avec Clément Sibony, Rupert Everett, Antonio Banderas et Golshifteh Faharani…
  • Moi, Daniel Blake de Ken Loach, avec Dave Johns et Hayley Squires
  • Adult Life skills de Rachel Tunnard, avec Jodie Whittaker
  • Brakes de Mercedes Grower, avec Julian Barratt, Julia Davis, Noel Fielding, Kerry Fox et Paul McGann
  • Coriolanus de et avec Ralph Fiennes, et avec Gerard Butler, Jessica Chastain, Vanessa Redgrave et Brian Cox
  • Detour de Christopher Smith, avec Ty Sheridan, Bel Powley et Emory Cohen
  • Eat Local de et avec Jason Flemyng, et avec Charlie Cox, Mackenzie Crook et Dexter Fletcher
  • Hi-Lo Joe de James Kermack, avec Gethin Anthony, Tom Bateman et Lizzie Philips
  • The Hippopotamus de John Jencks, avec Roger Allam, Matthew Modine, Fiona Shaw et Tim McInnerny
  • Love Is Thicker Than Water de Emily Harris et Ate de Jong, avec Ellie Kendrick, Lydia Wilson et Juliet Stevenson
  • Stratton de Simon West, avec Dominic Cooper, Austin Stowell, Connie Nielsen et Derek Jacobi
  • Tommy’s Honour de Jason Connery, avec Jack Lowden, Peter Mullan et Sam Neill
  • Tourner pour vivre de Philippe Azoulay
  • Versus: The Life and Films of Ken Loach de Louise Osmond

Séance jeune public

  • Monsieur bout-de-bois (Stickman) de Jeroen Jaspaert (43’)

SHORTCUTS, les courts-métrages en compétition

  • Balcony de Toby Fell-Holden (17’) Fiction, avec Charlotte Beaumont
  • Bilaadi de Saf Suleyman (20’30) Documentaire
  • The Deal de Ewa Smyk (4’) Documentaire
  • Midnight Of My Life de Phil Davis (7’30’) Fiction, avec Martin Freeman
  • Off the Page: Groove Is in the Heart de Bijan Sheibani (6’) Fiction, avec Ruby Ashbourne Serkis
  • Oh be Joyful de Susan Jacobson (14’) Fiction, avec Sheila Reid
  • Operator de Caroline Bartlett (6’) Fiction, avec Kate Dickie
  • Over de Jörn Threlfall (15’) Fiction, avec Malcolm Davies
  • Perched de Liam Harris (10’30) Fiction/Animation, avec Brian Gilbert
  • Stutterer de Benjamin Cleary (13’) Fiction, avec Matthew Needham et Chloe Pirrie

Informations pratiques (tarifs, horaires, lieux des salles de projections) à voir sur le site officiel du festival.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles